Forum

Pages : 1 2 3

#26 Le 25-05-2021 à 18h27

Garde Ombre
Adhysia
Garde en formation
Adhysia
...
Messages: 192

https://zupimages.net/up/21/19/k5lw.png
_






https://media2.giphy.com/media/dBCh3ktuUekw5OMJqg/giphy.gif
Oui, je compte mettre ce gif à chacun de mes posts ici.

Je préviens d’avance, j’ai un peu la tête dans le pâté – rip la nuit de merde – donc pas impossible que mon post ne ressemble à rien, mais les sujets abordés sont super intéressants donc j’avais grandement hâte d’y répondre.

En espérant ne pas y répondre complètement à côté de la plaque ahem.

Tout d’abord, Togame et Caprix, merci à vous d’avoir répondu à cette problématique des noms. :’)

Togame : Mdrrr Marcus, Stéfanus et Michel, je sors le même genre de nom quand je cherche un nom dans un court lapse de temps. C’est vraiment une bonne idée de s’inspirer sur les origines du perso. Car c’est vrai que jusqu’à présent, que ce soit sur AS ou Wattpad, je faisais des fanfictions mettant en action des humains et aucune créature fantasy, donc en me plongeant dans l’Univers Eldarya j’avoue que j’ai eu quelques difficultés à pondre des noms. Jusqu’à présent je les ai tous inventé (sauf Opale où j’ai pris la fameuse liste des pierres précieuses mdr). Je comprends, si les dieux de la mythologie sont déjà dans ton histoire ça pose vite problème en effet. Merci beaucoup pour le générateur de noms, je n’y avais même pas pensé ! Ça va m’aider pour un des vampires de ma fanfic héhé. Et au passage, j’aime beaucoup les noms dans ta liste ! Gros coup de cœur pour les noms Thora et Inarys qui sont bien trop beaux. ** Merci encore pour tout tes conseils en tout cas. n_n

Caprix : Ahah oui tout à fait ma petite dame, tu as été mon bulletin quotidien durant ton marathon. Oui c’est pas faux, même pour un nom de lieu c’est une plaie à trouver ! C’est vrai que j’ai tendance à surtout faire en fonction de comment sonne le prénom et s’il va bien à mon personnage, à l’image que je m’en fais, sans spécialement regarder si la signification correspond. Mais c’est une bonne idée de se poser toutes ses questions, ça offre un choix de possibilités plus large en plus. Et ta technique de la liste me plaît également, je pense utiliser cette méthode à l’avenir. Entre le générateur de Togame et cette solution, je pense moins galérer déjà. Merci également pour ton avis. c:

Passons au fameux débat.

Pensez-vous qu'on puisse dire que parce que nous avons un style qui nous est propre nous ne devons faire aucune concession pour nos lecteurs ? Ou, au contraire, pensez-vous qu'il faut s'adapter à ce qu'on nous demande (dans une mesure raisonnable, il s'entend) même si cela veut dire aller à l'encontre de règles de la langue française ou de ce que l'on souhaitait faire initialement ?

https://64.media.tumblr.com/ea2b40db032296c92f9336badc466dfd/tumblr_n0qkmu1GwI1sgh5zho1_250.gifv
Pardon.

Alors, je dirais qu’il faut mettre de l’eau dans son vin. Ça se trouve j’utilise extrêmement mal l’expression qui n’a rien à foutre ici mais je vous ai prévenue que j’avais un peu la tête dans les chaussettes. :’)
Ce que je veux dire, c’est que je trouve ça primordial qu’un auteur garde sa patte, ce quelque chose qui le caractérise bien. Néanmoins, l’écoute du lecteur est quelque chose d’important.
C’est nécessaire d’écouter et prendre en compte les conseils, sans avoir à tout changer non plus. Juste s’améliorer grâce aux avis donné par le lecteur. Après, je peux comprendre que ce soit dur de renoncer à ce que l’on souhaitait faire, que ce soit dans la mise en forme ou tout simplement le récit en soit, surtout quand on a toujours visualisé ça ainsi. Et comme le soulignaient certaines VDD, sur un forum on a accès à plus de libertés qu’un roman, où chacun fait un peu à sa sauce. Ça va plaire à certains, à d’autres non, je pense qu’il faut tout prendre en compte : conserver sa plume, son style, sa manière de rédiger, mais penser parfois à s’adapter et peut-être se remettre en question si des lecteurs se plaignent de certains points. Car certaines choses peuvent être désagréables à la lecture.

Ecrire pour soi + les avis positifs/négatifs des lecteurs.

Alors, je rejoins encore une fois pas mal l’avis de mes VDD. Derrière la publication d’une (fan)fiction, sur n’importe quel site ou forum, il y a toujours une volonté, même petite, d’avoir un retour sur ses écrits. C’est d’ailleurs ce qui me plaisait beaucoup lorsque je rédigeais des fanfictions sur AS, de lire ces retours sur les chapitres et voir ce que les lecteurs avaient pu éprouver en les lisant.

Et d’ailleurs ça soulève également la question, la raison pour laquelle on écrit tout simplement (ça se trouve je répète déjà ce qui a été dit, si c’est le cas je suis désolée, je n’ai pas encore lu les posts de tout le monde ;_;).

Pour ma part, je sais que ce qui me plaît dans l’écriture, dans un premier temps, c’est créer un univers, une histoire et ces personnages. Lorsque l’inspiration et le temps sont là, on me laisse avec un ordinateur, de la musique dans un coin, et on ne me revoit plus avant des heures. :’) ça m’apporte vachement de joie en fait, j’adore écrire. C’est quelque chose qui me passionne depuis des années maintenant. Et lorsque je découvre grâce aux avis, que j’ai pu toucher, ou encore faire rire, passer un bon moment au lecteur, ça me rend vraiment heureuse.

Les avis ont également quelque chose de motivant. Je suis quelqu’un qui doute vachement, pour tout ce que je crée en général et qui cherche toujours à s’améliorer. Et les lecteurs aident beaucoup pour ça, peu importe que l’avis soit positif ou négatif, à partir du moment qu’il est constructif, ça booste toujours d’une façon ou d’une autre.

En revanche, les avis font plaisir certes, mais écrire pour soi reste une chose vraiment importante à mes yeux. Quelques années après AS, je me suis lancé sur une fiction Wattpad, plateforme plus large qui me faisait donc davantage flipper. Et j’ai eu peu de retour, ma fiction se noyant au fin fond de la plateforme (bon après mon histoire était peut-être juste de la merde aussi me direz-vous mdrrr). Elle est actuellement en pause depuis que je me consacre à la fanfic d’Elda. Néanmoins, je remarque que, même si j’ai peu de retours, peu importe sur quelle plateforme, je reste passionnée par le fait d’écrire.

Alors comme tout le monde, je vais avoir un coup de mou, me dire que ce que j'écris est aussi ennuyant qu'une chaise (ce qui arrive très fréquemment d’ailleurs mdrr) mais j’aime beaucoup trop écrire et plonger dans ma bulle pour stopper. Même dans le cas où je n’ai pas de retour, je continue de poster, car écrire et partager me fais déjà vachement plaisir en fait.

Tout ce racontage de life inutile et barbant pour dire : oui, c’est important d’écrire pour soi-même.
Tout ce pavé pour ça oui.

Concernant les avis positifs ou négatifs – promis je m’arrête là après car ce sera bien trop long sinon – je trouve qu’ils sont tout deux importants, dans la mesure où c’est constructif bien entendu.
Parce que juste « c nul » bien évidemment c’est inutile au plus haut point mdrr.

Je trouve ça nécessaire de prendre en compte les avis même négatifs qui, généralement, sont là pour nous pousser à avancer, à nous améliorer. Pour nous aider tout simplement. Puis c’est intéressant d’avoir des avis divergents. Ça permet de se remettre en question voir même de booster. Bien évidemment, on peut ne pas être toujours totalement d’accord avec cet avis négatif, car cela peut parfois toucher à des facettes de notre histoire qu’on ne souhaite pas spécialement modifier. Mais c’est toujours intéressant rien que pour prendre du recul et voir ce que l’on peut améliorer.

Donc pour moi, l’avis négatif est tout aussi important que le positif, et c’est important d’y apporter la même écoute.

Le sujet de l’humour me tentait également mais je pense m’être déjà bien étalé. ;_;

Je vous souhaite une belle fin de journée.
A bientôt. ♥







_
https://zupimages.net/up/21/19/9x55.png

Dernière modification par Adhysia (Le 25-05-2021 à 18h28)


« Dites-moi, votre violon, il joue d'la flûte ? » | [Nevra] Les facettes de l'Opale. | L o u v e.
https://zupimages.net/up/21/18/52my.png

Hors ligne

#27 Le 25-05-2021 à 20h32

Garde Ombre
Togame
Acolyte des Sylphes
Togame
...
Messages: 1 014

https://zupimages.net/up/18/44/hqu7.jpg

Bonjour, bonsoir !

@Adhysia : si j'ai pu te faire découvrir ce générateur c'est super ! Je ne m'en sers pas tout le temps non plus, mais ça dépanne bien quand on manque d'inspiration à l'instant T. x)

@Caprix : héhé, j'espère bien que tu es tentée ! J'ai un peu peur que les plumes ne soit pas au rendez-vous, surtout que c'est limité aux Ombres, donc n'hésite pas à participer si le thème t'inspire et à en parler autour de toi ! o/

J'en profite aussi pour poser une autre question qui touche plus à votre expérience personnelle dans la relation auteur/lecteur. Pour moi, c'est le gros avantage de la fanfiction surtout sur ce forum-là. Ce n'est pas forcément le cas sur Wattpad ou d'autres plateformes dédiées à la fanfiction où les interactions sont plus rares. On a le nombre de vues, éventuellement un système de like/étoiles qui donne une bonne idée du "succès" relatif de la fiction, mais au final on a un côté plus impersonnel, comme aurait un auteur qui est "coupé" de son lectorat et n'a des retours que indirects ou sous formes de chiffres anonymes.

Avez-vous une anecdote à partager sur le sujet ? Des lecteurs qui vous ont marqué/touché par leurs soutien ou leur implication ?

Pour ma part, j'ai vécu deux expériences très différentes sur mes deux fics (qui sont très différentes aussi du coup), mais qui m'ont vraiment marquées en tant qu'auteur et qui m'ont boostée et confortées dans la voix que j'avais choisi.

La première ça concerne les Petits mails entre gardiens. En vraie, cette fic, j'étais vraiment partie dans un délire sur un coup de tête, mais pour le coup j'avais pas du tout vu venir le "succès". xD

J'ai reçu tellement de commentaires et de prévenues en si peu de temps, que j'étais à la fois super hyée et en même temps je ressentait tellement pression, c'était horrible. xD

D'ailleurs, je ne m'explique toujours pas tout à fait  la raison d'un tel succès, enfin pas à ce point-là quoi, mais ça rejoint ce qu'on dit sur l'humour, c'est à la fois étonnamment facile quand la mayonnaise prend et pas si facile que ça, parce qu'avec le temps il faut arriver à constamment se renouveler. On a passer un contrat avec les lecteurs "les faire rire", et je crois que rien de pire du coup qu'un lecteur qui va te dire "j'ai pas trouvé ce chapitre très drôle."

Et c'est en sens que je sentais pas mal de pression, parce que beaucoup de lecteurs "comptaient" sur ce cette fic, c'était leur façon de "décompresser", de se remonter le moral, etc. Et c'était super touchant pour moi, super motivant, mais un peu flippant aussi. XD

Et au début, je voulais vraiment répondre à tout le monde, à chaque commentaire de façon personnalisée, mais au bout d'un moment j'arrivais plus à suivre, et j'avais peur que les gens pensent que ça y est j'avais pris la grosse tête, je calculais plus les lecteurs, mais non j'étais juste débordée. x)

Du coup l'incendie c'est un mal pour un bien, là j'ai pas la pression de devoir fournir la demande, mes chapitres sont déjà prêts, j'ai juste à relire/corriger éventuellement des coquilles qui restent, mais j'ai la saison 2 qui attend donc je vais pas pouvoir me reposer sur mes lauriers trop longtemps. xD

Mais voilà, mais pour moi c'était une très belle expérience, c'était beaucoup d'émotion aussi et sans les lecteurs, je pense que déjà je n'aurais pas su que j'étais capable d'écrire de l'humour et je ne me serais pas autant impliquée.

Ma deuxième anecdote concerne donc mon autre plus gros projet de fiction sur Eldarya : Rena, de Fille de l'Ombre

Contrairement aux PMEG, c'est une fiction qui a eu beaucoup de mal à décoller et, pendant longtemps d'ailleurs, j'ai pensé qu'elle n'avait pas de succès, mais j'avais quand même quelques lecteurs très impliqués, et c'est pour eux que je continuais.

J'ai eu au début des avis constructifs, des critiques qui m'ont permis de m'améliorer, j'ai d'ailleurs pris une bêta avec qui on a collaboré un long moment, etc.

J'ai souvent de gros commentaires étoffés, je voyais que les lecteurs qui aimaient la fiction étaient vraiment impliqués dedans, et surtout qu'ils avaient un certain esprit critique, car ils analysaient bien chaque chapitre, ils partageaient leurs impressions sur les personnages, on voyait qu'ils vivaient vraiment l'histoire et ça c'était cool. Ils étaient sans doute moins exigeants que moi sur la qualité, ils sont passés outre les imperfections des premiers chapitres, et tant mieux d'ailleurs parce que c'est eux qui m'ont fait tenir, sinon je pense que j'aurais abandonné et si j'avais abandonné en sachant ce que je sais aujourd'hui, je l'aurais regretté. x)

Du coup, ne serait-ce que pour ça, j'ai continué à écrire, en cherchant constamment à m'améliorer pour moi-même et pour offrir à mes lecteurs un contenu toujours plus qualitatif.

En plus, j'avais un rapport assez "étroit" avec les quelques lecteurs qui me soutenaient vraiment. J'ai reçu des fanart, une lectrice a illustré quelques chapitres, et j'ai eu la chance d'avoir deux de mes lectrices qui habitaient dans la même ville que moi, on s'est vue, on a discuté en live de la fic, etc. Et avoir en face de toi un de tes lecteurs ultra passionné qui te dépeint tes propres personnages en long et en large, qui te pose plein de questions sur la suite, qui partage ses théories, etc. c'est vraiment super gratifiant et c'est super touchant, et ça motive énormément à continuer.

Et c'est là que je me suis dit "ah, c'est bon, je ne me suis pas trompée en choisissant l'écriture et je ne me suis pas trompée avec cette histoire."

Pas parce que j'avais envie de recevoir des compliments, de devenir populaire ou quoi, mais parce qu'on écrit pour soi, mais on écrit aussi pour les autres, pour leur faire partager notre univers, pour créer ce lien avec eux via cet univers. Et savoir que j'apporte de l'émotion et que je fais rêver/voyager mes lecteurs, c'est vraiment ce qui me rend le plus heureux dans l'écriture je pense.

Mais l'histoire de ne s'arrête pas là. xD

Récemment, j'ai découvert grâce à une gardienne qu'il y avait des lectures publiques de ma fic en vocal sur un serveur discord. Cette gardienne (@Subraya), qui était une lectrice fantôme jusque-là, avait décidé de partager cette fic avec des gens qui ne connaissaient pas du tout l'univers d'Eldarya ou le jeu, et même de faire des enregistrements audios pour que ceux qui étaient absents puissent rattraper.

Quand j'ai découvert ça du coup j'étais curieuse d'une part de découvrir le profil de ces personnes, puis d'autre part de voir ce que ça donnait une lecture orale d'un de mes chapitres, puis de voir la réaction des "lecteurs/auditeurs" à la fin, et je n'ai pas été déçue. xD

Déjà, c'était cool de voir que mon histoire "transcendait" les frontières d'Eldarya et arrivait à plaire à des non-Eldaryens si je puis dire. XD Et ça leur a même donné envie pour certains de découvrir le jeu (bon par contre, on les a prévenu qu'ils risquaient d'être un peu déçus quand même xD). Et du coup tous les dimanches depuis quelques moi, je participais à ces lectures soit pour écouter soit pour lire, puis ça se terminait par une petite séance Q&A, j'avais les théories des lecteurs, on rigolait bien et ce partage en direct et ce contact relationnel est vraiment super cool et super enrichissant, et c'est quelque chose qui n'existe pas ou peu dans le monde de l'édition traditionnel.

Bon par contre, là aussi fallait fournir le rythme, et autant les PMEG ça s'écrit "vite", autant Rena, c'est entre 8000 et 10000 mots un chapitre, donc ça se pond pas en quelques heures seulement. xD Mais bizarrement, j'ai moins la pression sur cette fic, peut-être parce que je me dis que si mes lecteurs ont tenu 78 chapitres, ils peuvent attendre quelques semaines pour la suite. xD Je sais qu'ils seront toujours fidèles au rendez-vous.

Puis du coup comment je suis super impliquée dans cette petite communauté, en ce moment on fait du RP (oral avec Roll20 comme plateforme) basé sur l'univers de ma fic où mes joueurs incarnent des nouvelles recrues dans la Garde d'Eel. Et je rappelle que c'est des joueurs qui ne connaissent pas, pour la moitié au moins, Eldarya à la base, mais qui sont à fond quand même. xD Du coup ça occupe nos dimanches après-midi en attendant que j'écrive les prochains chapitres.

J'avais envie de partager ces anecdotes ici, parce que je pense que c'est aussi ces fabuleux lecteurs qui ont fait ce que je suis devenue aujourd'hui, sans eux mon histoire aurait été sans doute très différentes, ils m'ont encouragées, ils m'ont donné des idées, ils m'ont donné l'envie de continuer et de faire toujours mieux et ils m'ont fait aimer mon propre univers et mes propres personnages.

Du coup, même si je ne pense pas qu'elles passeront par là, je dédie ce post à Mun Berselion, Subraya, Nevenez et Rubane, les Quatre Piliers de Rena sans qui l'histoire se serait sans doute effondrée bien avant le chapitre 78. xD

Et je n'oublie pas super Kelouette, l'Oracle des commentaires truculents pleins de GIF, qui s'est fait embarquée dans le périple aussi, même si on l'a perdue en route. xD


https://zupimages.net/up/18/44/98u8.jpg
“J'adore les huîtres : on a l'impression d'embrasser la mer(de) sur la bouche.”
https://nsa40.casimages.com/img/2019/12/16/191216015011506662.jpg
Punchline sponsorisée par Necro, Roi des Grenouilles et Terreur des Surimis.

Dernière modification par Togame (Le 25-05-2021 à 20h36)


https://nsa40.casimages.com/img/2021/05/01/210501023106644364.jpg

Hors ligne

#28 Le 25-05-2021 à 21h12

Garde Obsidienne
Kikidamours
Bleusaille
Kikidamours
...
Messages: 116

Wow, juste wow !
Mon dieu si j’avais su qu’il y aurait autant de réponses !

J’ai posté mon message, je suis revenue tard dans la nuit il y avait trois messages, je me suis dit que je répondrais le lendemain mais là encore deux nouveaux messages et aujourd’hui encore un autre xD

Il est donc l’heure de répondre mais je ne vais pas répondre à chacun séparément car il y a une quantité de texte franchement impressionnante et ma réponse finirait par faire un bon kilomètre donc je vais répondre par thème un peu sur le même modèle que vous !

---

Style d’écriture et structure de phrase.


J’avoue avoir adoré lire le retour de Florianne à ce sujet car il était très complet et m’a aidé à mettre des mots sur ce qui pouvait m’interloquer en lisant certaines fictions. Peut-être ai-je passé un cap où un style qui visuellement me semble trop scolaire me bloque, avec des énonciations un peu trop brutes ou des formes de phrases basiques, et que j’ai appris a essayé d’éviter dans ma quête de trouver mon propre style je suppose xD

Il semblerait effectivement que parfois la limite entre style, structuration de phrase et grammaire soit bien mince.

Pour rebondir un peu d’ailleurs sur les dires de Nora concernant le « on est con » ou « Or, ni, car, etc. », je dirais que comme pour tout il ne faut pas d’abus mais si quelque chose a été inventé pour structurer une langue, ce n’est pas pour rien. Après, je fais aussi une grosse différentiation entre le langage écrit et le langage « parlé » des dialogues. Il est vrai qu’on a tendance à dire que certaines choses ne s’emploient qu’à l’oral, ça peut poser la question d’un narrateur omniscient parlant familièrement auquel cas ce serait jouable d’y incruster quelques « francs parlers » :P

Pour ce qui est de Togame, dans un premier temps, j’ai été interloquée par la notion de « mauvaise réputation » des fanfictions mais avec un peu de recul, j’ai compris l’idée. C’est vrai que je ne me dis pas instinctivement qu’il y a bonne ou mauvaise réputation mais force est de constater que lorsque nous tentons d’apporter un travail construit nous recevons plus facilement des retours constructifs et étayés, de même que les gens ayant envie de passer le temps sans se prendre la tête ont des retours plus légers et rapides (ce qui n’est pas une critique attention) du coup pour moi c’est simplement que chacun va chercher ce qui lui plait. Je sais assez rapidement quand quelque chose est écrit d’une façon qui ne me correspond pas ou à l’inverse qui me botte à fond et je pense qu’on est tous pareils xD

Après, je ne sais pas vous, mais j’ai commencé à écrire très jeune alors quand je regarde ce que j’écrivais jadis, je me meurs de honte en terme de style et d’orthographe xD

Il faut conserver cette partie immature et nouvelle des fanfictions pour permettre aux nouveaux écrivains en herbe de perfectionner leur style ou rester dans leur zone de confort, au choix je suppose. Nous n’irons simplement pas lire ce qui ne nous convient pas je suppose selon le niveau de réflexion vers lequel nous tendons xD

Car au fond, on ne commence pas à apprendre à lire avec du Baudelaire, de fait, je pense qu'en lisant on finit par acquérir une certaine maturité de lecteur/auteur et certaines choses qui nous plaisaient ne nous suffisent plus ou tout simplement nos goûts changent.

(Je rebondis à nouveau dessus mais ce que j'écrivais me faisait honte mais ce que je lisais pauvre de moi n'était pas mieux en terme de fanfics mielleuses, constellées de Mary-Sue, que je n'arriverais plus à apprécier de nos jours xD)

Écrire pour soi, l'auteur et le lecteur.

Evidemment, Captain’Obvious, ça va de « soi » mais si on est ici c’est aussi que ça va vers « l’autre » !


Et, je pense que tout le monde en parle, lorsqu’on a une passion en général on finit par avoir envie de se confronter à l’opinion des autres pour savoir où on en est. Est-ce qu’on est prêt à recevoir ce retour parfois brutal ? Bien souvent, je ne pense pas vraiment vu qu’on ne sait jamais sur quoi on va tomber.

On a tous un ego et envie de recevoir du positif sur nos créations qui parlent du « nous » qui est écrivain, plein d’idées et de créativité et qui pourrait décrocher la lune pour la glisser entre ses lignes. Mais, à mes yeux, en général, ceux qui restent et tiennent bons sont effectivement ceux qui ont dans l’idée de progresser et d’accepter la critique, je ne dirais pas négative mais objective, avec tout ce qu’elle contient de bon et de mauvais. C’est très motivant d’arriver à se surpasser et aller plus loin à l’aide de ceux qui nous lisent.

Passe temps devient Passion !

Du coup, comme pour tout art créatif, je pense qu’on commence par écrire uniquement pour soi dans un premier temps mais que dès lors qu’on s’ouvre vers l’extérieur, on n’écrit plus que pour soi mais on commence à écrire pour les autres parce qu’on veut partager, un peu de bonheur, un soupçon de drame, un lot de bonnes blagues, etc.

Vous m’avez comprise xD

L’humour…

Merci à Togame pour son gros retour là-dessus et de même à toi Caprix, cela dit, je pense que ce genre n’est vraiment pas pour moi pour le moment !

Ça me rassure de me dire que je ne suis pas la seule à avoir du mal avec ça en voyant vos retours xD

---

Je le redis mais je suis très impressionnée de tous ces retours et j’espère que le mien n’est pas trop bordélique xD

PS : Huargh je suis maudite, une réponse pendant que je réponds xD

Je vais poursuivre du coup après lecture xD

PS 2 : Ce sont des anecdotes hyper intéressantes que tu nous partages là !

C'est excellent que des gens qui ne connaissent pas Eldarya aient eu accès à ta fiction xD
Subraya a eu une idée top en vrai !

Avez-vous une anecdote à partager sur le sujet ? Des lecteurs qui vous ont marqué/touché par leurs soutien ou leur implication ?

Question très intéressante, pour ma part j'ai eu beaucoup d'échanges avec certaines lectrices qui sont devenues mes betas et qui ont fait un bout de chemin avec moi !

Elles ont poussé ma réflexion vers des endroits inexplorés de mon univers ! La confrontation d'idées pour s'aider à avancer c'est un trésor.

Parfois, lorsque j'étais bloquée car ne sachant pas par où aborder un problème, ce sont effectivement les lecteurs fidèles avec qui j'ai échangé qui m'ont aidé.

Mais je dirais que ça va dans les deux sens, j'ai des amis sur Eldarya qui sont venus voir ma fiction et qu'à l'inverse certains lisant ma fiction sont devenus mes amis xD

Je trouve d'une manière globale, qu'il y a une communauté vraiment super ici, pas pour rien qu'on revient xD

Je te rejoins sur le fait qu'on a des retours vraiment qualitatif en général et que c'est également un trésor à mes yeux.

D'ailleurs, un drame personnel qui a à voir sans vraiment être lié, je me rends compte que ma mémoire défaillante est une honte, j'ai oublié certains pseudos de personnes que j'appréciais sur les Contes.
Ça m'apprendra à ne pas être passée pendant longtemps :(

Dernière modification par Kikidamours (Le 25-05-2021 à 23h59)

Hors ligne

#29 Le 25-05-2021 à 22h09

Garde Absynthe
Kioku
Recrue
Kioku
...
Messages: 71

https://zupimages.net/up/20/47/hscr.png
https://zupimages.net/up/20/47/a1pj.png

Hello,

Oh, c’est un sujet très intéressant que tu lances là, Togame ! Je suis contente que l’on puisse échanger à ce propos car nous avons la chance sur le forum comme tu dis d’avoir cette belle relation privilégiée auteur-lecteurs, et peut-être que nos retours motiveront des fictionneurs en herbe timides à montrer leurs textes.

Ça m’a fait sourire de lire ton expérience. Et wow pour Rena , c’est allé très loin, dis donc. Tu as eu beaucoup de chance qu’une de tes lectrices l’aient partagé à d’autres personnes. Je n’imagine pas à quel point ce doit être gratifiant de voir qu’une fanfiction peut plaire à des gens qui n’ont aucun lien avec l’univers de base. Surtout que ça t’a permis de rencontrer du monde. Tu as dû prendre beaucoup confiance en toi ! /static/img/forum/smilies/big_smile.png

Comme c’est quelque chose qui me tient à cœur, je vais partager à mon tour mon expérience au sujet de ma fiction La désillusion.

Ce n’est pas un euphémisme de dire que mes lecteurs ont eu un rôle essentiel, et je ne les remercierai jamais assez pour ça.

D’une part, ça a commencé avec une lectrice très pointilleuse (et qui s’avérait être une auteure aussi sur le forum – Lunara pour ceux et celles qui s’en rappelleraient). Elle avait l’habitude de mettre le doigt sur chaque faille et chaque point pas très cohérent dans les histoires. Il faut dire que j’avais commencé ma fiction sur un coup de tête à une époque où j’avais besoin de m’évader de la vie réelle, et j’ai publié dans la foulée alors que presque rien n’était au point. Alors oui les commentaires de Lunara étaient durs et chiants, mais à ce moment, je me suis dit que ce n’était pas parce que c’était une fanfiction qu’il fallait être négligente et j’ai commencé à m’y impliquer avec beaucoup plus de sérieux. (car oui, j’avais aussi quand même pas mal de préjugés sur le genre, shame)

J’ai eu de plus en plus de lecteurs au fil du temps, et même à ce moment, la trame de fond n’était pas encore tout à fait dessinée. Je me suis encore plus creusé la tête par peur de les décevoir, comme si j’avais le devoir de leur rendre quelque chose qui en valait la peine, quelque chose à la hauteur de leur soutien. Et c’est là que j’ai mis le doigt sur ce que je voulais réellement faire de ma fiction.

Par contre, oui, je ne cacherai parce qu’il y a parfois eu beaucoup de pression pour pondre la suite et ça rejoint un peu ce que tu disais Togame au sujet de tes Petits Mails.

Du début à la fin, ils ont donc été mon moteur et ma source d’inspiration.

J’écris une fiction à mystère/suspens et même s’il me semblait avoir pensé à tout, leurs questions étaient toujours là pour me rappeler quelles portes n’étaient pas encore renfermées, quels points – que je pensais inutiles d’aborder – seraient intéressants à développer… On n’a parfois pas le recul qu’il faut en tant qu’auteur ; c’est même une certitude. Mes lecteurs ont formulé plein d’hypothèses dont je me suis nourrie pour écrire la suite. J’ai même travaillé certains personnages secondaires juste pour leur faire plaisir, alors que seule avec mon clavier, peut-être n’aurais-je jamais songé à le faire.

On m’a averti que ma protagoniste commençait à virer à la Mary-Sue et je les ai donc écoutés et fait preuve de vigilance. Et il y a encore foule de petits détails qu’ils ne soupçonneraient même pas – j’en suis sûre – avoir changé l’histoire. Et pourtant... !

On apprend énormément des commentaires de ses lecteurs, si on a envie d’apprendre.

Il y aussi eu quelques fanarts à l’époque et deux ou trois lectrices très impliquées qui m’envoyaient parfois des petits messages pour me dire qu’elles n’avaient pas su se concentrer en cours tant le dernier chapitre les obsédait. C’était vraiment trop mignon et tellement touchant !

Et surtout, c’est une histoire qui est quand même très longue et très dense et même si je suis plutôt du genre à ne pas laisser un boulot inachevé, je ne sais pas si sans mes lecteurs j’aurais eu la force d’aller jusqu’au bout. Ils étaient toujours là pour m’encourager ; bien que certains soient restés plus longtemps que d’autres, que certains m’aient plus marquée que d’autres, ils ont tous eu leur importance.

Ces retours étaient tout à fait comme tu le dis Kikidamours, des trésors, hélas qui ont brûlé avec l’incendie /static/img/forum/smilies/sad.png

J’ai bien sûr des noms en tête mais ce serait trop long de tous les nommer, même parmi mes petits préférés.

C’est pour ça que j’ai beaucoup de mal à me détacher de ce forum, même alors qu’il est beaucoup déserté depuis la fin de la première saison. J’y ai tellement appris, à la fois sur le topic de ma fiction bien sûr mais aussi en lisant d’autres auteurs (mais ça, c’est une autre histoire).

Oh là là, je m’arrête ici avant de devenir trop nostalgique. Que c’est beau, le partage et qu’elle est belle notre passion ^^

Je terminerai par un petit message de fin : aux plus timides, n’hésitez pas à partager vos textes, ici ou ailleurs, ça peut faire peur au début, mais le jeu en vaut la chandelle !

Force à vous tous, confrères et consœurs auteur(e)s. Ne lâchez rien et vivez vos passions !

Sur ce, je m’en vais retourner dans l’ombre en guettant d’autres retours.



https://zupimages.net/up/20/47/a1pj.png
https://zupimages.net/up/20/47/13vu.png


https://zupimages.net/up/18/02/pxuo.jpg

Hors ligne

#30 Le 25-05-2021 à 22h53

Garde Ombre
Togame
Acolyte des Sylphes
Togame
...
Messages: 1 014

https://zupimages.net/up/18/44/hqu7.jpg

@Kikidamours : c'est qu'il est animé ce salon de thé ! xD

Quand je disais "mauvaise réputation" c'est surtout les échos des uns et des autres et le côté un peu "kikoo" des fanfics avec les Mary-Sue, les mises en page fantaisistes, les incohérences, les irréalismes, les self-insert. Y a aussi tout une codification de la fanfic, avec des catégories, des codes, des tropes, etc. Pour moi c'est presque un nouveau genre littéraire à part, en plus des trois grands genre que son la poésie / le roman et le théâtre. Un genre qui a ses sous-genres et qui est en constante réflexion sur lui-même et en évolution. La Mary-Sue/le Gary-Stue par exemple est un terme inventé en grande partie pour la fiction, le self-insert aussi. A la base, c'était des termes utilisés pour désigner des "défauts" dans ces histoires, mais certains auteurs se les sont appropriés. Il y a des fics humoristiques où l'auteur développe volontairement une personnage de Mary-Sue pour faire la satire de ce trope. Il y a aussi de très bon self-insert (d'ailleurs dans les Petits Mails, on retrouve le personnage de Togame qui est un self-insert de moi-même, et c'est un choix totalement assumé et qui se prête bien à l'humour, pour peu qu'on ait un peu d'auto-dérision xD).

Puis la fanfiction c'est ouvert à tout le monde, y a pas de limites, pas de pré-requis, donc forcément il y a énormément de disparités dans la qualité et c'est difficile du coup d'avoir du recul sur notre propre travail. Si on lit que des fanfictions "bas de gamme" si j'ose dire, on pensera que c'est la norme et on fera pareil.

J'ai fait passer des entretiens en anglais à des élèves de 3e qui candidataient pour la section internationale du lycée, et une jeune fille m'a dit qu'elle aimait lire des "online stories" et elle m'a dit "je préfère lire en anglais, parce que les fanfictions en français c'est pas terrible".

Et je suis d'accord, j'ai lu ou entendu parler de beaucoup de bonnes fanfictions en anglais, mais en français j'ai l'impression qu'à part quelques perles rares, on patauge dans la médiocrité. Mais je pense que c'est dû à différents facteurs.

D'abord, l'anglais est une langue plus répandue, on a plus d'auteurs anglophones, donc plus de chance de tomber sur de bonnes fics. Ensuite, l'anglais est une langue bien plus facile à manier et à maîtriser que le français. Enfin, l'anglais se prête bien aux récits qui veulent simplement "raconter" une histoire. C'est une langue visuelle, descriptive, qui va à l'essentiel avec un large choix de verbes d'actions. C'est aussi une langue "économe" où l'on peut dire beaucoup avec peu de mots. Les phrases sont souvent courtes, y a pas de subordonnées relatives dans tous les sens et de phrases à rallonge interminables. C'est clair, net, précis, et tellement plus agréable et léger à lire que le français. C'est pour ça que ça se prête si bien à la fanfic qui est un genre qui veut offrir une bonne histoire, et non pas faire des exercices de style.

Le français... c'est la langue des poètes. xD C'est la langue qui te prend la tête aussi. Là où en anglais en trois mots c'est plié, en français faut faire des périphrases, des métaphores, et des détours pour dire de façon compliqué ce qui se dit si simplement en anglais. Mais c'est la langue qui veut ça, on est dans l'abstrait et l'imagé en français, là où en anglais on est dans le concret et le terre-à-terre, le visuel.

Et j'avoue que pour moi aussi, ça a été un défi d'écrire en français, mais de vouloir alléger mon style, de donner cette sensation de simplicité et de mettre l'histoire au cœur de ma fiction et d'arriver à faire oublier la langue et ses difficultés. Bon certains arrivent à me dire que je fais des phrases trop complexes, mais bon. xD

Donc voilà, ce que j'entendais par "mauvaise réputation" c'est surtout tous ces défauts qu'on prête à la fanfiction, tous ces textes qui attirent davantage de moqueries que de sympathie, et que tous les gens qui lisent des "vrais" livre on tendance à railler ou à avoir beaucoup de préjugés dessus. Et malheureusement, dans beaucoup de cas, ces préjugés sont avérés, mais rejeter la fanfiction en bloc c'est aussi passer à côté de certaines pépites.

Et pour ramener ça au partage, c'est aussi pour ça que je pense qu'on a de la chance de pouvoir donner notre avis et aider les auteurs à progresser quand on a un peu plus d'expérience, justement pour donner à ce genre des lettres de noblesse qu'il n'a jamais vraiment eu jusqu'à maintenant. Au lieu de conspuer la fanfiction, on a le pouvoir et les moyens de la tirer vers le haut, donc autant en profiter. Je pense que d'ici quelques années, la fanfiction aura obtenu plus de reconnaissance et on aura de plus en plus de récits de qualité.

@Kioku : je te comprends totalement. x)

J'avais aussi lancé Rena sur un coup de tête, et je ne savais pas trop où j'allais avant les chapitres 20-25 (pour ça que je réécris tout le début en ce moment). Par contre, j'avoue que pour cette fic, mes lecteurs n'ont pas trop influencé le cours de l'histoire. Mais par contre ils m'ont vraiment aidé à tenir le cap.

Cela dit, ce que tu racontes sur les idées des lecteurs qui peuvent changer l'histoire, je l'ai vécu avec mon autre fic steampunk qui est aussi du mystère/policier/supense. J'avais un personnage très secondaire (ils étaient trois même) qui étaient juste genre les Crabbe and Goyle de la fic, bêtes et méchants, qui harcèlent leur cousine. Bref, j'avais pas l'intention de les développer plus que ça, mais un des trois perso (le  pire en plus) a reçu un engouement inattendu de la part des lecteurs. Apparemment le style bad boy torturé psychologiquement qui agresse les gens, ça plaît... Allez savoir.

Et du coup je me suis posée des questions sur ce personnage et sur son potentiel, mais j'étais partie sur un mec quand même bien sombre et mauvais, donc fallait que j'assume ce côté jusqu'au bout, tout en nuançant, mais sans que ça paresse incohérent en mode il est méchant mais il a bon fond. Non. xD Mais ça a été un challenge et c'est un personnage qui au fil des chapitres a gagné en popularité, sans doute parce qu'il était justement très ambivalent, ambigu et que j'avais été obligée de lui donner beaucoup de profondeur psychologique. Et même-moi, contre toute attente, c'est un personnage auquel je me suis beaucoup attachée.

Et le fait qu'il soit devenu un des personnages principaux de l'histoire alors que ce n'était pas prévu de base, ça a bien entendu changé le scénario. Si mes lecteurs n'avaient pas "flashé" sur ce personnage, l'histoire aurait été totalement différente je pense.

Et ça c'est une chance, car comme tu dis Kioku; quand on est seul dans son coin avec son idée fixe, on peut passer à côté d'autres idées.

Du coup, pour la fic dont je parlais, on m'a encouragée à la réécrire pour en faire une fic originale sans lien avec Eldarya ( y en avait déjà pas beaucoup xD) et éventuellement essayer de la faire publier. Bon j'y suis pas encore, clairement. xD Mais je la lis aussi avec mon comité de lecture du dimanche en exclusivité, justement pour continuer d'avoir ces retours, même si là j'écris "dans mon coin" et que ça ne sortira pas tant que tout sera pas terminé.


https://zupimages.net/up/18/44/98u8.jpg
“J'adore les huîtres : on a l'impression d'embrasser la mer(de) sur la bouche.”
https://nsa40.casimages.com/img/2019/12/16/191216015011506662.jpg
Punchline sponsorisée par Necro, Roi des Grenouilles et Terreur des Surimis.

Dernière modification par Togame (Le 25-05-2021 à 22h59)


https://nsa40.casimages.com/img/2021/05/01/210501023106644364.jpg

Hors ligne

#31 Le 26-05-2021 à 00h24

Garde Obsidienne
Kikidamours
Bleusaille
Kikidamours
...
Messages: 116

Effectivement c'est très animé xD

Kioku : Je me souviens très bien de Lunara, une grande lectrice ! Il y a tellement des gens qui sont passés par les Contes, il est vrai qu'en lisant ton message, plus que la nostalgie c'est la mélancolie qui guette x'D

C'est très intéressant de lire les retours et péripéties que d'autres ont pu traverser au final.

Je te le redis mais je suis très contente que tu te sois relancée dans ton histoire, d'autant plus en lisant toutes ces épreuves traversées, ça vaut toujours le coup de continuer malgré les obstacles :D

Puis, je rebondis sur ton petit message de fin, au fond, ici c'est pas mal pour commencer à poster !

Je pense que tous les retours sont quasi systématiquement (le 100% n'existe pas mais on doit pas être loin xD) extrêmement bienveillants sur ce forum.

Togame : C'est fou comme des fois que je suis bien loin de la réalité, je n'avais vraiment pas à l'esprit cette notion en terme de fanfiction. Peut être est-ce lié aussi aux fandoms qu'on a l'habitude de lire. Pour ma part comme je suis une grande fan de pokémon, card captor sakura et de digimon mes premières lectures ont été orientées vers cette triade initiale. Effectivement, tout n'était pas intéressant à lire mais j'ai toujours trouvé des perles au milieu de l'océan. J'irai même jusqu'à dire qu'un auteur de fanfic sur Pokémon m'a juste estomaquée et qu'encore aujourd’hui, quand je relis ses textes, ils me donnent des frissons !

C'est vrai que quand on bascule vers des univers moins connus et plus spécifiques, on trouve moins facilement satisfaction. Moi aussi je me suis lancée dans la lecture en langue anglophone mais autant pour lire des mangas ça passe sans problème, autant en terme de romans/fanfics, le français me manque à vitesse grand V. Je trouve qu'on a une langue tellement riche, tellement belle ! J'aime me noyer dans les paysages et les descriptions, les émotions et toutes leurs subtilités ! J'aime pouvoir utiliser une gamme de synonymes n'ayant pas exactement la même nuance !

Que dire à part que je suis amoureuse de la langue française et que Shakespeare n'a pas su me conquérir xD

Cela dit, c'est fou que cette jeune soit obligée d'aller chercher chez les anglais plutôt que chez les français :(

Il y a une perte très préoccupante de l'amour de la lecture, voir même d'une alphabétisation correcte, et de facto de l'écriture chez la jeunesse, peut-être en lien avec le niveau d'éducation devenant précaire selon les endroits. Il y a peu je bossais en foyer chez les petits de 6-9 ans et en faisant l'aide aux devoirs d'une enfant de tout juste 6 ans, je me suis rendue compte qu'on lui apprenait la lecture syllabique alors qu'elle ne connaissait pas les lettres de l'alphabet...

Pour la note ultra positive, on a bossé sur ça, elle a appris ses lettres et fait un bon de géant sur la lecture syllabique :D

Mais je reste optimiste, je sais que la lecture vaincra et qu'on reviendra vers de belles périodes d'écriture ! :D

Hors ligne

#32 Le 26-05-2021 à 02h56

Garde Ombre
Togame
Acolyte des Sylphes
Togame
...
Messages: 1 014

https://zupimages.net/up/18/44/hqu7.jpg

@Kikidamours : c'est vrai que le niveau culturel d'une manière générale a tendance à baisser, mais surtout parce que les jeunes ne sont plus aussi curieux, comme ils ont l'info à porter de main, ils cherchent que ce qui les intéressent concrètement à l'instant T sans chercher à se cultiver pour le plaisir d'apprendre des choses. Eux ils leur faut de l'utile et de l'instantané.

Après l'élève dont je parlais c'était une jeune fille très cultivée, elle parlait couramment 4 langues (Français, Russe, Ouzbek et Anglais) et elle postulait pour la section internationale qui forme un peu l'élite intellectuelle du lycée, avec des cours de littérature anglaise et de l'histoire-géo en anglais en 100% Donc on attend de nos élèves qu'ils soient intéressés par la littérature (en anglais bien évident, mais pas que), et l'histoire-géo en particulier.

Et cette gamine m'a vraiment bluffé par ses capacités de réflexion et d'analyse. Puis elle disait à propos des fanfics en français, pas de la littérature française, et elle avait vraiment pas tort sur ce point. xD

Nous on est sur notre petit fandom d'Eldarya, mais quand on voit le jeu à la base qui a le niveau d'écriture d'une fanfic correcte je dirais de base, c'est pas difficile de faire mieux, et les auteurs se sont approprié cet univers et on a autant de version d'Eldarya différente que de fanfic, du coup est-ce même encore de la fanfic à ce stade ?

Par contre, les fanfic ou même fic originale Wattpad, on tombe quand même souvent sur des trucs pas très glorieux en français (mais en anglais aussi, je te rassure xD).

Après, étant professeur d'anglais, j'ai eu l'occasion d'étudier les deux langues de très près et les comparer, et je sais qu'on pense à tort que l'anglais est une langue moins riche que le français, et c'est totalement faux. Déjà, statistiquement, il y a plus de mots dans la langue anglais que la langue française, mais ça c'est un détail.

Mais surtout la richesse ne se fait pas sur le même type de lexique. En Anglais pour tout ce qui est de l'ordre de la description on a justement beaucoup de façon de le dire différentes avec beaucoup plus de nuance, là où en français pour apporter cette nuance on devra associer plusieurs mots et faire des périphrases, utiliser des figures de style, des adjectifs, des participes présents, des adverbes.

En anglais on fait cette économie du langage non pas parce qu'ils ont moins de mots, mais au contraire parce qu'ils ont tellement plus de mots qu'on peut trouver pile celui qui correspond exactement à ce qu'on veut dire de manière claire et précise. Des fois même en français quand je fais du vocabulaire avec mes élèves, j'ai 4 mots différents en anglais avec des nuances d'un infime subtilité, mais qu'on traduit tous par le même et unique mot en français.

Par contre on une langue grammaticalement plus complexe et plus riche, qui justement comme elle est plus abstraite, laisse la part belle à l'imagination et l'équivoque, puis à la beauté des mots et des symboles. Là où en anglais on est dans le concis et le précis.

Puis on a plus de mots pour les concepts philosophiques, métaphysiques, etc. Tout ce qui touche à l'intellectuel, de l'idéal, là où en anglais on a plus de mots pour décrire tout ce qui est de l'ordre de la perception et du réel.

Et comme je disais, le français est une belle langue, mais c'est une langue où parfois on a ce sentiment que c'est alambiqué, trop sophistiqué, et que la forme prend le dessus sur le fond. Et j'ai jamais été une grande fan de la poésie, j'ai jamais aimé le lyrisme et les exercices de style où limite on comprend même pas le propos du texte tant c'est métaphorique et stylisé à mort. Après c'est juste mon avis, mais j'ai beaucoup de mal avec ce que j'appelle "le style perché". xD

Je parle pas des descriptions, ça j'aime bien, mais faut savoir doser et adapter son style au moment de l'histoire. Oui, une description ça va demander des métaphores, des mots précis, des figures de comparaison, etc. On peut aussi bien être dans le très détaillé (#Balzac et sa description très architecturale de la maison dans "La recherche de l'Absolu") ou dans l'imagé et de "poétique" si on veut plutôt faire passer des émotions, la notion de beauté, de sérénité, ou de désolation, en fonction du paysage. Les phrases sont souvent plus longues dans les descriptions, on a des énumérations, des juxtapositions, des comparaisons qui du coup rallonger les phrases, etc. Mais un rythme lent pour une description c'est bien, parce qu'on est dans de la contemplation ou de l'observation.

À l'inverse, les scènes d'action, de combat, c'est des phrases courtes, incisives, qui marque le côté saccadé / brutal de l'action. Des phrases longues, on s'ennuie, on ne ressent pas la tension du combat. Il faut qu'on vive l'action, pas qu'on soit juste spectateur passif.

Mais ça, ça marche dans les deux langues, c'est une question de maîtrise stylistique, puis de choix de l'auteur. Rien n'empêche de décrire une scène de combat de façon poétique, mais l'effet ne sera pas le même que si notre but c'est d'écrire une scène d'action avec des combats épiques. 

En anglais aussi, Tolkien il nous en fait bouffer aussi de la description de paysage, ça y a pas de problème. xD

Mais pour moi, l'anglais a quelque chose de plus fun que le français, c'est très "witty", puis c'est plus "populaire", là où le français est une langue très élitiste, je dirais pour faire grossièrement la différence. D'ailleurs, on retrouve cette même différence dans la littérature elle-même. Shakespeare c'est un auteur du "peuple".

Terry Pratchett en anglais c'est excellent par exemple, l'humour est vraiment au  poil et j'adore tous les jeux de mots de l'auteur. Après, j'ai pas lu la traduction française, je sais pas ce que ça donne et si ça fonctionne aussi bien. Je sais déjà que rien que dans la traduction des titres, on perd énormément.

Game of Thrones pareil, je connais plein de gens qui ont essayé de le lire en français et qui ont trouvé ça indigeste, pour ne pas dire nul, et qui ne comprenaient pas pourquoi les gens disaient que les livres étaient bien. Personnellement, je les ai lus en anglais et ça passait tout seul, donc je ne comprenais pas trop non plus, puis j'ai lu la version français... et j'ai pas tenu trois pages. XD

Autant en anglais, les répétitions ça passent très bien, ça fait partie de la langue, et comme je disais, on a des phrases courtes, des mots précis, on varie déjà tellement, que si on a un ou deux mots qui se répètent un peu plus, ça passe quasi inaperçu. Par contre en français, c'était horrible à lire, j'avais l'impression de lire dix fois les mêmes phrases, mais sans comprendre ce qu'il se passait. xD C'était poussif et lourd, alors qu'en anglais c'était fluide et c'était clair.

Mais même si je préfère lire en anglais, je préfère écrire en français. xD Même si c'est surtout dû au fait que mon lectorat est français.


https://zupimages.net/up/18/44/98u8.jpg
“J'adore les huîtres : on a l'impression d'embrasser la mer(de) sur la bouche.”
https://nsa40.casimages.com/img/2019/12/16/191216015011506662.jpg
Punchline sponsorisée par Necro, Roi des Grenouilles et Terreur des Surimis.


https://nsa40.casimages.com/img/2021/05/01/210501023106644364.jpg

Hors ligne

#33 Le 26-05-2021 à 19h02

Garde Ombre
Adhysia
Garde en formation
Adhysia
...
Messages: 192

https://zupimages.net/up/21/19/k5lw.png
_






https://media2.giphy.com/media/dBCh3ktuUekw5OMJqg/giphy.gif
Décidément, je vais camper sur ce topic, je le trouve bien trop intéressant. ;_;

Tout d'abord Togame le sujet que tu as lancé est vraiment génial et j'ai adoré lire tes anecdotes. J'ai trouvé ça hyper intéressant de voir tes appréhensions et ressentis face à ces retours auxquels tu ne t'attendais pas. Cette anecdote où l'une de tes lectrices a partagé ta fanfiction même à des gens ne connaissant pas Eldarya, c'est beaucoup trop adorable.
J'ai trouvé ça incroyable, c'est vraiment une belle histoire. ♥

De même pour Kikidamours, c'est vraiment chouette de voir cette proximité que tu as eu avec tes lecteurs, j'adore lire ça, je trouve ça trop mim's. ;_;


Kioku c'est cool de voir que les commentaires, même les plus durs, t'ont permis de t'améliorer, de te booster. Et comme tu dis, c'est vrai que les questions des lecteurs peuvent nous rappeler qu'il faut répondre à certaines problématiques qu'on a parfois laissé en suspend ! Je n'avais pas de fanfiction sur Elda avant l'incendie, mais je compatis et comprends que ça doit faire de la peine d'avoir perdu tout ces petits messages. ♥

Alors je vais peut-être paraître hors sujet, car pour l'instant l'expérience sur la partie fanfiction d'Eldarya est nouvelle pour moi. Mais je tenais à partager mes anecdotes d'AS, même si du coup ça paraît sûrement moins intéressants. u_u

J'ai posté quatre fanfictions sur le fofo d'AS, mais celle qui m'a le plus marqué, c'est la dernière. Je la vois comme mon p'tit bébé mdrr.
Oui je suis perchée.

J'y avais vraiment mis tout mon cœur dans cette fanfiction, abordant des sujets qui me sont chers. Et j'avoue que j'ai été énormément surprise des retours positifs, vu cette impression perpétuelle à trouver que j'écris de la merde mdr. J'ai commencé cette fanfiction en 2014 et terminé en 2017.

J'ai vraiment évolué avec, ai été à la fois surprise et touché que certaines personnes me suivent durant ces trois années, toujours au rendez-vous à chaque chapitre. Ca m'a fait un petit pincement au cœur de la terminer car j'ai pris un plaisir fou à l'écrire.

Et encore une fois, j'ai été surprise des retours concernant la fin. Car je trouve ça vraiment dur de terminer une fanfiction, on appréhende toujours, peur de décevoir le lecteur. C'était la première fois que je ne faisais pas une fin vraiment heureuse.

Plusieurs commentaires m'ont vraiment touché (oui je répète ce mot mille fois mdrr) mais un m'a vraiment marqué. J'vais pas faire ma reloue à m'étaler parce que ça doit vous paraître particulièrement chiant. Mais voilà un petit extrait de ce commentaire qui m'a particulièrement marqué et qui continue de me booster encore aujourd'hui.

_



Ca m'a permis de rencontrer des personnes merveilleuses, qui m'ont beaucoup apporté, aidé à avancer, m'améliorer.

Ca y est ça me rend nostalgique aussi ahah. ;_;

Je vais terminer avec une petite question un peu bateau mais - excusez-moi de l'expression - je me sens un peu le cul entre deux chaises. u_u

J'avais mis ma fiction Wattpad en pause, pour me consacrer à ma fanfiction Eldarya. Mais je ressens une sorte de manque concernant l'histoire Wattpad que je prenais autant de plaisir à écrire. Sauf que je me suis toujours focalisée sur une seule histoire. Mon cerveau arrive pas à se plonger dans deux univers différents en même temps. Mais je sais qu'ici, il y a des petites plumes qui réussissent. Du coup, je me demandais comment vous faites pour en gérer plusieurs en même temps ? ;_;
Vous êtes des dieux c'est ça ? Avouez.

Sur ce, je vous souhaite une bonne soirée et vous dis à très bientôt. ♥








_
https://zupimages.net/up/21/19/9x55.png

Dernière modification par Adhysia (Le 26-05-2021 à 19h05)


« Dites-moi, votre violon, il joue d'la flûte ? » | [Nevra] Les facettes de l'Opale. | L o u v e.
https://zupimages.net/up/21/18/52my.png

Hors ligne

#34 Le 26-05-2021 à 21h31

Garde Ombre
Almodis
Recrue
Almodis
...
Messages: 62

Bonsoir tout le monde !

Je sais pas trop si vous vous souvenez de moi... A une époque, j'étais assez active sur les Contes, mais sous un autre pseudo : Hatari. 
Comme j'avais de bons souvenirs de cette petite communauté, je me suis dis que j'allais revenir. ^^

Toujours est-il que lire toutes vos anecdotes concernant vos lecteurs et les commentaires qui vous ont marqué m'a donné envie de partager les miennes.
En bientôt 13 ans d'écriture, j'ai fais pas mal de rencontres merveilleuses sur internet et l'une d'elle a été celle de ma meilleure amie : on s'est rencontré sur ff.net, à l'époque où on écrivait toutes les deux des fanfics Naruto. C'était il y a 12 ans et autant dire que s'il y a bien une personne qui peut décrire mon évolution en tant qu'autrice, c'est elle : elle m'a toujours soutenu et a toujours eu quelque chose de constructif à me dire sur mes textes. Je n'ai pas les mots pour dire à quel point je suis heureuse de la connaître.

Concernant Eldarya, la première fanfic que j'avais posté sur les contes, c'était La Ballade Épique des Bras Cassés. Je me souviens avoir pas mal échangé avec certains de mes lecteurs à l'époque et c'était tellement cool. J'ai reçu plein de commentaires constructifs qui m'ont aidé sur le long terme, et puis certains étaient vraiment investis dans ce que j'essayais de construire même si c'était fouillis.
Avec l'une de mes lectrices (je crois que c'était Lune1217 ? Je sais plus), on avait commencé un genre de rp épistolaire dans lequel l'un de mes OC échangeait avec l'un des siens.
Mon seul regret dans cette histoire, c'est de n'avoir jamais pu terminer les fanfics que j'avais entamé à l'époque : par manque de temps, parce que ça partait dans tous les sens et diverses autres raisons.

Dans les anecdotes beaucoup moins positives (voire carrément négative), il y a un commentaire que j'ai reçu à mes débuts qui m'a beaucoup marqué. C'était pour une fanfic Naruto qui était (objectivement) pas géniale et pour faire court, on m'a dit qu'il n'y avait rien qui allait dans mon texte, que j'étais nulle, que je ne progresserai jamais et que je ferai mieux de m'arrêter là. Le tout saupoudré d'insultes. Autant dire que je me suis sentie très mal après l'avoir reçu. Cela dit, c'est pas parce que cette personne s'est acharnée sur moi pendant quelques jours que j'ai abandonné ! Un semblant d'esprit de contradiction m'a poussé à continuer à écrire et à poster. Et puis le temps a passé, j'ai finis par atteindre mon niveau actuel.
Parfois, je repense à cette personne qui a prit le temps de m'écrire un pavé pour me démonter et je me dis : "j'ai eu tellement raison de ne pas l'écouter =D"

Mais du coup, je ne suis pas venue là que pour raconter mes petites anecdotes !

Adhysia, je suis du genre à travailler sur plusieurs projets en même temps. Actuellement, je jongle entre deux romans et ma Complainte.

Je me fixe des périodes d'écriture fixes : une semaine je vais travailler sur la Complainte, la suivante sur Projet de Roman N°1, la suivante sur Projet N°2 et ainsi de suite. De cette façon, j'arrive à ajouter environ 2-3 pages à chacun de mes textes par semaine. Et une fois que c'est fait, tu peux les envoyer à un(e) bêta-lecteur(rice) si tu as un(e) pour connaître son avis.
Avoir un cadre bien délimité et des avis de façon régulière m'aident beaucoup. Je sais pas si c'est ton cas, mais j'espère que mon avis t'aidera un peu !

Dernière modification par Almodis (Le 26-05-2021 à 21h33)

Hors ligne

#35 Le 26-05-2021 à 22h35

Garde Ombre
Togame
Acolyte des Sylphes
Togame
...
Messages: 1 014

https://zupimages.net/up/18/44/hqu7.jpg

Hello !


Ça va devenir un rendez-vous quotidien. x)

@Adhysia : pour ce qui est d'écrire deux fictions en même (voire trois pour ma part + les préparations de RP), personnellement je n'ai pas de problème et ça m'aide même parfois à "débloquer" des situations. Mes trois univers sont très différents les uns des autres, donc déjà il n'y pas de risque de confusion, c'est bien compartimenté dans ma tête. Puis j'ai toujours envie d'écrire, mais parfois je suis en panne d'inspiration sur une fiction, j'avance pas, donc je change, et souvent en changeant d'univers pouf je vais être inspirée sur l'autre fic que j'avais laissé de côté depuis quelques temps, je vais écrire 3-4 chapitres, puis je fais repasser à l'autre.

Par contre je suis incapable de faire comme @Almodis. xD Quand je travaillais avec une bêta, je m'étais fixée une deadline et j'essayais d'alterner un chapitre d'une fic et un chapitre de l'autre une semaine sur deux, mais depuis que je fais tout toute seule, c'est vraiment au feeling et selon l'inspiration. C'est plus par période, je vais me mettre à fond sur une fic jusqu'à saturation/panne d'inspiration, passer à l'autre, et ainsi de suite.

Du coup j'ai un rythme irrégulier, je dirai que c'est le plus gros "défaut" de ma fic, c'est pas "vague". Je vais publier un chapitre par semaine sur un ou deux mois, puis après ce sera le néant pendant trois mois. xD

Mais si je me force à écrire avec des horaires de "bureau", y a rien qui sort, c'est la corvée, je réécris dix fois mes phrases, je suis pas satisfaite. Quand j'écris, je suis comme "possédée", c'est une sorte de transe, je sais c'est chelou, mais ça me vient d'un coup en mode "illumination" et là je peux écrire pendant 8h d'affilée sans quitter mon écran des yeux et en général j'écris mon chapitre d'un trait, je fais pas de brouillon, et derrière j'ai souvent très peu de choses à modifier. Un coup de correcteur et c'est bon. Et je publie dans la foulée.

Par contre quand j'essaye d'écrire en dehors de ces période d'illumination, c'est laborieux. J'ai mon chapitre 78 qui est toujours pas fini là, ça doit faire un mois que je suis dessus, et j'ai des idées, mais c'est la partie rédaction qui coince, je sais pas comment les tourner et mettre la situation en scène.

Puis je manque de temps et je suis fatiguée en ce moment avec le boulot et le rush de fin d'année, donc ça explique aussi le manque de productivité.

@Almodis : j'ai jamais vécu ça, mais ça ne doit pas être facile de recevoir ce genre de commentaire. Surtout quand on débute, c'est vrai que ça démotiver. Surtout que c'était pas constructif. Autant pointer le manque de cohérence, les défauts, de manière objective je veux bien. Mais dire que la personne ne progressera ou n'a pas de talent c'est débile. Tout le monde peut progresser dans quelque chose s'il s'en donne les moyens. L'idée c'est faire comprendre à un auteur en inexpérimenté qu'il a besoin de progresser justement, et voir le potentiel aussi, parce qu'à partir du moment où on décide d'écrire, c'est qu'on a un goût pour les histoires, et donc du potentiel à revendre. Après, je suis d'accord que malgré tous les bons conseils même bienveillants qu'on peut donner, certains n'arriveront pas à réaliser leur véritable potentiel (#Beemoov) ou ne voudront pas faire cet effort, mais ça on ne peut pas savoir à l'avance tant qu'on n'a pas vu si nos conseils ont été appliqués ou pas.

Et si un auteur s'entête dans son truc, ne veut pas progresser, qu'on voit de chapitre après chapitre ou fiction après fiction, les mêmes défauts sont toujours là, ben c'est son problème et faut passer son chemin.

Par contre "casser" un auteur dès le début ça sert à rien, en plus c'est pas comme si on voulait faire carrière là-dedans. Des fois les lecteurs se prennent pour des éditeurs, mais personne joue son avenir ou sa carrière là-dessus, donc c'est pas la peine d'enfoncer les gens. x)

Mais comme disait Kiki je crois, sur le forum la plupart des gens sont bienveillants, objectifs et critiques, mais bienveillants. Sur Wattpad clairement c'est un peu plus la jungle. XD Y a des lecteurs malveillants, des lecteurs pas assez critique, des auteurs susceptibles, etc. Et si on n'a pas le recul sur son propre travail et sur les commentaires, c'est compliqué de s'y retrouver. On peut vite perdre confiance en soi ou au contraire s'illusionner sur notre travail, on pense qu'on fait un truc génial, puis un jour on tombe sur un lecteur critique qui va relever tous les défauts de la fic et là c'est la désillusion, l’incompréhension, et parfois le déni.


https://zupimages.net/up/18/44/98u8.jpg
“J'adore les huîtres : on a l'impression d'embrasser la mer(de) sur la bouche.”
https://nsa40.casimages.com/img/2019/12/16/191216015011506662.jpg
Punchline sponsorisée par Necro, Roi des Grenouilles et Terreur des Surimis.


https://nsa40.casimages.com/img/2021/05/01/210501023106644364.jpg

Hors ligne

#36 Le 26-05-2021 à 23h47

Garde Ombre
Almodis
Recrue
Almodis
...
Messages: 62


@Togame

Je suis entièrement d'accord avec toi ! Le but lorsqu'on critique une fiction ne devrait pas de casser l'auteur, mais d'être constructif et bienveillant. C'est pour ça que j'aime bien le forum : comme Kiki et toi le dites, c'est une communauté plutôt bienveillante !
Mais bon, comme tu dis, c'est pas le cas partout : à l'époque sur ff.net, il y avait des gens qui trouvaient qu'il y avait de moins en moins de "bons" auteurs et de plus en plus de "mauvais" (et par mauvais, ils pensaient aux débutants). Alors forcément, dans leur quête de perfection littéraire, ils se sont dit qu'ils allaient casser du débutant. Avec le recul, quelqu'un aurait dû leur faire remarquer que c'est pas en décourageant les débutants que le nombre de "bons" auteurs augmenterait, mais bon.
Je sais pas s'il y a encore des gens comme ça sur ff.net, mais toujours est-il que je trouve ça tellement dommage : je suis sûre que plein d'auteurs ont arrêté à cause de ce genre de commentaires. C'est d'une tristesse.
Pour ce qui est de WattPad, je vais faire confiance à ton opinion : je ne connais pas assez le site pour fournir un quelconque jugement au sujet de sa jungle. x)


Et pour ce qui est de la façon d'écrire, j'aimerais bien pouvoir faire comme toi et arriver, ne serait-ce qu'une fois de temps en temps, à rester concentrer sur quelque chose pendant 8h. Mais bon. Faut croire que je marche pas comme ça.
Là où on se rejoint déjà un peu plus, c'est pour ce qui est de changer d'univers pour être inspiré sur la fic qui nous bloque. C'est en partie pour ça que je me suis imposée ce rythme de semaine.

Un autre truc qui m'aide à avancer lorsque je bloque, c'est de planifier. Comme ça, je m'éparpille pas et j'ai qu'à relire mon plan pour me remettre en tête les événements qui doivent se produire dans mon histoire.
J'ai planifié l'intégralité d'un de mes romans à Noël et ça m'aide tellement. Meilleure décision de ma vie~

Dernière modification par Almodis (Le 26-05-2021 à 23h51)

Hors ligne

#37 Le 28-05-2021 à 01h34

Garde Obsidienne
Kikidamours
Bleusaille
Kikidamours
...
Messages: 116

Me revoilà pour un petit passage express !

Adhysia : Alors, j'adore écrire un million de choses en même temps mais du coup le piège c’est de ne jamais finir ou de prendre un temps interminable. Du coup, je dirais que tu peux commencer par des exercices classiques, écrire des One Shot, participer à des concours d'écriture, essayer d'écrire deux petites histoires en même temps pour voir ce qui te pose problème !

Parce qu'au fond, je pense que c'est un peu une gymnastique du cerveau.

Après, quand je passe un moment sans écrire sur une histoire, je la relis entièrement avant de m'y remettre en général.

Si ça te manque, c'est que tu as envie d'écrire sur le thème qui te plait, ne te sous estime pas et lance toi selon ce qui te fait envie.

Comme le disait Togame, on général on a des périodes "créatives" et quand tu sens que tu es bien disposée c'est là qu'il faut foncer. Je ne me fixe pas non plus de planning carré, je l'ai fais pendant six mois de sortir un chapitre par semaine mais c'est pas forcément adapté à la créativité. Moi je sais qu'à un moment je ne pouvais écrire que sur mon lit adossée au mur avec mon coussin et en général en pleine nuit quand j'étais fatiguée x'D

Et là boudiou, j'étais fatiguée mais je pouvais écrire jusqu'au lendemain matin !

Du coup, mon conseil, c'est de t'écouter et d'écrire ce que tu as envie quand tu as envie.

Almodis : Oh, Hatari ! Je me souviens de ton pseudo ! J'ai tellement de mal à me dire que certains ont changé de pseudo je me sens toute perdue xD

Et je me souviens aussi du titre de ta fiction, seras-tu des auteurs qui vont faire une grande réécriture ? :D

Pour l'anecdote qui suit, c'est effectivement parfaitement révoltant que quelqu'un se soit permis d'insulter non pas ton travail mais de s'attaquer directement à toi. Tu as été très forte de tenir bon en tout cas.

Pour le coup, je ne condamnerais pas tout ff.net, c'est aussi là-bas que j'ai commencé à poster il y a... (petit calcul en cours)... ben 13 ans aussi vu que c'était en Mai 2008 donc quasiment jour pour jour xD

Peut-être ai-je eu de la chance mais je suis tombée sur des gens très cool, j'avais des commentaires assez réguliers notamment sur une de mes histoires et, certes, pas au niveau de ce forum mais j'ai eu le droit à des retours qui m'ont aidé à prendre confiance en moi et mon écriture. J'ai même trouvé un Beta grâce à ça et à l'époque c'était tout nouveau pour moi je ne savais pas que des gens se proposaient pour corriger x)

Je me sens assez chanceuse globalement, même sur Wattpad j'ai souvent eu des bons contacts mais c'est vrai que la communication est faussée par ce principe de like, les gens ont moins le réflexe de commenter alors qu'ils peuvent simplement cliquer pour montrer qu'ils ont apprécié.

Après, tout ce que je peux conseiller c'est de se rapprocher de cercles "sains" qui sont dans l'optique de conseiller, d'aider à l'évolution et d'être dans des échanges constructifs.

Tu montres un super exemple en montrant qu'il faut pas se laisser faire en tout cas !

Hors ligne

#38 Le 28-05-2021 à 02h22

Garde Ombre
Togame
Acolyte des Sylphes
Togame
...
Messages: 1 014

https://zupimages.net/up/18/44/hqu7.jpg

https://nsa40.casimages.com/img/2021/05/04/210504023850323917.jpg


Lieu : corridor des gardes
Personnages : Shion, Khaleb

Kikidamours a écrit :

Moi je sais qu'à un moment je ne pouvais écrire que sur mon lit adossée au mur avec mon coussin et en général en pleine nuit quand j'étais fatiguée x'D


Je m'y suis vue ! xD Je fais exactement la même chose : calée dans mon lit, un oreiller dans le dos, la musique dans les oreilles, et je suis souvent productive la nuit entre 22h et 4-5h du mat'. xD C'est très rare que j'arrive à écrire dans la journée ou pas "petites" séances. En général faut que je me pose minimum 3h à 4h quand j'écris, donc le soir/la nuit c'est bien, je suis sûr d'avoir du calme et du silence et personne pour venir m'interrompre.

https://zupimages.net/up/18/44/98u8.jpg
“J'adore les huîtres : on a l'impression d'embrasser la mer(de) sur la bouche.”
https://nsa40.casimages.com/img/2019/12/16/191216015011506662.jpg
Punchline sponsorisée par Necro, Roi des Grenouilles et Terreur des Surimis.

Dernière modification par Togame (Le 28-05-2021 à 02h22)


https://nsa40.casimages.com/img/2021/05/01/210501023106644364.jpg

Hors ligne

#39 Le 28-05-2021 à 12h34

Garde Obsidienne
Kikidamours
Bleusaille
Kikidamours
...
Messages: 116

Boudiou !

C'est marrant car, même si je pouvais écrire sans selon les passages que j'avais à développer, en général je mettais aussi une musique pour me plonger dans l'ambiance, instrumentale ou d'une langue dont je ne saisissais pas un mot pour ne pas me déconcentrer (pas d'anglais ni de français sinon impossible de rester concentrer sur mon texte je me mettais à écouter la musique trop attentivement xD).

La musique aide vachement à se mettre dans de bonnes dispositions je trouve !

Mais maintenant, je pense que ces moments resteraient les plus propices mais je peux écrire assise à un bureau normalement. Mais, j'ai quand même envie de prendre mon ordi et de me mettre sur mon lit en général x)

Cela dit, un truc qui me bloque complétement, c'est si quelqu'un me regarde quand j'écris donc je comprends à 100% le besoin de calme et tranquillité ! Je chassais ma sœur à l'époque, je chasse mon copain maintenant !

Très amusant qu'on ait les mêmes "conditions de créativité" à remplir pour être au top xD

Comme ça faisait presque deux ans que j'avais pas écris un mot, je (re)découvre les nouvelles conditions qui me sont favorables et dans lesquelles je peux écrire xD

Hors ligne

#40 Le 29-05-2021 à 00h03

Garde Absynthe
WinterSolstice
Jeune recrue
WinterSolstice
...
Messages: 24

https://zupimages.net/up/20/51/iw8q.jpg


Hey ~

Les commentaires qui nous ont marqués et les meilleures dispositions pour l’écriture, deux beaux sujets à traiter, ça ! Bon, ce n’est pas facile de vous suivre avec l’enchaînement de pavés, mais je vais essayer x)


Je rejoins Almodis (d’ailleurs maintenant que tu le mentionnes, ton ancien pseudo me dit bien quelque chose) en ce qui concerne la chasse aux sorcières que certains font sur ff.net. Je ne publie plus dessus depuis un bon moment, mais je me souviens assez bien de la condescendance de certains qui estimaient qu’ils pouvaient casser de l’auteur s’ils les considéraient « médiocres ». Pourtant, on a tous commencé l’écriture un jour, personne n’acquiert d’expérience en un claquement de doigts. C’est en effet totalement contreproductif, en plus d’être mesquin, si ce n’est minable.

Il y a une chose à laquelle les gens ne pensent pas forcément : les raisons qui poussent à commencer l’écriture. Pour certains, ce n’est qu’un passe-temps comme un autre, ils ont une idée et l’expriment. Mais pour d’autres, l’écriture est à visée thérapeutique, c’est une vraie béquille. Pour ce profil d’auteurs, se faire briser dès les débuts fait de gros dégâts.

Je dis ça parce que j’en ai fait l’expérience en tant que « spectatrice ». Quand je faisais de la bêta-lecture il y a quelques années (et c’est là que je me prends un sacré coup de vieux) il y avait une jeune fille qui était dans ce cas-là. Elle avait un cruel manque de confiance en elle, une certaine peur des gens, et écrire l’aidait à améliorer ça. Ses écrits n’étaient pas excellents, d’accord, mais elle cherchait vraiment à progresser. Et en plus elle était gentille comme tout, donc j’avais vraiment plaisir à l’aider, pas à pas.

Cependant, elle a complètement arrêté d’écrire après s’être fait lyncher. Le même cas de figure qu’Almodis. Il n’y avait pas de raison valable là-dedans, c’était de la méchanceté gratuite sous couvert d’une fausse bienveillance. Cette histoire m’a marquée.


Après, je n’ai pas beaucoup d’anecdotes en ce qui concerne mes propres écrits. L’écriture était aussi à visée thérapeutique, mais paradoxalement je n’en garde pas beaucoup de souvenirs. Après tout, j’ai quinze ans dans les pattes et une mémoire de poisson rouge, faut pas s’attendre à des miracles ! Le fait d’avoir gardé la plupart de mes projets pour moi jouent pas mal aussi.

En revanche, je me rappelle de la première version du forum, au tout début des Contes d’Eel. Il y avait une entraide entre auteurs qui faisait chaud au cœur et j’y ai également fait de belles rencontres. À l’époque je bossais une fanfic nommée « Sanctuary » (forte influence Kingdom Hearts) et certaines personnes m’ont vraiment poussées à m’améliorer (Nevenez si tu passe par là)

Malheureusement, par faute de temps, je ne l’ai pas menée là où j’aurais voulu mais la protagoniste de cette histoire m’a beaucoup servi par la suite pour façonner la psychologie de mes personnages.



Pour ce qui est des meilleures dispositions pour écrire, on est bien d’accord, une bonne musique d’ambiance peut faire toute la différence. L’idéal est d’avoir plusieurs playlists prêtes à portée de main, où piocher en fonction de son humeur ou de l’ambiance du chapitre. Pour une scène de combat, quelque chose de vif, pour des passages plus calmes, un simple mélange de violon et de piano. Avec tout ce qui est disponible, on trouve forcément son bonheur.

C’est amusant effectivement cette tendance à être plus productif quand on est crevé, ça revient souvent ! C’est également mon cas (originalité bonjour), j’écris beaucoup plus de choses en sortant d’une garde de douze heures qu’au petit matin après une bonne nuit de repos. Faut croire que plus on est usé, moins on se met de barrières x)

Par ailleurs, je dirais que mes phases d'écritures sont sur le même schéma que Togame : parfois je n’ai pas d’inspiration pendant quelques semaines ou je veux bosser sur autre chose, parfois j’enchaîne plusieurs chapitres à la suite. Quand c’est le cas, ce sont des marathons de quatre à cinq heures minimum, de nuit, avec les chats et le conjoint dans une autre pièce. Ce sont un peu comme des phases de transe, finalement, on est plongé dans l’écriture et on oublie tout le reste.



Je profite de ce passage en coup de vent pour vous faire une petite annonce : il y a désormais un discord pour les Contes, la Bibliothèque d’Eel. Y sont les bienvenus aussi bien auteurs que lecteurs. Je vous mets le lien ici.
Il est tout beau tout neuf et très calme pour l’instant, mais j’espère le voir s’animer bien vite ^-^


Bonne soirée ~

Dernière modification par WinterSolstice (Le 29-05-2021 à 00h23)



Discord des Contes : La Bibliothèque d'Eel
[Lance][Nevra] Dracarys - Chapitre 9 en ligne
https://zupimages.net/up/20/51/z2e6.gif

Hors ligne

#41 Le 29-05-2021 à 09h13

Garde Ombre
Almodis
Recrue
Almodis
...
Messages: 62

WinterSolstice : On avait un peu discuté de Pratchett et son Disque-Monde à l'époque. ^^


En ce qui me concerne mes autres habitudes d'écriture, j'arrive pas à écouter de la musique en écrivant : je finis toujours par l'écouter et à moitié danser sur ma chaise.
Par contre, j'aime bien aller sur des générateurs de sons blancs (genre celui-là) et écouter de la pluie ou un orage. Ça m'aide vachement pour me concentrer.

Pour le moment propice, j'écris plutôt l'après-midi quand je bosse pas : le soir est réservé aux séries qu'on regarde avec ma sœur.
Et si je m'écoutais, j'écrirais aussi au boulot, mais ce serait pas très sérieux de ma part. Ce qui est très bête parce que c'est toujours là-bas que j'ai le plus envie de me poser à mon PC ou de gribouiller dans un carnet.

Dernière modification par Almodis (Le 29-05-2021 à 09h15)

Hors ligne

#42 Le 29-05-2021 à 14h29

Garde Ombre
Togame
Acolyte des Sylphes
Togame
...
Messages: 1 014

https://zupimages.net/up/18/44/hqu7.jpg

@Kikidamours et @WinterSolstice : en effet, on a des fonctionsa assez similaires de fonctionner. xD

@Almodis : c'est des horaires bien plus raisonnables ! xD Je t'envie, parce que perso si je suis pas chez moi, dans ma chambre, sur mon lit, avec mon PC, ma musique et mon thé, je peux pas sortir une seule ligne. J'ai énormément de mal à écrire si je suis pas dans mon "environnement cocooning."

Puis surtout j'ai besoin de temps devant moi, je ne peux pas taper trois lignes par-ci par-là. Je ne prends pas de notes non plus, donc je n'utilise pas de carnet. Quand j'écris, c'est pour pondre un chapitre ou au moins la moitié d'un coup, donc il me faut quelques heures de libre où je sais que je ne vais pas être interrompue (d'où la nuit). Et souvent, j'écris plutôt le weekend comme ça je sais que même si j'y suis jusqu'à 5h du mat' c'est pas grave, j'ai pas besoin de me lever tôt le lendemain. xD

Par contre, je brainstorm énormément, je pars souvent dans mes pensées à imaginer des scènes, des dialogues entre les personnages, etc. quand je suis ailleurs (dans tous les sens du termes xD). Mais quand j'ai décidé de concrétiser ces idées et de les poser sur le papier, il me faut ma petite bulle.

La musique aide à ça aussi, ça me crée un espèce de "mur" sonore qui me coupe du reste du monde et me permet de me concentrer à 100% sur ce que j'écris sans me laisser distraire.

Pour le type de musique ça dépend. Parfois, je mets de l'instrumental un peu epic ou des chansons avec des paroles qui collent avec mes personnages et la situation. Quand je suis dans des phases de relecture/correction, c'est plus playlist de K-pop, j'ai juste besoin d'un truc pour me motiver. XD

Mais une fois que je suis à fond dans l'écriture, j'ai tendance à oublier la musique, même s'il y a des paroles. Je peux fredonner ou me trémousser, mais je continue à écrire en même temps et j'oublie un peu que je suis en train d'écouter de la musique en même temps. xD


https://zupimages.net/up/18/44/98u8.jpg
“J'adore les huîtres : on a l'impression d'embrasser la mer(de) sur la bouche.”
https://nsa40.casimages.com/img/2019/12/16/191216015011506662.jpg
Punchline sponsorisée par Necro, Roi des Grenouilles et Terreur des Surimis.


https://nsa40.casimages.com/img/2021/05/01/210501023106644364.jpg

Hors ligne

#43 Le 02-06-2021 à 10h05

Garde Obsidienne
Nøra
Acolyte des Licornes
Nøra
...
Messages: 374

https://zupimages.net/up/21/01/c5rf.png

Bonjour, bonjour !
*s'installe pour boire son thé*

J'ai lu toutes vos petites anecdotes que je trouve super intéressante. Je ne veux pas couper la discussion, alors n'hésitez pas à continuer de partager vos expériences.

J'avais envie - et besoin surtout x) - de lancer un autre sujet qui s'approche un peu de votre "méthode" pour écrire. Je vois que la plus part d'entre-vous aime être au calme et limite en pleine nuit. D'ailleurs, chapeau à vous. À 3h/4h du mat je suis incapable d'aligner deux mots lol. Je suis plus du matin au saut du lit. C'est une configuration étrange. Je suis reposée, mais encore à moitié endormie par le réveil.

Ce qui m'a interpellé, c'est que vous parlez de "pique d'énergie" où vous pouvez écrire des heures et après plus rien pendant quelques temps. Et j'en viens donc à mon sujet le plus bateau du monde : La page blanche aussi appeler : "ça m'agace j'ai envie d'écrire mais j'y arrive pas" xD

Ma question est donc la suivante : Que faites-vous en cas de page blanche ?

J'ai lu et regardé pas mal de vidéo sur le sujet qui ne m'ont pas forcément aidé quand je suis dans ce type de phase. Par contre, la dernière vidéo que j'ai regardée m'a interpellée sur une question :
"Demandez-vous : Pourquoi vous n'arrivez plus à écrire ?"
Et là, illumination du jour : "Je stagne". J'ai le sentiment d'être arrivé dans une phase où je n'écris pas particulièrement bien - pour ne pas dire carrément mal xD - mais j'ai le sentiment de ne plus parvenir à m'améliorer.

Pour le petit racontage de vie : J'écris depuis environ 2 ans. C'est à dire très très peu de temps. Ma première histoire écrit de A à Z est justement sur Eldarya. À l'époque, j'ai eu ce pique de motivation qui a duré une année entière. J'ai progressé à une vitesse fulgurante, par rapport à ce que j'étais capable avant - c'est-à-dire qu'avant j'étais vraiment au niveau zéro de l'écriture x) -
Sauf que pour ma deuxième histoire, j'ai d'énorme difficulté pour avancer et je pense que ça vient du fait que je stagne dans mon style et ça ne me convient pas. Seulement, c'est aussi beaucoup plus compliqué de m'améliorer qu'à l'époque. J'ai comme une envie de tout effacer et tout reprendre à zéro et même temps, je n’ai pas envie de supprimer tout ce que j'ai écrit (j'ai quand même une petite centaine de page snif xD).

Le premier conseil est souvent de lire. Beaucoup lire. Bon... j'ai essayé. Mais, je crois que je lise moins par plaisir et j'analyse toutes les formulations de phrase en me disant que je n'arrive jamais à faire ça quand je retrouve seule devant mon ordinateur. Je suis dans une grosse phase d'auto-flagellation j'ai l'impression xD.

J'en viens donc à ma deuxième question : Est-ce que cela vous est déjà arrivé de stagner dans votre style d'écriture sans parvenir à vous améliorer ? Et comment avez-vous fait pour dépasser ce stade ?

Merciii d'avance pour vos retours d'expérience.

Bonne journée à vous !
J'ai envie de signer mon message par : "Une auteur en détresse" x)
https://zupimages.net/up/21/01/mnyt.png

Hors ligne

#44 Le 02-06-2021 à 11h33

Garde Absynthe
WinterSolstice
Jeune recrue
WinterSolstice
...
Messages: 24

https://zupimages.net/up/20/51/iw8q.jpg


Hey ~

J’aime beaucoup ce synonyme de la page blanche, Nøra, ça convient tout à fait. Il n’y a rien de plus agaçant qu’être bloqué de la sorte x)

Et pour l’heure d’écriture, je dirais que plus le niveau de fatigue est élevé, moins tu te poses de barrières. L’écriture me fait office de « défouloir » en quelque sorte, ça aide à évacuer la pression du quotidien. Même si le résultat n’est pas exploitable en l’état, au moins ça va mieux après.


Que faites-vous en cas de page blanche ?

Quand je n’arrive vraiment plus à rien, j’écris mes bases de chapitres sur papier. Parfois ce sont des paragraphes entiers s’ils me viennent et que je les visualise bien, sinon ce sont des phrases incomplètes ou très succinctes. « Verre qui se brise. Silence pesant » pour te donner un exemple. C’est bref, mais ça donne un point d’accroche quand tu mets au propre sur PC. Le plus difficile, je dirais, c'est de commencer le passage, le reste vient plus facilement après.

Je trouve plusieurs avantages à faire ça : premièrement, je me repose les yeux et la tête. Rester sur écran trop longtemps fini par avoir des effets délétères, surtout si comme moi tu es à terrain migraineux. C’est parfois reposant de revenir à une bonne vieille méthode du papier et du stylo.

Deuxièmement, je réfléchis beaucoup plus (et surtout plus efficacement) lorsque j'écris d'abord sur papier. C’est un peu difficile à expliquer , mais écrire chaque lettre m’aide à organiser mes idées. Ce n’est pas la même sensation que de taper sur des touches pour faire apparaître les caractères. En plus de cela, tu écris beaucoup plus lentement, tu peux raturer et superposer plusieurs formulations pour les comparer.

C’est une méthode qui n’est peut-être pas adaptée à tout le monde, ça peut casser les pieds de faire « deux fois le travail » en commençant sur papier. Mais dans mon cas, j’ai pu me débloquer rapidement à chaque fois.


Est-ce que cela vous est déjà arrivé de stagner dans votre style d'écriture sans parvenir à vous améliorer ? Et comment avez-vous fait pour dépasser ce stade ?

Ça m’est arrivé oui, même très souvent. Je bosse sans bêta lecteur, donc je ne peux compter que sur l’autocritique pour m’améliorer (et j’ai tendance à être intransigeante avec moi-même là où je laisserai passer pour d’autres)
La réponse ne va peut-être pas te plaire, j’ai recommencé l’écriture chaque fois que je sentais mon style trop « faible » ^^'

Alors attention, il n'est pas question de tout effacer, cela représente quand même beaucoup de travail. Mais tu peux revoir ce que tu as déjà fait sous une autre perspective : tu as écrit à la première personne ? Qu’est-ce que cela donnerait à la troisième, est-ce que tu es plus à l’aise ? Si tu écris un passage à travers les yeux d’un personnage, essaie de voir ce que cela donnerait à travers un autre. Essaie d’être flexible, je te dirais, cela donne parfois de précieuse pistes.

Si tu sens que seule, tu as du mal à voir des leviers d’amélioration, tu peux tout à fait demander à une personne en qui tu as confiance de te relire. Parfois, c’est ce qui permet de se débloquer.

Qu’est-ce que tu voudrais améliorer dans ton écriture, d’ailleurs ? Car améliorer son style, c’est finalement très vague. Est-ce qu’il s’agit de la formulation de tes phrases en elle-même, le rythme ? Est-ce que cela prêche au niveau des descriptions, de la retranscription des sentiments ?
C'est important de se poser cette question, sinon tu risques de te perdre plutôt qu'autre chose.


Voilà, l’ensemble est peut-être un peu décousu, mais j’espère t’avoir un peu aidée malgré tout o/

Bonne journée ~

Dernière modification par WinterSolstice (Le 02-06-2021 à 11h51)



Discord des Contes : La Bibliothèque d'Eel
[Lance][Nevra] Dracarys - Chapitre 9 en ligne
https://zupimages.net/up/20/51/z2e6.gif

Hors ligne

#45 Le 02-06-2021 à 11h59

Garde Absynthe
Walden
Acolyte des Licornes
Walden
...
Messages: 276



*s'incruste avec son petit baril de thé*

Que faites-vous en cas de page blanche ?

Je l'avoue, chez moi, la page blanche, elle arrive surtout parce que j'ai la flemme. La page blanche, c'est la réalisation de ma procrastination :') Je peux avoir l'idée, une scène bien en tête à écrire, mais au bout de deux mots posé sur le papier, j'ai envie de faire autre chose. Et du coup, c'est ce que je fais, mais tout en ayant un rapport avec mon texte !

Soit je vais faire un plan détaillé du chapitre qui me pose problème, ou bien même revoir toute l'intrigue du moment. Ou je peux retravailler un passage qui ne me convient pas à 100%, me pencher un peu plus sur le background d'un personnage que je n'aurais pas assez étoffé, relire et corriger ce que j'ai écris avant... si ma motivation se porte ailleurs, alors je file avec elle ! Même si ça veut dire que je vais écrire une scène qui n'aura lieu que trois chapitres plus tard, ou juste deux trois phrases qui résonnent bien dans ma tête. Bon, c'est triste pour le chapitre que je laisse en plan, mais c'est aussi un petit message : s'il ne me motive pas tel que je l'ai prévu, est-ce que je ne pourrais pas l'amener d'une autre façon, qui m'inspirera finalement un peu plus ?

Bon, ça c'est pour ma page blanche bien à moi.

Edit : j'ai déjà vu comme technique pour éviter la page de blanche de ne jamais faire correspondre une fin de séance d'écriture à une fin de chapitre. Il vaudrait mieux commencer le suivant, d'un ou deux paragraphe, pour ne pas repartir de zéro à la séance suivante. A voir si ça fonctionne ! (:

Est-ce que cela vous est déjà arrivé de stagner dans votre style d'écriture sans parvenir à vous améliorer ? Et comment avez-vous fait pour dépasser ce stade ?

Oh, que oui ! Pour le coup, à part travailler et retravailler mes textes jusqu'à ce que j'en sois satisfaite, je n'ai pas d'autre façon de faire. Ce que je traque le mieux chez moi, ce sont les répétitions, mais ça ne permet pas à tout mon texte d'avoir soudainement un super niveau...
J'ai un style d'écriture, je pense assez léger, pas prise de tête, mais si je veux écrire quelque chose d'assez "profond", dramatique, poétique ou quoi, mon dieu la dose d'efforts en plus que ça me demande /static/img/forum/smilies/lol.png

Je rebondis un peu sur ce que dis WinterSolstice : est-ce que tu penses que tu pourrais faire appel à un.e bêta ? Un avis extérieur et un nouveau point de vue te permettrait peut-être de renouveler ton approche.
Et je te poserai les mêmes questions : qu'est-ce qui ne te convient pas dans ton style ? Quel serait un style que tu aimeras "reproduire" ? Et qu'est-ce qui différencie ton style actuel, de celui que tu "vises" ? 

Vous avez trois heures

Dernière modification par Walden (Le 02-06-2021 à 12h01)

Hors ligne

#46 Le 02-06-2021 à 13h51

Garde Ombre
Almodis
Recrue
Almodis
...
Messages: 62

Bonjour tout le monde !

Que faites vous en cas de page blanche ?

Je rejoins Wint : écrire sur papier m'aide beaucoup lorsque je suis bloquée quelque part. Je prends plus mon temps pour écrire de cette façon et du coup, je réfléchis mieux à ce que je veux vraiment mettre. En général, je me retrouve avec une version de ma scène très brouillon, raturée et pas forcément très détaillée à la fin de ma séance d'écriture... Mais ça me fait une bonne base pour me remettre à écrire sur PC.
Du coup, lorsque je remet au propre sur Word, je rentre plus dans les détails et je peaufine le reste. Et comme je suis généralement bien lancée dans le processus d'écriture à ce moment-là, je continue sur ma lancée et j'avance sur le reste du chapitre.

Est-ce que cela vous est déjà arrivé de stagner dans votre style d'écriture sans parvenir à vous améliorer ? Et comment avez-vous fait pour dépasser ce stade ?

Plein de fois ! Les trois quart des fanfics que j'ai posté sur ce forum et celui d'AS quand j'étais à la fac me faisaient cet effet-là.

Très frustrant, je dois dire.

Dieu merci, ça va mieux.

Perso, j'avais mis de côté tous mes gros projets qui me tenaient à cœur : fanfics, textes originaux... Au placard, pendant quelques temps.

Si un jour j'ai la foi, faudra que je ressorte les fanfics de ce fameux placard

Cela dit, ça ne veut pas dire que j'ai arrêté d'écrire : j'ai continué, mais j'ai essayé de faire des trucs différents de ce que je faisais habituellement.
Par exemple, moi qui suis plutôt habituée à faire de la fantasy, j'ai tenté (avec plus ou moins de succès) de faire un peu de SF, de l'horreur, de la romance... Que des trucs que j'avais jamais fais. Ça m'a permis de beaucoup m'améliorer et au bout d'un moment, j'ai pu reprendre le projet original qui me tenait le plus à cœur (les deux romans que j'écris <3).

Et encore une fois, je rejoins Wint et Walden : envoyer son texte à des gens de confiance pour qu'ils te donnent leur avis aide beaucoup.

Voilà. J'espère que ça t'aidera un peu ^^

Dernière modification par Almodis (Le 02-06-2021 à 13h51)

Hors ligne

#47 Le 02-06-2021 à 16h25

Garde Obsidienne
Nøra
Acolyte des Licornes
Nøra
...
Messages: 374

https://zupimages.net/up/21/01/c5rf.png

Alors déjà merci ! Merci pour vos réponses et surtout pour vos questions. Ça aide vachement de mettre en mot la « problématique » pour savoir sur quoi travailler exactement. Du coup, j'y répondrais à la fin. Je vais commencer par cette histoire de page blanche, aka « pourquoi il n’y a rien dans ma tête, alors que je ressens l'envie d'écrire ». Je vais changer de synonyme à chaque fois xD

WinterSolstice et Almodis, je vois exactement ce que vous voulez dire pour l'écriture manuscrite et j'ai essayé un nombre incalculable de fois x). Je pense que le double de temps de travail me bloque trop. J'ai toujours fonctionné sur ordinateur pour mes études et au travail, donc j'ai du mal à m'en détacher. Pourtant, je fais aussi partie du superbe gang migraine et même nausée, lorsque je passe trop de temps dessus T-T. Courage et soutien à toi Wint’.

Par contre, j'aime l'idée d'écrire des bouts de paragraphe, de mot, voir un semblant de plan détaillé ou premier jet de cœur pour me lancer. D'ailleurs, comme Walden, je dois faire partie de la team « flemme » x). Ou en tout cas, je mets toujours tout en œuvre pour réussir optimiser mon temps. Ce n’est peut-être pas une bonne idée finalement et c'est sûrement une déformation professionnelle, vu que je dois souvent travailler dans l'urgence.

En fait, je fonctionne pas mal comme toi, Walden. Revoir le plan, la fiche d'un personnage, écrire un paragraphe, voir même un chapitre entier en plein milieu de l'histoire. Je me demandais d'ailleurs si c'était une bonne idée. Pour ma première histoire, j'ai commencé au début et j'ai tout écrit jusqu'à la fin (en revenant bien évidemment en arrière pour la relecture). Pour cette deuxième histoire, j'ai plein de morceau de partout x). Ça n'empêche que j'ai une trame, les choses sont organisées et je ne pars pas en freestyle complet. Mais, j'ai beaucoup d'inspiration pour les passages « phares » de l'histoire et moins pour les moments qui doivent relier ses passages entre eux.

Oh et j'aime bien le conseil de ne pas terminer une séance d'écriture par la fin d'un chapitre. Peut-être que ça peut jouer. C'est souvent difficile de se lancer dans le début. Le problème c'est que j'ai parfois des paragraphes écrit sur le milieu du chapitre, mais rien pour l'introduire x).

Pour en venir au style d'écriture. Merci encore pour toutes les interrogations que vous avez apportées, je les trouve hyper inspirantes.

WinterSolstice, je me reconnais pas mal dans l'intransigeance avec soi-même. Quoi que, ça semble bien te booster, alors que de mon côté je m'auto-décourage ^^'
Et comme tu le dis, l'idée d'effacer mon travail ne me plaît pas x). Mais je sens que ça va être un passage important. J'écris à la première personne et en réalité je pense que je commence à avoir envie d'essayer de changer. Cette histoire ce prête pourtant bien à la première personne, mais j'ai dû mal à être dans la tête de mon personnage principal. Il y a des choses qui m'échappent encore et en étant à la première personne, j'ai un peu peur de gâcher sa personnalité.

Walden encore une fois, je me retrouve en toi x). Écrire des passages poétiques et profond me demande pas mal d'effort. Après, le style « léger » peut être un très bon style d'écriture selon ce que tu veux raconter comme histoire ^^

Et Almodis, c’est effectivement très frustrant, et je suis contente de savoir que tu as réussis à dépasser ce cap. C’est rassurant pour moi et c’est génial pour toi ! ^^ Du coup, je me demandais, ce n’était pas difficile d’arrêter ses projets à « cause » ça ? J’ai pas du tout envie d’abandonner mon histoire actuelle, ça me frustrerait encore plus de ne pas arriver au bout. Mais au final c’est aussi une forme de « courage » de se dire : « j’arrête, parce que ça me fruste plus qu’autre chose. Pas grave, je vais continuer d’écrire, mais pour faire mieux ». Puis, félicitation pour tes deux romans !

Je vais essayer de me dépêcher pour la suite, je parle trop x). Je vais réunir toutes vos questions en une seule pour y répondre :
Qu'est-ce que j'aimerais changer dans mon style d'écriture ?

Principalement, je pense que c'est enrichir mon vocabulaire et mes formulations de phrase. Je me retrouve souvent à utiliser les mêmes formes de phrase et quasiment avec les mêmes mots. Pourtant, les sites de synonyme sont devenus mes meilleurs amis x). Mais, je sens que ce n’est plus suffisant, ça manque de style et de construction différente.

Et surtout : j’aimerais réussir à arrêter d’exposer une situation, mais plutôt la montrer. Je ne sais pas si vous voyez la différence. J’ai le sentiment que j’expose parfois trop les situations, au lieu de montrer aux lecteurs ce qu’il se passe.  Par exemple, au lieu de dire : « Paniquée, elle attrapa son bras et plongea son regard dans le sien. Elle ne voulait pas qu’il parte. » Magnifique exemple au passage – ou pas xD – J’aimerais réussir à faire comprendre, sans le dire, qu’elle est « paniquée » et qu’elle ne veut pas « qu’il parte ». Pas tout le temps, mais que je sois quand même moins dans une exposition des faits et plus dans la démonstration. Je me répète x).

En fait, j’apprécie les styles d’écriture qui se situe entre ce que j’appelle : « poétique, mais accessible ». 
Du coup, je me permets de vous citer un passage de mon livre préféré :

Pierre Bottero, Les Âmes Croisées

Je trouve que l’on comprend toute suite le message derrière ce paragraphe : elle est meurtrie, dévastée. C’est probablement le pire moment de toute sa vie et qui changera le court de l'histoire pour la suite. Pourtant, à aucun moment l’auteur ne l’a exprimé directement. Il l’a montré.
Bon, je vise sûrement trop haut en citant du Bottero. Mais, sans aller jusqu’à viser ce style, j’aimerais m’en approcher, parce que j’aime vraiment ce style d’écriture.

Oh et dernier petit point. Pour l'idée de Béta-lecteur, dans mon entourage je ne vois personne qui pourrait m'aider T-T. Et sur le forum, j'ai toujours un peu peur de déranger, en parlant trop et je sais que ce serait un travail monstrueux pour la personne si je me laissais vraiment aller dans mes interrogations x). Me tape pas Caprix x)

Encore une fois milles mercis pour vos retours !
https://zupimages.net/up/21/01/mnyt.png

Dernière modification par Nøra (Le 02-06-2021 à 16h30)

Hors ligne

#48 Le 02-06-2021 à 21h13

Garde Ombre
Almodis
Recrue
Almodis
...
Messages: 62


Oui, ça a été difficile : je me sentais coupable de mettre ces textes de côté, parce qu'ils était Mes Gros Projets. J'avais l'impression d'échouer en tant qu'auteure parce que j'étais pas fichue d'avancer sur un truc auquel j'étais attachée et aussi parce que j'en venais à ne plus pouvoir voir ces projets en peinture. J'étais persuadée que j'arriverais jamais à les finir. D'où la mise au placard.
et pourtant, ils me tenaient vraiment à cœur.

Franchement, je saurais pas trop t'expliquer comment je me suis sortie de ce truc : je les ai mis de côté parce que ça me pourrissait la vie et j'ai tenté des nouveaux trucs, qui m'ont permis de m'améliorer. Le temps a passé, plusieurs de mes problèmes persos se sont réglés, j'ai rencontré d'autres auteurs amateurs comme moi qui m'ont encouragé et j'ai découvert plusieurs fanfics qui m'ont redonné l'envie d'écrire mon projet de roman.
Plus j'y pense et plus j'ai l'impression que mon problème s'est réglé plus ou moins tout seul ?

En tout cas, même si cette histoire n'a pas été facile à vivre pour moi à l'époque, je suis contente de savoir que sa conclusion te rassure. ^^

Et pour ta question par rapport au style...

J'ai rencontré le même problème que toi : j'avais aussi l'impression de beaucoup exposer plutôt que de simplement montrer ce qu'il se passe. Je pense avoir trouvé une solution en décrivant les réactions des personnages à ce qu'il se passe.

Par exemple j'ai un personnage dans un de mes textes qui, dans le premier chapitre, apprend une très mauvaise nouvelle et se met en colère d'un coup. Vu l'importance du passage et de ce qu'il sous-entendait, je pouvais pas juste dire "Sturm entra dans une colère noire". Du coup, j'ai raconté comment elle a essayé de frapper le personnage qui lui a annoncé la nouvelle. Que lorsque son père est intervenu pour l'en empêcher, elle s'est débattue au point de le griffer. Et que juste après, elle s'est aussi énervée contre son père alors qu'il n'est pas responsable de la mauvaise nouvelle. Ni le personnage qui lui a annoncé, d'ailleurs.
Et parce que Sturm a des pouvoirs liés aux vents, je me suis dis que ce serait sympa de préciser que le vent se lève dans la maison pile au moment où elle se met en colère. Donc, on a le feu dans la cheminée qui vacille, des babioles qui sont renversés, ect.

Et du coup, je connais pas le contexte de l'extrait de Bottero que tu nous as montré, mais j'ai l'impression qu'il nous décrit comment son personnage réagit et nous montre des conséquences de cette réaction (avec les domestiques qui se réveillent et viennent voir pourquoi elle crie).

Je sais pas si mes explications sont très claires, mais j'espère que ça aide quand même ^^'

Dernière modification par Almodis (Le 02-06-2021 à 21h14)

Hors ligne

#49 Le 02-06-2021 à 21h55

Garde Ombre
Caprix
Recrue
Caprix
...
Messages: 66

https://zupimages.net/up/21/19/31de.png
« Quand on parle du loup  , on en voit la queue. » – Proverbe français
https://zupimages.net/up/21/19/sp3l.png

BONS-
https://i.giphy.com/media/zPOErRpLtHWbm/giphy.webp
*error system*
... On peut vraiment pas vous lâcher pour quelques jours bandes de piplettes ! XD Mais je vaincrais, contre vent et marée ! *prépare 3 litres de thé et s'attelle à sa réponse* Sans transition entrons donc dans le vif des sujets.

Des anecdotes d'auteurs et de lecteurs commentateurs
Bon côté auteur, je dirais que je suis encore trop jeune pousse pour avoir des trucs à dire. Pour ce qui est de l'échange auteur/lecteur et des commentaires, j'ai plus d'expériences qui m'ont marqué. En tant que lectrice, c'est que du bonheur de pouvoir tirer un auteur vers le haut et de le motiver à écrire. Une des choses qui me motive à poster c'est de voir la fin de l'histoire. C'est bête dit comme ça mais beaucoup de fics se retrouvent abandonner pour des raisons propres à leurs auteurs du coup je crois que quand je vois le point final d'une fic je le vis comme une victoire alors que j'y suis pour rien ! XD
Mais s'il y a un truc que je retiendrais c'est le tout premier commentaire que j'ai posté sur une fic (c'était sur AS). Quand je le vois à nouveau et que je vois à nouveau la fic, je me demande comment j'ai fait pour faire un commentaire aussi pauvre en constructif et aussi enthousiaste à la fois ! XD Clairement, je pense qu'aujourd'hui la fic que j'avais commenté n'aurait pas retenu mon attention et ça aurait été franchement dommage. L'auteur a fait des progrès depuis (et moi avec ! XD) et surtout malgré tout les défauts de cette première fic et ben je continue de l'apprécier aujourd'hui comme hier !

Pour moi c'est ce qu'il y a à retenir : des échanges bienveillants des deux côtés, avant tout pour montrer ce qu'on apprécie, quand on prend du plaisir à l'échange ça ne peut que donner un résultat positif ! <3

Arrivez-vous à écrire deux histoires en même temps ?
Alors de mon côté ça m'est encore jamais arrivé. Actuellement mon principal défi est de réussir à écrire une fiction longue de bout en bout donc je vais certainement pas me lancer dans ce genre d'expériences. J'aurais trop peur de ne finir aucun de mes projets mais effectivement c'est sans doute avant tout une question d'organisation !

Votre moment pour écrire et dans quelles conditions
Je suis plus du matin mais je ne sais pas si j'irais jusqu'à dire que c'est mon meilleur moment pour écrire. Mon principal problème c'est qu'il me faut du temps pour me concentrer, me plonger dans mon histoire donc je dirais que mon meilleur moment pour écrire c'est celui qui est long et où j'ai la garantie de ne pas être déranger. Y'a rien de pire que de se faire interrompre quand l'inspiration vient enfin de pointer le bout de son nez ! XD

Pour ce qui est des conditions c'est assise à mon bureau avec une feuille de papier et un stylo ! Et ces derniers temps, mettre peu de musique m'aide à me mettre dans l'ambiance (soit des musiques sans paroles soit du country ou des trucs un peu blues en ce moment)

Que faites vous en cas de page blanche ?
Tout dépend de la définition qu'on donne à page blanche ! XD Si par "page blanche" on entend un blocage dans une formulation ou dans un choix à faire alors c'est très simple : je laisse reposer ! Je fais autre chose et j'y reviens plus tard. :3 Si par "page blanche" on entend un manque d'idée ou d'inspiration alors là ça m'est encore jamais arrivée au point de devenir un problème insoluble. x)

Est-ce que cela vous est déjà arrivé de stagner dans votre style d'écriture sans parvenir à vous améliorer ? Et comment avez-vous fait pour dépasser ce stade ?
Je n'ai encore jamais eu la sensation de stagner. Je pense que c'est parce qu'en tant que tel je n'ai pas non plus chercher à améliorer mon style d'écriture plus que ça.
Par contre c'est vrai que j'ai expérimenté quelques trucs par-ci par-là avec de petits textes courts, notamment en écrivant pour le topic "j'imagine ta gardienne". Je me suis imposée des choses mais c'était dans l'optique de tester, voir ce que ça donnait plus que dans une quelconque volonté d'amélioration en tant que telle.
Et j'ai toujours du mal avec les dialogues sur lesquelles je rame mais ça c'est pas de la stagnation c'est de la souffrance d'écriture ! x)

Du coup, Nøra pour te répondre plus précisément : respire ! Je pense que quand on apprend quelque chose il y a toujours un moment "plateau" où ça ralentit. Je plussoie l'idée d'écrire à la main de WinterSolstice et Almodis vu que personnellement je commence toujours comme ça. En manuscrit j'ai toujours l'impression que c'est plus facile de "tordre" mes bouts de textes partout où je veux, je me sens plus libre par exemple de récrire 3 fois une phrase avec ses variations pour voir ce qui me convient au final ou de remonter un paragraphe à l'aide d'une flèche. Bon après c'est sûr c'est loin d'être propre comme résultat ! :')

Et surtout, avant tout ne force pas ton inspiration, le but c'est que tu prennes plaisir à ce que tu fais donc si tu sens que tu as plus envie de travailler ton univers fonce ! Si au contraire tu as envie de faire des trucs qui n'ont rien à voir avec l'écriture, fonce aussi !

Si tu sens que ce que tu as écris ne te plait plus mais que ça te fais mal de le détruire, ne le détruit pas ! Commence par le mettre de côté, en faisant ça tu te libère l'esprit de la question et tu restes totalement libre d'y retourner par la suite si tu en ressens le besoin.

Pour ce qui est de ne pas "exposer" une situation mais la "montrer", peut-être que tu pourrais d'abord te demander ce que tu veux montrer, ici la panique. Et ensuite, au lieu d'utiliser le mot ou le concept en question, demande toi comment il se traduit dans les faits par la vue, par l'odorat, par l'ouïe, par les réactions physiques des personnes ou les répercussions sur les lieux. Une fois que tu as isolé quelques éléments comme ça, tu écris en les utilisant.

Et soit pas trop intransigeante avec toi-même, je le serais bien assez pour toi ! XD Je vais pas de lâcher, tu vas voir !
https://i.giphy.com/media/sR91D133W02D6/giphy.webp
Promis ce week-end t'aurais un premier retour sur ce que tu as envoyer ! <3
Tu vas gérer like a boss après et la page blanche elle va avoir peur et prendre la fuite :
https://i.giphy.com/media/bDlVIfrHRQfC0/giphy.webp

Togame : Le thème des contes de la nuit me botte à deux cent pour cent mais j'ai le temps de rien en ce moment... T^T *part pousser les murs de son emploi du temps*

Puisqu'on parle inspiration, j'ai retrouvé ça dans mes placards :

Spoiler (Cliquez pour afficher)


En ce moment, je suis gâtée. J'ai trois muses qui ont pris leurs quartiers chez moi : Debôrdia, Phlème et Prokrasthinô  !

Ouf. Voilà, c'est fini.

Bonne nuit les gens et bonnes inspirations aux plumes de la nuit !<3

https://zupimages.net/up/21/19/tyxw.png
« Le loup blanc est passé par ici, il repassera par là… »

https://zupimages.net/up/21/19/tx89.png


« Les plus jolies choses du monde ne sont que des ombres. » Charles Dickens
https://i.goopics.net/nQ9d1.gif

Hors ligne

#50 Le 03-06-2021 à 11h07

Garde Obsidienne
Nøra
Acolyte des Licornes
Nøra
...
Messages: 374

https://zupimages.net/up/21/01/c5rf.png

Me revoici !

Almodis, je comprend complètement ce que tu veux dire. Ça ne devait pas être facile de mettre de côté ces projets qui te tenait à cœur. Mais finalement, c’était sûrement le mieux que tu avais à faire à ce moment précis et ce n’était pas une mauvaise chose, bien que ça ait été difficile.

Et effectivement, quand je te lis, on dirait que cette phase a fini par « passer plus ou moins seule », mais surtout parce que tu n’as pas tout lâché. Tu fais autre chose. Tu as abandonné tes écris pour mieux rebondir sur d’autres projets.

Je trouve ça rassurant, puis c’est aussi sympa de voir que parfois ce n’est « pas grave » de faire machine arrière. On a tendance à se mettre trop la pression pour terminer ses histoires, parce que c’est mal vu d’arrêter un projet en cours etc… Mais je trouve que ton expérience montre que ce n’est pas toujours le cas ^^

Du coup, je crois que je dois être dans une phase un peu similaire à la tienne. Mais, ce ne sont pas mes projets que je ne peux plus voir en peinture, c’est vraiment mon style d’écriture qui me sort par les yeux x).

D’ailleurs, ton exemple est très clair. Je vois ce que tu entends par décrire les réactions des personnages. En fait, il faut essayer d’enlever les termes qui nomme l’émotion ou la penser pour se concentrer sur les réactions et l’atmosphère de la scène. En tout cas Sturm avait vraiment l’air d’être dans une colère noir x).

Encore une fois merci. Ton expérience et tes conseils m’aide beaucoup ! Vraiment ^^

Caprix
*s’incline promptement*
https://lh3.googleusercontent.com/proxy/o_vfalSaUJp3wW2llqMiTf5Lx5MxQu4knj0PRc5wioVn2HozI8NN1AhGxnOOI_pSdm3fxqEvq4ZxUhewKR7DVAvMREYdy8lEmn7RROaDTFXD3qFKZVHk
Des anecdotes d'auteurs et de lecteurs commentateurs
Tes anecdotes ne m’étonnent pas haha. Ce sentiment de victoire en tant que lecteur à la fin d’une histoire que tu as suivit de bout en bout, je comprends complètement. En tant que lecteur, je trouve qu’il n’y a pas meilleur sentiment que celui d’avoir aidé un auteur à produire et mener son histoire jusqu’au bout. Même si, nos commentaires ne sont pas bien constructifs ou détaillés, rien que le fait de savoir qu’ils ont motivés, je trouve ça génial.


Arrivez-vous à écrire deux histoires en même temps ?
Ça me fait penser que je n’ai pas répondu à cette question x). Pourtant, je la trouvais super intéressante. Pareil, je n’ai jamais fait l’expérience et je ne pense pas avoir la capacité de le faire aussi. Mais du coup, en tant que lecteur, j’avoue avoir du mal quand je vois un auteur avec plusieurs fictions en cours. Je me dis qu’il va peut-être mettre plus de temps à écrire, à s’organiser, voir même peut être se laisser dépasser et ça me bloque parfois pour me lancer dans la lecture. Après, c’est un ressentie subjectif qui est basé sur rien d’autre que moi-même et mes propres capacités x). Je me doute que certains arrive très bien à gérer ça.
Et Caprix : I believe in you ! <3 Tu l’aura un jour cette fiction écrite de bout en bout – et nous aussi du coup - !


Votre moment pour écrire et dans quelles conditions
Team matinale !
Je constate que vous êtes beaucoup à écrire de façon manuscrite o-O Franchement, chapeau. Mon subconscient voit ça comme un double de temps de travail. Mais, je comprends l’intérêt derrière. Ecrire les mots et prendre le temps d’inscrire chaque lettre aide surement à poser l’inspiration et la laisser venir.


Que faites-vous en cas de page blanche ?
J’aime bien l’idée de différencier deux types de « page blanche », ça aide aussi à savoir où se situer. Je pense que je navigue entre les deux x). Être bloquer dans la formulation, fini par bloquer l’inspiration.


Est-ce que cela vous est déjà arrivé de stagner dans votre style d'écriture sans parvenir à vous améliorer ? Et comment avez-vous fait pour dépasser ce stade ?
On a tous des difficultés sur différent aspect de l’écriture. J’ai déjà entendu quelqu’un me dire qu’il avait aussi des difficultés avec les dialogues. En fait, c’était « la peur » de les faire tomber comme un cheveu sur la soupe en plein milieu de description et qu’il ne fasse pas naturel. Finalement, c’est aussi difficile de construire des dialogues cohérents où l’on perçoit la singularité de chaque personnage. Parce que dans la vie, on a tous des tics de langage et c’est vrai que c’est difficile à reproduire à l’écrire.
D’ailleurs ça me fait penser que c’est difficile de reproduire des personnalités différentes qui ne correspondent pas du tout à ce que nous sommes en tant qu’auteur. Par-là, j’entends suivre l’histoire d’un personnage principal qui va avoir des objectifs de vie, des façons de penser et des relations, complètement différent(e)s des nôtres.

Du coup, je vais suivre le conseil de dame Caprix : respirer x)
https://thumbs.gfycat.com/AshamedCoolDove-size_restricted.gif
Je me suis peut-être un poil mis la pression lol. C’est Muse stressô qui s’empare de ma personne. Avec anxietia, névrosyne, debôrdia, prisdethète, atophlagèle aussi. Ça fait beaucoup de monde dans ma tête x). J’adore les images qui ressortent de ton placard.
Mais oui, je me rends bien compte qu’il n’y a rien de pire que forcer l’inspiration. En plus d’être frustrant, ça ne change pas grand-chose au souci premier. Merci pour tout tes conseils et surtout pour celui de lâcher prise. Je crois que le fait d’écrire des choses en dehors de l’histoire en cours est pas mal aussi comme idée (sur J’imagine ta Gardien/ne… par exemple)

Haha, je t'imagine comme ça actuellement x)
https://media1.giphy.com/media/lrJFm8X5pkAZ02YzVU/giphy.gif
Tu seras ma Muse fouetthèse, aka la Muse du dur labeur mené à coup de fouet x)
Merci encore Caprix ! <3

On va prier pour que la page blanche fuit loin. *pars et ne revient jamais !* mdr

Puis, j'espère que les Muses qui ont pris leur quartiers chez toi ne s'installeront pas sur la durée.
Plème et Prokrasthinô pouvez-vous quitter le corps de sa majesté Caprix ? - parce que je doute que Debôrdia puisse partir de si tôt x) -

Bon sur ce, je vais arrêter de causer. Merci encore à tous pour vos conseils !
Puis, j'espère que ça aura aidé d'autres auteurs qui lisent tous ça dans l'ombre ^^

Que l’inspiration soit avec vous ! <3
https://zupimages.net/up/21/01/mnyt.png

Hors ligne

Pages : 1 2 3