Forum

Discussion fermée

Pages : 1 ... 8 9 10

#226 Le 29-06-2022 à 21h08

Garde Obsidienne
Rubane
Garde en formation
Rubane
...
Messages: 159

Sunday


Elle se tenait debout, immobile et conquérante, le regard figé sur son adversaire. La lune faisait scintiller sa peau nacrée, qu’on aurait dit brodée de cristaux d’argent. Quelques mèches de son chignon décoiffé virevoltaient sous la brise légère et nocturne, tandis qu’on pouvait apercevoir quelques flocons tomber dans ses yeux de glace.

L’adversaire lui, ne lâcha pas non plus son étreinte. Les pupilles ensanglantées, les crocs acérés, il était prêt à bondir sur cette proie étrange qui sembla le défier. La lune brillait à son avantage, d’une forme ronde et pleine, tel un orbe de lumière capable de réveiller les créatures les plus vils lorsqu’elle s’est enfin parée de sa toute puissance.
Soudain, dans ce silence absolu, le loup émit un grognement à en faire pâlir sa Lune Mère. Mais la Dame ne bougea pas d’un cil ni ne cligna des yeux. Une étrange lumière bleue se mit à danser dans sa main, qu’elle tendit face à elle lentement, de la plus grande des prudences. Le loup s’excita de plus belle et grogna si fort à nouveau que des corbeaux alentours s’envolèrent loin de cette bête furieuse.

La Dame à la chevelure de cendre ouvrit la paume de sa main d’un geste tendre. La lumière bleu se mis alors à scintiller et grandit jusqu’à se transformer en un flocon parfait, qui d’une seconde à l’autre disparut de sa main en plusieurs milliers de petits flocons de neige. Le loup qui assista à la scène semblât happé d’une émotion nouvelle, captivé par ce spectacle inattendu d’une magie douce et élégante. Ses yeux rouge sang vinrent soudain au violet, puis à des teintes plus orangées. Sa mâchoire se rétrécit, et son pelage se mua soudainement d’une peau plus lisse. L’homme cligna des yeux deux fois, avant de reprendre pleinement connaissance. Son regard se posa immédiatement sur la jeune femme qui se tenait devant lui, et qui vint s’accroupir à ses côtés, un sourire du bout des lèvres. Elle détacha sa cape noire que le vent animait et la déposa avec délicatesse sur le dos du jeune homme, nu comme un ver, pour le border. L’ensorceleuse avait brisé le sort maudit que cette pleine lune infligeait à cet hybride d’Eel. D’une magie tendre et familière elle avait renvoyé sa nature bestiale aux Enfers.
- Je vous connais… votre visage m’est familier.
La Dame sourit encore, car depuis sa dernière visite, le temps avait passé, le loup n’était qu’un enfant.
- Tu as toujours aimé la neige. Allons Chrome, après tout ce temps… Tu ne reconnais pas ta Sunday ?

Et le visage du jeune homme s’éclaircit.

——————————

Moody: ooooh merci pour ton texte , il est très mignon! J’aime bien le petit côté enfantin, ça colle très bien à la personnalité de ma Rubane. ^^ et le pouvoir du feu évidemment, c’est bien le sien hahà
Mercii encore il était très chouette à lire <3

Dernière modification par Rubane (Le 06-07-2022 à 22h52)

Hors ligne

#227 Le 01-07-2022 à 16h07

Garde Ombre
Moody
Patrouilleur de la Garde
Moody
...
Messages: 6 440

https://zupimages.net/up/20/03/hupv.png
https://zupimages.net/up/20/03/ow2k.png

Nymphe phœnix


https://zupimages.net/up/20/03/v3ky.png
https://zupimages.net/up/20/03/givv.png

Dernière modification par Moody (Le 04-07-2022 à 16h52)

Hors ligne

#228 Le 01-07-2022 à 18h24

Garde Ombre
Sunday34
Bleusaille
Sunday34
...
Messages: 82

La lune, souveraine, trônait haut dans le ciel tandis que ses rayons d'argent illuminaient le village assoupi. Seule une faible lueur de lanterne, dans le cadre de la fenêtre du maire,  contrastait avec les couleurs fantasmagoriques du paysage. Dans la chambre éclairée, une femme dégoulinante de sueur poussa un dernier un cri de délivrance. La sage-femme s'empressa aussitôt de couper le cordon ombilical avant de prendre le nouveau né dans ses bras. Puis, après l'avoir débarbouillé, elle le déposa avec délicatesse sur le ventre de sa mère. Elle arborait une expression inhabituelle qui traduisait visiblement son malaise. Intriguée, inquiète aussi, la jeune mère coula immédiatement son regard vers sa petite fille. Une peau laiteuse, des yeux pareils à la nébuleuse et une chevelure semblable aux creux de la lune. Mais qui était donc cette enfant étrange ? Alors qu'elle jaugeait son bambin dans une atmosphère de méfiance et d'incompréhension, le maire fit irruption dans la chambre. Un air heureux éclairait son visage. Il pouvait enfin se réjouir d'être père. Il embrassa le front de sa femme et se tourna vers leur fille. Ses sourcils froncèrent. Le doute s'incrusta au sein de son coeur. Etait-ce réellement sa progéniture ? Il croisa les prunelles fatiguées de sa belle. Elle semblait tout aussi interloquée que lui.

Dix-huit années passèrent. Et Moody, car tel était le nom de la jeune enfant, avait grandi dans une famille catholique. Ses parents, quoique très surpris par ses traits atypiques, avaient fini par accepter l'état à la fois curieux et subjuguant de leur enfant. Bien sur, au début, ils avaient fait venir des médecins des quatre coins de la contrée pour la faire examiner. Mais tous s'étaient accordés à dire qu'elle avait été frappée par une maladie mystérieuse. Horrifiés mais aussi soulagés qu'elle ne fût pas l'oeuvre de la magie, ils s'étaient adaptés pour qu'elle vécût le mieux possible. Ils avaient alors pris conscience, au fur et à mesure, que sa vie n'était pas en danger. Ils s'étaient même convaincus qu'elle souffrait surement d'une forme d'albinisme sévère sans avoir pour autant acquis les faiblesses de la maladie. Ils vivaient donc dans le meilleur des mondes. Ils avaient échappé à la malédiction d'hériter d'une fille aux pouvoirs magiques, car la magie n'était absolument pas tolérée dans le village, et en plus il s'avérait qu'elle était en parfaite santé.
Cependant, ils ignoraient que Moody, au fil des années, irrémédiablement attirée par la Lune, s'était éprise de passion pour les rituels païens. A l'image de Circé et Médée, appelée par les rayons de la Lune qui explorent le firmament, elle était devenue la disciple d'Hécate, la Déesse aux multiples visages. Plus qu'une simple apprentie, elle était passée Maître dans l'art des potions, la pharmakon étant sa plante favorite.

Mais un jour, alors qu'elle se prêtait comme à son habitude à ses talents d'enchanteresse, sa mère la surprit. Dans l'effroi, elle bondit sur elle pour lui arracher la potion, quand subitement, le bouchon glissa. Le contenu s'écoula sur les doigts de la mère qui se métamorphosa en une frêle chèvre désemparée. Son père, qui n'avait tardé à accourir à l'entente des cris, poussa un hurlement de colère et de frayeur à la vue du terrible spectacle, le regard bouillonnant de dégoût et de peur pour sa fille.
Il s'approcha de ce qu'il restait de sa femme pour la protéger.

— Je suis désolée Papa, je vais arranger les choses, parvint-elle à articuler entre deux sanglots.
— Va-t-en, vociféra-t-il.

Elle ne partit pas. Au contraire, elle reprit les incantations et les prières à l'intention d'Hécate. Elle se persuadait, dans l'excès de panique, qu'elle parviendrait à inverser le processus de transformation. Son père toutefois, aveuglé par la soif de vengeance, saisit son couteau de chasse. Il allait proférer, voire appliquer ses nouvelles menaces lorsqu'un nuage de poussière d'argent embauma la pièce d'un brouillard indélébile. Il tenta d'écarter la fumée avec rage mais ce n'est qu'une fois qu'elle fût évaporée, qu'il découvrit sa femme au sol, de nouveau elle-même. Quant à Moody, elle avait disparu.

— Moody ? Alors tu ne partages pas tes pensées avec moi ?

La jeune femme esquissa un sourire sensuel sur ses lèvres. Puis déviant son regard de la Lune vers Nevra, elle lui répondit :

— C'est un secret.

°°°


Merci Orazure pour ton texte, j'ai bien aimé le changement d'ambiance par rapport au dernier que tu avais fait. L'histoire était intrigante, je serais curieuse d'en découvrir plus (:

Dernière modification par Sunday34 (Le 08-07-2022 à 12h53)


« J'adore parler de rien, c'est le seul domaine où j'ai de vagues connaissances. »

Oscar Wilde

Hors ligne

#229 Le 01-07-2022 à 22h07

Garde Obsidienne
Orazure
Recrue
Orazure
...
Messages: 63

273 mots

Alors



Merci pour ton texte ~

Dernière modification par Orazure (Le 08-07-2022 à 15h38)


.     - Morne est partie.          .
.         - Morne reviendra ?          .
.          - Morne va mourir.          .
.          - Mais pour quoi faire, pour qui ?          .
.          - Sa chair est faible.          .
.          - Oh...          .
.          - ... Oui.          .

.
~

.          .Histoire(s) de Morne sur mon profil.          .

Hors ligne

#230 Le 02-07-2022 à 18h01

Garde Obsidienne
Etherial
Soldat de la Garde
Etherial
...
Messages: 439

A moi Ora .////.

Alors elle coule


191 mots

Edit bas : Ca me plait énormément, merci ;_; Tu as eu une vision très créative de ma gardienne, et ce texte m'a toute remuée !

Dernière modification par Etherial (Le 10-07-2022 à 10h26)


https://zupimages.net/up/21/18/oqtm.jpg

Hors ligne

#231 Le 02-07-2022 à 18h02

Garde Absynthe
Selune
Acolyte des Lutins
Selune
...
Messages: 7 834

Je te réserve !

EDIT : Et voici ! J'espère que ça te plaira hihi

Spoiler (Cliquez pour afficher)

Dernière modification par Selune (Le 09-07-2022 à 00h56)

Hors ligne

#232 Le 06-07-2022 à 15h11

Garde Obsidienne
Rokunn
La réponse à tout
Rokunn
...
Messages: 1 632

Réservé.

Hors ligne

#233 Le 12-07-2022 à 23h37

Garde Absynthe
Selune
Acolyte des Lutins
Selune
...
Messages: 7 834

Je te réserve !

Hors ligne

#234 Le 15-07-2022 à 16h21

Garde Ombre
Moody
Patrouilleur de la Garde
Moody
...
Messages: 6 440

https://zupimages.net/up/20/16/ivxn.png

Je prends.

https://zupimages.net/up/20/16/czms.png

Hors ligne

Discussion fermée

Pages : 1 ... 8 9 10