Forum

Pages : 1 ... 30 31 32

#776 Le 08-08-2022 à 16h55

Garde Ombre
Meiaah
Fraîchement arrivée
Meiaah
...
Messages: 2 045



16:55 

Meïaah venait de passer les portes vers la salle de réunion, ses talons claquant sur ce sol en verre. Chrome, Karenn ainsi que Nevra installés autour de la petite table ronde semblaient discuter sur certaines missions passées ainsi que les prochaines.

La blonde mentirait si elle disait que voir Karenn ne lui faisait ni chaud ni froid, au fond elle avait toujours cette envie de l’étrangler sur place, seulement, c’était la sœur de son amant, alors elle s’en passerait. Difficilement.

Mais ses yeux blancs se posèrent sur son vampire et instinctivement elle étira ses lèvres rouges. Enfin une chose agréable à voir.


— « Tiens t’es là toi ? S’exclama le loup.

— En retard.. Commenta sèchement la vampire, les bras croisés sur sa poitrine alors qu’elle était assise sur la table.

— Karenn. Le ton de Nevra était sec, sachant pertinemment que cela engendrerait bien plus de problèmes que prévu.

— Laisse-la, de toute façon il ne se passe pas un jour sans que ta sœur ne se mêle de mes affaires. Tu veux que je t’enlace, tu te sens seule ? Tout en s’approchant de son copain, la blonde lançait un regard amère à la noiraude.

— Je pense qu’on s’en passera, vous allez vous arracher les cheveux ! Se moqua le loup avant de se prendre une tape derrière la tête venant de sa compagne. Aïe !


La vampire se contenta de lâcher un « Mh » avant de se concentrer sur la carte de Chrome posée sur la surface plate. Alors que le couple reprenait une discussion normale, la blonde de son côté, s’installa sur les cuisses de son amant. Un bras autour de sa nuque, elle tenta de s’approcher pour poser ses lèvres contre les siennes, mais Nevra esquiva l’action.


— Ça veut dire quoi ça ? S’étonna la blonde, une moue sur le visage.

— Votre relation me fatigue, si c’est pas l’une qui provoque, c’est l’autre.

— T'as bien vu que c’est elle qui a commencé.
Trancha Meïaah, agacée. En quoi ses problèmes l' empêcherait d’embrasser son mec ?

— Mh.. Ne lui répond plus, je lui adresserais deux mots ok ? Nevra serra sa prise sur les hanches de sa blonde.

— Il faudra plus que deux mots.  Ricana Meïaah. Maintenant mon bisou, vampire.



Elle ne le répéta pas deux fois que Nevra colla leurs lips l’une contre l’autre pour lui offrir ce que la gardienne réclamait tant. Néanmoins il se sépara en se rendant compte qu’ils n’étaient pas seuls dans la salle. Mais Meïaah ne partageant pas son idée poursuivit ses baisers furtifs sur les lèvres attrayantes de son amant, non décidée à le laisser tranquille.



— Meïaah occupe toi de patrouiller du côté Est au lieu de martyriser ton mec sur le lieu de travail. Coupa le chef de l’ombre.

— Qui a dit que je le martyrisais ? Elle se retourna vers le loup, un vilain sourire au visage.


Meïaah - [Armin] Je n'arrive plus à faire semblant...
On ne peut pas entendre une image.
L'image :
https://zupimages.net/up/22/10/6fhf.gif

Hors ligne

#777 Le 16-08-2022 à 14h47

Garde Ombre
Moody
Patrouilleur de la Garde
Moody
...
Messages: 6 735

14h43

Un sachet en main, Moody regardait ses deux amants se prendre la tête pour une question de valise pratique pour un voyage vers le lieu de leurs vacances. La lunienne plongea sa main dans le sachet et en sorti une friandise garni de sucre acide qu'elle porta à sa bouche pour la dévorer avec gourmandise.

"Si, déjà, notre femme, ne prenait pas trente milles changes, on n'en serait pas là !" gronda Lance.

Moody plongea une nouvelle fois sa main dans le sac pour manger un nouveau bonbon piquant.

"Et si tu ne lui cédais pas tout, ce serait moins compliqué!" reprocha le dragon au vampire.
"Comment tu fais pour lui résister aussi." s'exaspéra le brun.

Les deux posèrent le regard sur la femme aux cheveux argentés à leurs côté, un bonbon coincé entre les lèvres. Elle tendit le paquet vers les deux grands gaillards avec un air enfantin.

"Apaisez vos âmes." dit-elle en zozotant.

Hors ligne

#778 Le 01-10-2022 à 17h52

Garde Ombre
Sheiraël
Soldat de la Garde
Sheiraël
...
Messages: 478

17h52

Les restes d'une tasse vide et froide portait de légère senteurs menthe et citron dans son bureau.
La feuille remplie d'écriture sombre flottait dans sa main au dessus d'une pile de quelques centimètres. Son regard s'était perdu, fixant un point invisible sur le mur blanc cassé.
Le temps dehors se couvrait au fil des jours, la pluie devenant plus fréquente et le soleil plus rare.
Même le mouvement d'un familier entrant par la fenêtre ouverte ne la déconcentra pas.
Chose rare pour la femme rigoureuse et alerte qu'elle était.
Mais à ce moment la fatigue du changement de saison, et ses nombreuses heures de travail avaient réussi à la vider sans qu'elle ne s'en rende compte.
Lorsqu'elle reprit conscience de son environnement, une main ferme s'était déjà posée sur son épaule droite, certainement dans l'optique de la sortir de son état second.
En se tournant vers l'intrus, elle cacha son trouble quant à sa négligence, et plongea dans des yeux bleus limpide, froid.
S'il avait prononcé mots plus tôt, elle n'en fit rien. La présence d'un chef de garde était suffisament clair pour elle. Sans échanger un mot, alors qu'il s'éloignait de quelques pas lorsqu'elle se leva, elle entreprit la marche du protocole sur lequel, ils s'étaient mis d'accord.
Toujours dans un silence, cette fois pesant, ils quittèrent la pièce l'un à la suite de l'autre.


https://zupimages.net/up/22/45/iu7e.png

Hors ligne

#779 Le 24-10-2022 à 22h03

Garde Ombre
Meiaah
Fraîchement arrivée
Meiaah
...
Messages: 2 045



22:03


Le bruit d’une lame s’enfonçant dans le mur résonna, faisant siffler l’oreille pointu du vampire agacé. Il fronça les sourcils en jetant un regard assassin à Meïaah, debout sur son lit king size.


— « Sors de cette chambre ! S’écria la blonde, hors d’elle.


Le couple s’embrouillait que rarement mais lorsque ça arrivait, une dispute pouvait rapidement prendre une tournure bien plus grave que le sujet en lui même. Mais ils ne le contrôlaient pas, les deux tourtereaux avaient le sang-chaud et un répondant hors paire. Leur fierté atteignait des stades et leur haine pouvait s’embraser en un claquement de doigt.


Et là, Meïaah venait d’essayer de le viser avec son arme. Enfin, elle avait fait exprès de lancer à côté, car néanmoins son but n’était pas de le tuer mais de l’effrayer. Et là, ce qui était le plus effrayant était le regard que venait de lui lancer le vampire, il n’avait rien de doux et attentionné. Il était empli de rage et de haine.

Il s’approcha à grand pas de la blonde en petite culotte, nullement effrayée de la carrure du noiraud qui la dépassait tout de même malgré la hauteur qu’elle avait prise grâce au lit.


— C’est moi qui vais te virer de cette pièce espèce de petite-

— De petite traînée ? Je me ferais un plaisir d’aller me réfugier chez Lance lorsque tu m’auras mise à la porte comme une malpropre !
Elle plaqua violemment son index sur le torse du vampire pour le faire reculer tout en plongeant son regard agacée dans l’œil encore valide de Nevra. Tu sais quoi ? Puisque je ne suis pas assez bien pour toi, je-

— Tu n’iras nulle part.
L’homme agrippa son poignet de sorte à se rapprocher d’elle, le regard dure, ils se tuaient tout comme ils s’accouplaient.


Il y avait une telle tension qui planait dans l’air qu’ils étaient durs pour eux de ne pas écouter leurs esprits animaux.


— Il faudrait savoir ce que tu veux vampire. Cracha-t-elle, plaine d’amertume. Il tiqua de la langue en la détaillant de haut en bas sans gêne et une braise lubrique s’alluma dans son regard. Aussitôt, son autre main attrapa sa taille pour la faire venir à lui sans douceur.

— Je te veux. Affirma durement Nevra avant de plaquer ses lèvres contre celles de Meïaah, désarçonnée, mais acceptant rapidement le contact avec le soldat en enroulant ses bras autour de sa nuque pour plonger ses doigt dans la touffe sombre du vampire.


Meïaah - [Armin] Je n'arrive plus à faire semblant...
On ne peut pas entendre une image.
L'image :
https://zupimages.net/up/22/10/6fhf.gif

Hors ligne

#780 Le 30-10-2022 à 14h42

Garde Absynthe
Intissar
A vaincu une poule
Intissar
...
Messages: 728

https://cdn.discordapp.com/attachments/725480751197454436/775718788003397662/bbcode_ana_1.png



14:42


Intissar était certaine que les autres apprentis écoutaient leur échange de l'autre côté de la porte.
— Si tu ne te désistes pas de toi-même, affirma Lance, j'en parlerais directement à Huang hua. Il est hors de question que tu y ailles.
Remontée, Intissar passa en coup de vent à côté de lui, des fioles remplies à ras-bord dans les mains. Elle devait les ranger au plus vite dans le placard du fond pour commencer la préparation de baumes
et d'onguents mais leur dispute la ralentissait.
— Elle ne fera rien, rétorqua-t-elle. Tu connais autant qu'elle la situation là-bas. Ils ont besoin de soignants, c'est pour ça que je dois m'y rendre.
— C'est dangereux, répéta Lance, les dents serrées. La cité est assiégée.
Justement, ils ont besoin d'aide. Des gens sont malades et blessés...
— ... Et pour les affaiblir encore plus, reprit Lance, ils vont détruire toutes les denrées qui entrent dans la cité et tuer les soignants qui essayent d'intervenir.
Intissar s'accorda quelques instants de silence, les mains à plat sur le plan de travail. Le soleil et sa chaleur traversaient les fins rideaux de la pièce et derrière la vitre, les enfants du refuge jouaient dans les jardins.
Les échos de leur rire remplirent la pièce et Intissar savoura cette paix.
Puis, elle se tourna vers Lance qui était toujours debout et tendu dans son armure qui scintillait.
— Il y a quelques semaines, j'ai fait le serment de servir la Garde et d'aider là où je serais appelée. Je vais respecter mes voeux et faire ce pour quoi j'ai été formée,
mais j'aurais préféré le faire avec ton soutien.
Intissar ne baissa pas le regard, même lorsque les traits de Lance s'adoucirent et qu'un air désolé voila ses yeux.
— J'aurais aimé recevoir, reprit Intissar, le même soutien et la même confiance que je t'ai toujours démontré. Visiblement, il faut que je me fasse à l'idée qu'à tes yeux,
je dois toujours faire mes preuves pour te montrer que je ne suis pas aussi faible et incapable de prendre des décisions que tu ne le penses.





https://cdn.discordapp.com/attachments/725480751197454436/775718792093368330/bbcode_ana_2.png
@Elmaëyn

Hors ligne

#781 Le 01-11-2022 à 21h22

Garde Ombre
Moody
Patrouilleur de la Garde
Moody
...
Messages: 6 735

21:17

Parfois le silence se brisait par le bruit d’une respiration haletante ou d’un grognement. La chambre nuptiale avait été seule témoin de leur ébat et de leurs railleries. Moody s’allongea entre ses deux hommes qui posaient à leur tour une main possessive. Une sur sa cuisse, l’autre sur son sein. Elle ferma les yeux, un sourire ourlant sa lèvre charnue. 

« Mon corps n’est pas un terrain de guerre. » avait-elle grondé avant qu’ils n’en finissent ainsi.

Dernière modification par Moody (Le 01-11-2022 à 21h24)

Hors ligne

#782 Le 01-11-2022 à 23h59

Garde Obsidienne
Doody
Fraîchement arrivée
Doody
...
Messages: 5

23h59

Elle devrait dormir. Cependant, devant sa fenêtre ouverte, elle observe calmement la pluie qui tombe de plus en plus fort dans la vallée. Témoin de la naissance de ce qu'on pourrait qualifier de ruisseau, délimitation supplémentaire l'éloignant encore davantage d'elle. Et à mesure que le bourdonnement s'intensifie, elle se laisse emporter dans le courant de ses souvenirs, ne retenant aucun rire, aucune larme. Lorsque les sanglots deviennent douloureux, lui arrachant désormais la gorge, elle réapprend à respirer, au milieu du chaos ambiant, lentement, pour finalement apprécier de nouveau, la pluie.

Hors ligne

#783 Le 05-11-2022 à 02h03

Garde Ombre
Meiaah
Fraîchement arrivée
Meiaah
...
Messages: 2 045



02:03


— J’ai beaucoup réfléchi, chat. Murmura à moitié endormie la rosette.

— Mmh.. Les yeux clos, Ezarel semblait bien fatigué lui aussi. Boucler cette longue journée de travail d’un un câlin luxueux avec Laenah était une des meilleures récompenses qu’il pouvait désirer. Il lui caressait son cuir chevelu.

— J’aimerais qu’on essaie d’avoir un enfant. la demie-aveugle savait que son homme n’était pas contre l’idée d’avoir des enfants, seulement, aussi tôt ? Et c’était ce qui l’inquiétait malgré leurs années de vie communes. Il avait arrêté ses papouilles.

— Et tu me dis ça après avoir consumé, tu as un drôle sens des priorités. Il pouffa sarcastiquement. Dis t’as d’autres blagues de ce genre ? Attend dix ans avant de me reposer la question ma fleur.


Elle se redressa, faisant tomber au passage, quelques unes de ses pétales de roses tant elle avait été contrariée. Laenah fronça les sourcils, décidément cet homme ne prenait aucune conversation au sérieux.


— Rappelle moi depuis combien de temps nous sommes ensemble Ezarel ?

— Sept ans.

— Et mariés ?

— Cinq ans ?

— Idiot.
Aussitôt, elle le toisa d’un air mauvais avant de se retourner dans son lit, se couvrant du drap jusqu’aux oreilles. La rosette ne voulait plus qu’il pose un seul regard sur n’importe quelle parcelle de sa peau.

Mais n’étant pas du même avis, l’elfe la suivit et en profita pour se rapprocher d’elle avant de poser un baiser sur sa tempe.


— Ça fait déjà six années que tu m’as dis oui. Mais là ce n’est pas une question de temps. On en a déjà parlé pour le gosse, et j’ai refusé.. temporairement. Laisse moi réfléchir pour l’enfant, ça n’veut pas dire oui, mais j’accepte pas non plus.


Elle souffla de déception sans répondre, mais laissa tout de même son mari l’embrasser une dernière fois la joue avant de s’allonger derrière elle avec attention.


Meïaah - [Armin] Je n'arrive plus à faire semblant...
On ne peut pas entendre une image.
L'image :
https://zupimages.net/up/22/10/6fhf.gif

Hors ligne

#784 Le 08-11-2022 à 19h50

Garde Ombre
Moody
Patrouilleur de la Garde
Moody
...
Messages: 6 735

https://zupimages.net/up/20/16/ivxn.png

19h43

Son ventre criait famine et pourtant, elle s'entêtait à marcher derrière Lance sans se priver de soupirer sans discrétion. L'Obsidien jeta un coup d'œil par-dessus son épaule, lui grondant légèrement après. Elle se renfrogna en croisant ses bras sous sa poitrine voluptueuse.

"Fais un peu ton travail de mâle, et sustente ta femelle !" railla la petite femme.

Sans crier gare, l'homme fit volte face.

"Dois-je te bâillonner jusqu'à ce qu'on soit arrivés à la cité ?"
"Tu n'oserai pas." provoqua-t-elle.

Lance attrapa sa mâchoire et plaqua sa main sur sa bouche, elle gronda. Il lui décocha un sourire malicieux et elle se laissa tomber par terre, comme une enfant boudeuse.

"Rezphine !" dit le dragon d'un ton excédé.

L'homme attrapa la demoiselle en grondant et la passa par-dessus son épaule, sans omettre de lui gifler l'arrière-train, lui arrachant un cri surpris. Satisfait, Lance reprit sa marche, Moody sur son épaule.

https://zupimages.net/up/20/16/czms.png

Hors ligne

Pages : 1 ... 30 31 32