Forum

Pages : 1 2 3

#51 Le 01-08-2021 à 00h26

Garde Absynthe
Kioku
Recrue
Kioku
...
Messages: 71

https://zupimages.net/up/20/47/hscr.png
https://zupimages.net/up/20/47/a1pj.png

Bonsoir en ce beau week-end pluvieux,

Première chose à dire...

LA LICORNE QUI FAIT DE L’ESCRIME

Mais hahahaha, je l’avais zappée celle-là, mais quel plaisir de la revoir ! Non, vraiment, c’est un de tes personnages les plus réussis, tellement drôle, j’ai hâte que tu la mettes un peu plus en scène ^^

On fait donc la rencontre de la petite équipe ; à part les sœurs albinos et Chris, en vérité je ne me souvenais plus des autres, mais ça me revient maintenant. Très surprise de retrouver Huang dans le lot, et choquée/déçue de ne pas y voir Balgard... Pas très sympa le tigre...

J’ai beaucoup aimé ce chapitre, je me suis sentie très excitée à l’idée de quitter la Garde et de voir enfin le monde avec une Marie un peu mieux armée que la première fois. Qui plus est, cette petite équipe est une bouffée de fraîcheur (licorne power), ça fait du bien d’avoir des interactions avec autant de personnages et je pense que ça fait du bien à Marie aussi. Tu commences déjà à essayer d’approfondir chacun d’eux : Huang et ses éternels sourires, la licorne précieuse, Saan et son caractère méfiant… Je suppose qu’on apprendra au fur et à mesure quelles étaient les motivations des uns et des autres à participer à ce voyage. Je ne suis pas certaine tout le monde ait agi par simple charité.

Et que dire de Chris, ce véritable chevalier servant sous les traits d’un lézard... Ou la beauté derrière les apparences ^^ C'est vraiment une forme de morale implicite que j'apprécie dans ta fiction.

Attention à ne pas abuser d’une chose cependant, c’est les mots pour désigner les personnages : "le faelien", "la dryade", "le saurien", "la faerie, "la faelienne", "l'labinos" etc.... Ces périphrases sont très présentes depuis le début de l’histoire, mais je ne l’avais pas fait remonter car Marie avait peu d’interlocuteurs. Mais là vu le monde, ce procédé risque de commencer à poser problème.

Je comprends qu’il faut éviter de faire des répétitions de prénoms, qu’il faut diversifier un peu de temps en temps, mais au final les prénoms des personnages apparaissent trop peu. Et le grand risque, c’est qu’on ne retienne pas les prénoms de tout le monde, et du coup qu’on s’attache moins aux personnages (forcément, si on ne sait pas comment ils s’appellent). Je pense d’ailleurs que c’est pour ça que j’ai peu de souvenirs de tes perso. Donc à mon avis, il faudrait que tu sois vigilante lors de tes relectures.

Exemple



Moi, j'ai très envie de m'attacher à ta licorne, mais ça risque d'être un peu compliqué si je zappe tout le temps son prénom !

Bref, on arrive à la fameuse forêt qui a besoin d’aide et j’ai eu le même frisson que la première fois en apprenant que Marie était liée pas à n’importe quelle forêt non non, mais à une forêt de mange-songes. Bien glauque comme tu sais nous faire ^^ Ça augure un voyage qui risque de ne pas être tout gai.

En plus, si l’on part à la recherche de ce petit filou de Purroros, tous les éléments sont là pour nous faire aimer ce chapitre ! Les échanges passés entre Marie et lui prennent alors toute leur importance car elle est bien consciente qu’elle n’a pas fait preuve d’une grande gratitude envers lui. Mais bon, je suis certaine qu’il va venir, il a un peu de cœur…

Et alors la fin où on quitte une prison pour en retrouver une autre arghh c'est frustrant ! Je me demande si Saan et Marie vont parvenir à sortir seules de ce pétrin ou si elles bénéficieront de l’aide de leur petite troupe. C’est dans les épreuves qu’on se rapproche !

En somme, un chapitre rafraîchissant comme tout, que j’ai pris bien du plaisir à lire. Je suis on ne peut plus contente de respirer le bon air de la nature en compagnie de tes personnages et je serai au rendez-vous vendredi prochain pour la suite des aventures !

Je te souhaite un bon week-end !



https://zupimages.net/up/20/47/a1pj.png
https://zupimages.net/up/20/47/13vu.png


https://zupimages.net/up/18/02/pxuo.jpg

Hors ligne

#52 Le 04-08-2021 à 14h46

Garde Obsidienne
Kikidamours
Bleusaille
Kikidamours
...
Messages: 116

Bien le bonjour !

Me voici pour répondre car j'ai enfin pu prendre le temps xD

tigraloona


Kioku

Hors ligne

#53 Le 06-08-2021 à 17h34

Garde Absynthe
tigraloona
Acolyte des Licornes
tigraloona
...
Messages: 397

https://zupimages.net/up/21/23/3tay.png



✧ Bonjour Kikidamours ✧




Comme je suis contente de revenir ici commenter le chapitre 14, mon nouveau préféré ! Il s’y passe vraiment beaucoup de choses, c’est très entrainant.


Personnellement, ça ne m’étonne pas qu’il y ait autant de volontaires. La mission semble quand même intéressante et les gardiens ont un minimum d’humanité pour accompagner une jeune fille dans le besoin au cours d’une quête.
Nous retrouvons beaucoup de beau monde dans les candidats. Je suis contente d’y voir Chris ! Je ne savais pas s’il avait le droit de partir en mission mais voilà ma réponse. Les deux sœurs sirènes ça ne m’étonne pas plus que ça, même si j’imaginais que Saan ne viendrait pas. Pour le coup, je ne vois pas trop pourquoi elle voudrait venir alors qu’elle n’apprécie pas vraiment Marie. L’homme bouc, c’est probablement un peu plus embêtant parce qu’il n’a pas choisi de venir…
Je suis étonnée et très heureuse de voir Huang quand même ! J’y reviendrais sûrement un peu plus tard mais je me suis franchement attachée à lui pendant ce chapitre. Je le trouve très touchant et drôle.

Je rejoins Kioku sur la surprise de voir une licorne, une vraie licorne, qui parle. Tu as décidément de la suite dans les idées ! Comment physiquement, une licorne peut-elle être experte en escrime ? Voilà qui m’amène à me poser beaucoup de questions.
Je peux comprendre l’amertume de la licorne à ne pas vouloir porter les affaires des autres mais il doit être l’un des seuls à pouvoir transporter toutes les affaires. Néanmoins il doit en avoir marre qu’on le traite comme un cheval normal alors qu’il peut penser et communiquer comme les autres. Je dois avouer que sa crinière pailletée m’a fait rire, ça me fait penser aux licornes dans Barbie.


Je suis assez peu surprise de voir à quelle vitesse la garde a organisé les évènements. Ils doivent tout de même avoir l’habitude de faire des missions dans l’urgence donc en organiser une en quelques jours ne semble pas infaisable. Les autres gardiens aussi doivent y être habitués.
Elle a enfin gagné des vêtements corrects ? Voilà une très bonne nouvelle, il fallait quand même qu’elle parte en mission pour que la garde comprenne que c’est nécessaire de s’habiller.
Je ne suis pas étonnée qu’elle se sente perdue, c’est normal puisqu’elle n’a jamais fait de mission auparavant et qu’en plus, celle-ci lui est entièrement dédiée. Elle n’a pas de raison de paniquer, je pense que son escorte saura parfaitement l’épauler dans cette tâche.

Elle se dirige vers Chris, c’est mignon de voir que c’est quand même sa référence. Sa question est légitime mais la réponse est plutôt logique, on peut difficilement utiliser une charrette pour les forêts et pour autant de personnes. J’aurais plutôt pensé qu’ils y aillent à cheval mais ce n’est peut-être pas dans leurs moyens.
C’est vrai qu’entrer en contact avec la forêt semble le meilleur moyen pour la retrouver et régler le problème le plus rapidement possible. Seulement, je me suis demandé si c’était possible pour elle de communiquer avec les arbres, c’est vrai que maintenant, ça me semble plutôt logique que ça soit possible dans les deux sens.
Les veines sous ses vêtements doivent la mettre mal à l’aise en effet… Mais je pense que les autres n’en tiennent vraiment pas compte. D’autant plus que ce côté dryade, n’empiète pas sur son humanité. C’est uniquement une caractéristique physique de plus. Certes ça peut être perturbant mais il ne faut pas que ça soit trop déconcertant.

C’est tout de même excitant je trouve, de faire une mission à l’extérieur de la garde pour la première fois. Après toutes ses chapitres enfermés dans le QG, voir le monde semble vraiment une agréable idée.
Malgré moi, j’étais surprise de voir Huang prendre la tête de la petite troupe. Est-ce parce que c’est un faelien ? Probablement, mais c’est un préjugé stupide je m’en rends bien compte. De toute façon, il ne va visiblement pas diriger le groupe bien longtemps parce que c’est Marie qui doit prendre le relai. C’est une assez grande responsabilité tout de même alors qu’elle n’a jamais fait de mission. Je ne doute pas de ses capacités mais elle doit stresser à cette idée.

Oh nous rencontrons les familiers, c’est vrai qu’on n’en avait pas entendu parler et que j’avais un peu oublié leur existence par la même occasion… J’imagine que celui de Huang est un Séryphon. C’est vrai que ça lui correspond assez bien. Le petit sourire de Huang est vraiment taquin, je crois que j’aime bien ce côté de sa personnalité !
Heureusement que Chris est là pour tirer les choses au clair. Je me demande ce qu’on ferait sans lui parfois, toutes les questions qui resteraient sans réponse… Marie n’a pas l’air très reconnaissante néanmoins. J’avoue que j’ai un peu de mal à comprendre son amertume. Ils n’avaient aucune raison de mentionner l’existence des familiers puisqu’elle n’avait aucune raison d’en recevoir un.
Les dompteurs de fauves ? Oh c’est une sorte de garderie pour familier ? C’est plutôt intéressant comme idée, je n’y avais pas vraiment pensé mais quand les maîtres doivent s’absenter, c’est mieux de les confier en effet.

Je vois qu’elle est heureuse de pouvoir sortir légalement du QG et qu’elle commence aussi à s’habituer à voir les différentes espèces de faerys. Avec le temps qu’elle a passé à les côtoyer, ça ne m’étonne pas, c’est plutôt rassurant en un sens. Elle n’arrive toujours pas à se faire à la présence de Duldik, je ne peux pas lui en vouloir XD.
Le rire franc de Huang a pourtant de quoi détendre l’atmosphère. Moi je trouve que sa présence ne peut être que bénéfique à la jeune fille. Il a vraiment l’air de l’apprécier et de lui faire confiance. D’autant plus que ses éclats de rires ont quelque chose de naturel et joyeux qui mettent de bonne humeur.
Je trouve ça surprenant et décevant que ses partenaires soient aussi étonnés du mal qu’a Marie à retrouver son chemin. Elle n’est à Eldarya que depuis peu et ne connait absolument pas ses capacités donc je ne vois pas trop ce qu’il y a de décevant. Je trouve leur attitude déplacée et décourageante pour Marie.

La petite blague de Huang n’a pas eu l’air de plaire à la jeune fille et il faut encore l’aide tant attendue de notre cher Saurien pour clarifier la situation.
Je ne pensais pas que ça serait aussi aisé de rentrer en communication avec la forêt mais je ne m’attendais pas non plus à une telle conversation. Alors la forêt qui lui parle n’est pas celle qui a besoin d’aide. La forêt des manges-songe -puisque c’est d’elle dont il est question- doit être sacrément amochée pour ne plus être capable d’entrer en contact avec un protecteur.
Je suis tellement contente qu’on entende à nouveau parler de Purroros !! C’est vrai que ce ne sont pas des propos très valorisants qui sont tenus à son égard mais je ne peux rien y faire. Je crois qu’il est dans mes personnages préférés avec Chris et Huang (oui je me suis fait un petit top trois XD). J’ai trouvé qu’il avait un côté très amical et bienveillant avec Marie même si c’est un personnage très ambigu et pas forcément dans le bon côté du terme.

Ce n’est pas très rassurant que la troupe doive se rendre dans la forêt des manges-songe, je crois me souvenir que cette forêt n’avait pas été très clémente envers Marie. Mais si elle demande son aide, je suppose que c’est pour une bonne raison et qu’il faut la protéger au même titre que les autres.
Je me doutais bien que l’appellation de Purroros ferait son petit effet. J’aimerais vraiment en apprendre plus sur lui parce que tout le monde a l’air de le haïr mais il a quand même été très gentil avec Marie. Je me demande si son trafic de petites plantes hallucinogène y est pour quelque chose.
Il est vrai que de retrouver le purrekos s’annonce complexe, il ne donne pas beaucoup de nouvelle en même temps. Heureusement que la jeune sirène est là pour donner une piste, maintenant il va falloir enquêter et essayer de trouver des contacts du félin. D’autant plus que Saan marque un point, rien ne dit qu’il daignera se montrer, il est tellement secret…

Je me souviens bien de leur dernière conversation à Marie et à Purroros, j’étais si triste qu’elle ne lui ait pas dit au revoir. J’étais persuadée qu’on ne le reverrait pas du tout. L’idée de le revoir m’enchante tu dois t’en douter.
J’avais en effet pu comprendre que les deux sirènes étaient très différentes dans leurs caractères. Je ne peux pas dire que j’ai une préférence pour l’une ou pour l’autre parce que je trouve qu’elles se complètent parfaitement bien. Je n’ai rien contre les personnages qui ont du caractère car souvent, ça cache un traumatisme ou une peur, comme c’est le cas avec Saan.
Je me suis un peu énervée je vais t’avouer, quand j’ai vu que Marie se qualifiait de « boussole inutile ». Ça n’a aucun sens ! Une boussole par définition, est utile pour un voyage donc elle n’a pas à se dire « inutile » bien au contraire, elle est leur guide. On dirait qu’elle nous fait un petit syndrome de l’imposteur quand même.

Bon, il est vrai que Saan ne l’aide pas à se sentir méritante et confiante. J’ai tout de même bien ri en voyant Marie faire des remarques sur le manque de tact et de conversation de la sirène, c’est un peu l’hôpital qui se moque de la charité.
La description des lieux est vraiment très agréable à lire. De toute façon, je crois que j’apprécie grandement les descriptions que tu fais de l’environnement de Marie. C’est très immersif, que ça soit l’architecture ou les personnages qui peuplent les lieux, on s’imagine facilement l’endroit. Tu penses également à des détails auxquels je n’avais vraiment pas du tout réfléchi. Le crottin par exemple, ou même le fait que les enfants passent pour jouer, tu fais preuve d’un grand sens du détail.
J’admets que voir l’auberge avec le même nom attise aussi ma curiosité, alors je ne peux que comprendre que Marie veuille s’en approcher, d’autant plus qu’elle n’a que ça à faire.

La description de la pauvre Saan fait écho à ce que je dis un peu plus tôt, ça m’attriste vraiment qu’elle ait vécu des choses pareilles, après peut-être n’est-elle pas malheureuse au fond. Elle cherche seulement un peu de confiance et de respect chez les autres. Ce qui peut expliquer ce comportement désagréable.
Oh non… pauvre Marie qui va avoir les pieds tous dégoutants, en plus c’est vrai qu’elle n’a pas de chaussures, c’est donc directement sur son écorce. Je la plains un peu pour le coup.
Je comprends que la sirène soit un peu réticente à l’idée d’aller dans cette auberge alors que ce n’était pas leur mission. Cependant, à priori, elles ne risquent rien en allant voir l’aubergiste et lui poser quelques questions. Je suis contente qu’elle accepte et que les deux jeunes filles puissent enquêter par elles-mêmes.

Oh c’est donc un orc qui vient les accueillir. J’imagine que les ogres et les orcs ont tout de même des points communs et possiblement, des auberges en communs.
Je trouve ça curieux quand même d’avoir mis comme aubergistes, des faerys qui ont du mal à s’exprimer. Peut-être est-ce moi qui ne suis pas assez ouverte ou habituée mais je trouve quand même cette idée étrange. Elle peut difficilement renseigner l’orc, parce qu’elle ne connaissait pas les lieux où elle s’est rendue avec le purrekos. Alors c’est vrai qu’il semble assez instinctif et facile de citer ce dernier.

Tout comme Marie, j’étais surprise de voir la réponse de l’orc. Je suis donc heureuse que Saan soit là pour trouver un « accord » et régler ce malentendu. A vrai dire, j’étais certaine que ses menaces allaient faire taire l’aubergiste mais c’était peine perdue. Il est vraiment trop déterminé, tellement déterminé qu’il ordonne à ses amis de les emprisonner. Je ne m’attendais absolument pas à un retournement de situation aussi brutal ! La petite Marie non plus et je crois que cela l’angoisse. C’est compréhensible, elle n’a pas l’habitude d’être séquestrée dans des caves.
C’est donc une excellente chose que Saan soit à ses côtés, elle a l’air bien moins stressée pour je ne sais quelle raison. Espérons qu’elle trouvera une solution. De plus, s’il y a des sacs de poudre de manges-songe, il est possible que ça soit intimement lié à Purroros. D’ailleurs, il est possible que le problème de la forêt soit également en lien avec lui.



Je m’arrête là pour aujourd’hui, j’espère que ce commentaire t’aura plu ! A la semaine prochaine, prends soin de toi.

Bonne journée !




https://zupimages.net/up/21/23/wxkz.png


L'autre visage de Lilyn est une merveille sans nom ♥, fonce la lire, tu regretteras pas !

https://i.postimg.cc/W4wgbsMj/signature.gif

Hors ligne

#54 Le 09-08-2021 à 16h20

Garde Obsidienne
Kikidamours
Bleusaille
Kikidamours
...
Messages: 116

Bien le bonjour tigraloona !

Effectivement on a un gros changement de rythme, tout s’accélère et le paysage change grandement !

Chris était indissociable du voyage dans ma tête, j’avais déjà commencé à apprécier un peu trop ce personnage pour le laisser sur la touche xD

Puis c’est l’occasion de voir d’autres visages chez des personnages que j’ai pu présenter, d’apprendre à mieux les connaître. C’est quand on les sort de leur espace de confort qu’on en apprend vraiment sur les gens qui nous entourent. C’est fou que Huang te plaise autant et en même temps à mes yeux aussi il est sympathique donc je suis contente que ça ressorte autant à tes yeux !

Ma petite licorne, ce cher Duldik apporte tant légèreté dans mon cœur xD
J’ai beaucoup aimé le cheminement qui m’a emmenée jusqu’à sa création. Je voulais un faery qui ne serait pas du tout humanoïde mais ayant tout de même quelque chose de familier, exploiter un cliché et le pousser à son paroxysme : une licorne pailletée à l’ego démesuré, emplie de connaissances et experte en escrime. Ainsi est né Duldik dont le côté Monsieur je sais tout est aussi attachant qu’agaçant xD

Sache que Duldik se bat avec sa corne, et ses sabots, mais vous ne lui ferez pas avouer que ce n’est plus de l’escrime académique. Ses yeux se trouvant de chaque côté de sa tête, il a une excellente vue périphérique et ayant un museau assez racé et fin, il n’a au final qu’un espace assez étroit en face de lui où il voit mal. Je n’en dis pas plus mais il se débrouille fort bien pour un canasson en tout cas ! Mais il a une haute estime de lui même, ce qui fait qu’il n’accepte pas facilement de faire plus que les autres simplement à cause de sa stature :p

L’idée de la crinière Barbie tu es tout à fait dans l’idée ;)

Effectivement, Miiko a de la ressource lorsqu’elle juge une mission d’importance. Et tu trouves qu’il y a beaucoup de membres ? Au final ils ne sont qu’un petit groupe pour sauver une forêt entière dont ils ne savent rien des périls qu’elle traverse. Ou peut-être sont-ils largement assez aussi ! Qui sait !

Chris est devenu effectivement un visage familier et rassurant et la miss n’en a pas beaucoup autour d’elle voir pas du tout à part lui. Même si Huang mériterait tout autant ce titre, elle le rebiffe en permanence le pauvre, mais il ne se laisse pas décourager !

Les chevaux, hein. Je n’en dis rien mais as-tu déjà entendu parler d’un animal terrestre à Eldarya ? :p

Clairement, celle qui est le plus dérangée par cette transformation c’est Marie elle-même. Les autres n’en ont rien à faire, certains ne l’ont pas connue autrement que dans ce stade avancé de transformation. Il n’y a que Purroros à l’avoir vue telle qu’elle était ^^

Oui, c’est pour ça que j’avais hâte d’arriver ici ! Moi aussi j’avais hâte qu’on sorte du QG !

Huang est effectivement un faelien bien intégré, après tout il est sur Eldarya depuis 10 ans, il a largement eu le temps de s’intégrer. Alors, Marie doit diriger en terme d’orientation, mais Huang gardera bien la tête du groupe ;)

Oui, les familiers sont tout de même présents dans mon histoire mais pas autant que dans le jeu, ils sont beaucoup plus indépendants et ne servent quasiment que lors des missions. Certains nouent un lien fusionnel avec leur familier et passent davantage de temps avec eux mais la plupart sont pris en charge par la garde voir préfèrent vaquer à leurs occupations plutôt que de vivre avec leur maître. C’est une alchimie assez unique selon les duos. Et bien deviné pour la petite chouette ! Un Séryphon, c’est exactement ça. Et oui, Huang c’est dans son ADN, il sourit tout le temps et c’est presque un trait principal de sa personnalité.

Je pense que Marie est amère pour beaucoup de choses et pas toujours à raison, c’est plus un trop plein à ce niveau. Mais sortir va sans doute lui faire du bien.

Et oui les dompteurs de fauves, plus qu’une garderie s’assurent que les familiers mangent à leur faim et prodiguent des soins en cas de besoin ou dispense des formations aux familiers et leurs maîtres. Ils stockent certains œufs pour les nouvelles recrues également. J’aimerais bien écrire un petit OS à ce sujet ! Je vois les familiers comme des êtres plus sauvages, dotés d’une parfaite compréhension de la langue commune mais pour autant s’ils servent très volontiers celui qui les fera éclore, ils vivent leur vie de leur côté.

Mdr oui la licorne c’est le niveau supérieur en terme d’acceptation, c’est littéralement un animal parlant. Vous pourriez me dire Purroros aussi l’était mais il restait bipède et il était facile de voir qu’il n’avait rien d’un chat normal. Pour le coup Duldik ne porte pas de vêtements et quand il ne dit rien, de dos on dirait un cheval un peu trop pailleté, ni plus, ni moins xD

Disons que le fait que Miiko l’aie désignée comme étant la boussole du groupe, ils pensaient que le voyage serait facile et, au final, elle n’est pas capable de leur dire où ils vont. D’autant qu’ils ont été appelé au pied levé, ils sont plein d’adrénaline mais ils ne vont nulle part x)
Après ce sentiment ne dure pas bien longtemps.

Oui grâce à cette discussion avec la forêt, tout devient un peu plus clair. Au final, Marie ne faisait que les repousser inconsciemment dans un premier temps puis de façon obstinée, ils n’ont jamais pu communiquer librement. Et oui, le chat voyou revient sur le devant de la scène ! Nous verrons bien s’il réapparaît ou pas ^^

De la forêt émanait effectivement une atmosphère peu commode.
On en apprendra davantage sur le purrekos et de mon côté je peaufine le bonus à son sujet pour le sortir un peu après lorsque justement le tableau sera un peu plus clair à son sujet. Vous aurez le droit à ses origines et tout son parcours avant d’en arriver aux mange-songes ^^

Ils ne se sont pas quittés sur l’ambiance la plus cordiale qui soit oui. Et oui, vu le temps qu’il s’est passé je me doute que c’est une surprise de revoir son existence revenir sur le devant de la scène xD

Il faut avouer qu’elle ne se sent pas très utile, d’où l’idée de boussole cassée car au final ce n’est pas elle qui les guidera. Et même Purroros, elle n’a aucune idée d’où il est.

Oui Marie est très vilaine parce qu’elle voit les défauts de Saan mais ne se remet pas beaucoup en question sur ses propres échanges xD

Bah je me disais qu’on n’y pense pas vraiment parce qu’elle marchait jusqu’alors sur le beau sol entretenu de la garde mais elle est en permanence pieds nus maintenant. Du coup, il m’arrivera parfois de faire intervenir des sensations plantaires dans mon récit quand le terrain s’y prêtera :p

Oui, Saan n’est rien de plus qu’une jeune fille, malheureuse ou pas, difficile à dire tant elle est secrète sur ses ressentis mais elle n’a pas eu une vie facile.

Tu es contente qu’elles aillent enquêter, en es-tu bien sûre ? XD

Alors là, je me rend compte d’un truc c’est que pour moi, Orc et Ogre, c’est un calvaire parce que je les confonds ! Je ne m’étais pas rendue compte que j’avais changé en cours de route mon appellation mais il s’agit en faite d’Ogres comme Jamon et non pas d’Orcs :o
Je vais devoir corriger tout ça x)

Bah ce sont eux qui ont créé ces auberges et c’est un commerce familial donc il n’y a effectivement que des ogres qui les tiennent ! Il s’agit d’une chaîne d’auberge d’où le nom qui est le même partout :3

Mdr sauf que Saan je rappelle qu’à leurs yeux c’est une gamine avec une arme et une petite armure, elle leur fait clairement pas peur. Le chantage ne marche que là où la garde est suffisamment présente et influente.

Et au final, oui, on se retrouve avec nos deux sardines en boite.
Une paniquée et l’autre agacée et mutique.

Comme toujours c’est un plaisir de te lire et de te répondre bien entendu !
Mais quelle énorme boulette pour les orcs, clairement je vais vite corriger ça x)

Bonne journée à toi aussi !

Hors ligne

#55 Le 10-08-2021 à 23h37

Garde Absynthe
Kioku
Recrue
Kioku
...
Messages: 71

https://zupimages.net/up/20/47/hscr.png
https://zupimages.net/up/20/47/a1pj.png

Salut très chère,

Me voici pour commenter le chapitre 15 ! (déjà ! Le temps passe vite)

Wow, j’ai été super étonnée de la violence de ce chapitre ! Je ne pensais pas du tout en voyant cette petite troupe hétéroclite de gardiens que nous avions à faire à des tueurs. Même Chris qui fait partie de l’Étincelante et qui a un travail de secrétariait, quel a donc été son parcours avant de finir derrière un bureau ? (ne me réponds pas si nous avons la réponse plus tard, bien sûr ^^)

De même, les orques ne me paraissaient pas si méchants, j’aurais pensé qu’ils s’en sortiraient avec de grosses bosses et des menaces, mais non, morts les gars ! Ça ne rigole pas ! Pourtant, l’arrivée de Saan et de Philénor à grands bruits était assez burlesque :’)

On s’identifie plutôt bien à Marie dans ce chapitre (une fois n’est pas coutume.) On comprend tout à fait à quel point ça a dû être choquant pour elle de voir autant de sang et de morts en si peu de temps, qu’elle veuille s’éloigner sans savoir pour quoi faire exactement. Ah, elle dit qu’elle ne veut pas tuer, mais peut-être changera-t-elle d’avis le jour où elle se fera menacer ou si quelqu’un qu’elle aime le sera… Mais qu’on lui impose des gens à tuer en tant que soldat, rien de plus normal que l’idée la rebute...

J’ai beaucoup aimé le petit moment avec Chris après. C’est le seul de l’équipe qu’elle connaît au moins un petit peu et qui a continué à être bienveillant envers et contre tout, peu importe la façon dont elle l’a traité. On dirait qu’elle commence à s’en rendre compte. D’ailleurs « Mais ce n’était que Chris le lézard. » ->  ça me fait marrer pcq j’ai l’impression que Chris est indissociable de cette idée de lézard. C’est rarement « Chris arriva », mais « Chris le lézard arriva » xD

Bon, je suis trop déçuuue de ne pas avoir vu la licorne se battre ! Effectivement comme Tigraloona, me semblait que j’avais un gros bug à l’époque sur une licorne qui manie l’escrime, mais c’est avec sa corne qu’elle se bat, non ? EDIT : ah oui oups tu en parles d'en le message d'en haut

Une chose : je n’ai pas compris le problème de la corde et des jambes de Saan. La corde n’entoure pas les deux jambes, elle passe entre les deux pour que ça la blesse ? Haha il me faut un dessin je pense pour comprendre !

Comme d'habitude, tu as le chic pour imaginer des personnages aux physiques très particuliers, et je t'envie pour ça, sincèrement (je parle de la petite femme du magasin) qu'on imagine sans mal !

Il me tarde de revoir notre cher Purroros et de découvrir ce qu’il va vouloir marchander car ses services risquent de ne pas être gratuits ! J’ai hâte également de connaître un peu mieux cette troupe de gardiens qui semblent être plus qu’ils n’y paraissent de prime abord.

Au plaisir de te lire prochainement ! /static/img/forum/smilies/smile.png

Bonne soirée.



https://zupimages.net/up/20/47/a1pj.png
https://zupimages.net/up/20/47/13vu.png

Dernière modification par Kioku (Le 10-08-2021 à 23h39)


https://zupimages.net/up/18/02/pxuo.jpg

Hors ligne

#56 Le 12-08-2021 à 16h16

Garde Obsidienne
Kikidamours
Bleusaille
Kikidamours
...
Messages: 116

Salut à toi !

Hi hi, oui le temps passe vite !

Après là ils sont plus dans l’enceinte bienveillante du QG, famine, mort, trafic… Tout repart vers le pire. Au final, avec Purroros comme guide, Marie a été vachement protégée par son expertise ^^

Ce n’est pas forcément évoqué mais je pars du principe que chaque étincelant a fait ses classes d’armes dans une des trois gardes avant d’accéder à « l’étincelle » ;p

Après les orcs ont kidnappé un représentant d’Eel et pour le coup, après délibération, vous ne savez pas ce que les deux jeunes filles seraient devenues. Pas que j'ai envisagé l'idée de les envoyer se faire exploiter dans des mines ou nourrir les pissenlits mais tu vois l'idée xD

Saan elle a déboîté la porte à coups de pieds et Philénor a arraché les gonds xD
(C'est une blague, c'est jute l'altercation qui était violente et donc bruyante.)

Effectivement, pour le moment Marie n’est pas du tout prête pour ce genre de scène. Si elle devra tuer ou pas, il est vrai que c’est difficile d’être trop affirmatif. Tout dépendra de ce qui l’attend.

Chris le lézard c’est presque son nom de famille xD
Mais au fond c'est la faute de Marie après l'avoir appelé le lézard ça ne me sort plus de la tête xD

Mais oui, elle commence à se rendre compte qu’il fait partie des gens dont elle se méfie moins, qui reste agréable envers et contre tout. Ce sont les petits moments doux de l’histoire avec lui.

Ha ha dans un bâtiment c’est compliqué pour un équidé xD
Et oui, elle se bat non pas avec une épée mais sa corne, ce qui en fait une forme d’escrime peu orthodoxe.

Alors pour la corde tu vas voir tu vas comprendre tout de suite avec un simple chiffre : 8
La corde entravait les deux jambes à la manière de menottes. Si tu ligotes quelqu’un, il ne faut pas faire des ronds autour de ses jambes mais faire un entrelacs pour éviter qu’à force de glissement il arrive à s’en défaire. De fait, lorsque les deux jambes se fondent l’une dans l’autre, la corde se trouve effectivement en plein milieu.

Mais vous allez alors me dire comment la corde s’est elle détachée ?

Attention c’est un peu crade vous êtes prévenus



Hi hi la vendeuse au franc parlé de l’arrière pays, c’est une petite gobeline. Petit clin d’oeil aux nombreux goblins existants dans les RPG en tout genre !

Oh tu connais bien le purrekos, tu verras bien ce qu’il pense de tout ça /static/img/forum/smilies/wink.png

Et j’ai aussi hâte de donner un peu plus de place à certains personnages :3

A la prochaine !

Hors ligne

#57 Le 17-08-2021 à 17h08

Garde Absynthe
tigraloona
Acolyte des Licornes
tigraloona
...
Messages: 397

https://zupimages.net/up/21/23/3tay.png



✧ Bonjour Kikidamours ✧


Je suis en retard comme je te l’ai dit par message, j’essaierai de l’être moins la prochaine fois ^^’
Je vais rejoindre Kioku pour ce 15ème chapitre en disant que oui, il y a une quantité d’action incroyable ! On sent vraiment qu’il y a une bascule entre l’épisode 13 et le 14 et cela se ressent encore plus dans le 15. Ce n’est pas pour me déplaire, loin de là, c’est justement très intéressant de voir notre héroïne évoluer au milieu d’une mission qu’elle ne contrôle pas du tout.
Bon, revenons à notre histoire et à notre cave.

C’est vrai que je n’avais pas pensé à la surprise et à l’inquiétude de la troupe qui ne retrouverait plus les deux gardiennes, mais maintenant que tu le dis, je n’ose même pas imaginer l’état de Chris. Il devait sérieusement se faire un sang d’encre. Les autres aussi je suppose mais connaissant Chris, c’est celui qui devait le plus s’inquiéter.
Pendant ce temps-là, Marie commence à vraiment paniquer. Loin de moi l’idée de la critiquer, dieu sait que cette situation doit être absolument terrifiante. D’un autre côté, on ne peut pas dire que son acolyte soit très rassurante, elle se contente de l’envoyer balader à chacune de ses phrases. Même si elle n’a pas tort, c’est vrai que si les ogres veulent les tuer, ils le feront de toute façon, donc ça ne sert plus à grand-chose de paniquer. Bien que ça reste « humain » dans le sens large du terme.
Pour répondre à Marie, même si je ne suis pas certaine de mon explication, je pense que Saan est aussi sûre d’elle parce qu’elle a déjà eu à faire à ce genre de situation et qu’elle a été formé pour faire ce genre de mission. Bien sûr, pour une gardienne comme la dryade qui n’a jamais connu de moment aussi critique dans sa vie, ça peut vite devenir traumatisant.

Les ogres sont tout de même drôlement bien préparés à ce type de « dérangement ». Ce n’est probablement pas la première fois qu’ils font ce genre de chose. Entendre le fait qu’ils recouvrent la porte d’une armoire, ça doit être terrifiant.
Je n’avais pas pensé à son écorce mais c’est vrai que s’ils en enlèvent certains bouts, cela doit également lui faire mal, je ne suis pas habituée à ce type d’anatomie ^^’. Cependant, malgré la violence dont ont fait preuve les ogres, cela ne l’empêche pas d’avoir de bonnes idées. Non, franchement, j’ai trouvé son idée de se transformer en sirène absolument géniale, mais c’était sans compter sur les précautions des ogres… Je ne m’étais pas doutée qu’ils avaient fait des nœuds aussi complexes.
Le silence qui plane ensuite sur la cave doit être très douloureux pour les deux jeunes filles. Cela laisse également tout le loisir à Marie pour s’imaginer des scénarios plus désagréables et effrayants les uns que les autres. Je n’en veux pas à Saan de rester dans ses pensées, ça me semble plutôt logique puisqu’elle tente de trouver une solution à leur problème. Cependant, c’est vrai que ce n’est pas le plus agréable pour notre héroïne.

Les ogres n’ont pas mis longtemps avant de revenir vers elles, probablement que garder des inconnues séquestrées dans une cave, ce n’est pas tout à fait idéal. On peut noter que la panique était telle que Marie a décidé de chanter. Peut-être que je ne devrais pas être surprise mais pour moi, c’était vraiment quelque chose que je n’imaginais pas du tout venant d’elle, alors la voir ainsi, ça montre que ses émotions ont vraiment pris le dessus je trouve.
La phrase de Saan n’a rien d’étonnant, de toute manière elles n’ont aucun moyen de défense, elles peuvent uniquement subir la volonté de leurs geôliers. C’est bien évidemment terrifiant comme perspective mais c’est la seule qu’elles ont. Et puis, nous pouvons toujours espérer qu’ils souhaitent uniquement parler, honnêtement ça m’étonnerait que leurs idées soient juste de tuer les deux gardiennes. Autrement, ça aurait déjà été fait.
La sirène m’a bien faite rire car en toute circonstance, elle garde un caractère de cochon il faut bien le dire et n’hésite pas à insulter des personnes qui pourraient la tuer en un clin d’œil. Marie est loin d’être aussi confiante et est d’ailleurs très touchante dans cet épisode où l’on comprend ses réactions à 200% !

Je ne m’étais pas rendu compte que le bâtiment était aussi grand ! Je pensais que c’était une simple auberge avec peut-être un cellier mais c’est tout. On dirait que Marie parcourt une galerie souterraine étant donné les différents couloirs qu’elle emprunte. D’ailleurs, les hommes de mains n’ont pas l’air si agressifs, peut-être un peu brutaux et abrutis mais pas forcément méchant.

Elle arrive finalement dans le bureau de l’aubergiste mais j’avoue ne pas avoir reconnu son familier… J’ai vaguement pensé à un Flubat mais je ne suis pas très convaincue ^^’. J’aime beaucoup comme tu décris cette scène, on a légèrement l’impression de se retrouver en face d’un baron de la mafia qui analyse Marie avant de l’interroger XD. Décidément, les fréquentations de Purroros ne sont pas des plus recommandables. Cependant je suis désolée, mais avec la façon de parler qu’ont les ogres, je trouve que leur prestance et leur côté effrayant disparait totalement… Ce n’est pas de ta faute bien sûr ! Mais je trouvais ça rigolo à signaler…
Heureusement, elle choisit de dire la vérité. Pour moi ce n’était même pas une question à se poser car dans une telle situation, mentir pourrait avoir des conséquences dramatiques… Elle se débrouille plutôt bien pour les négociations je trouve. En tout cas, mieux que la sirène, même si ce n’est pas très complexe.

Oh c’est vrai que je n’y avais pas pensé mais la langue des ogres est en effet incompréhensible pour Marie. Maintenant je me demande bien à quoi cela est dû… C’est drôlement pratique pour eux.
Je dois avouer que je suis impressionnée de voir à quelle vitesse la garde est intervenue sur les lieux. A vrai dire, je crois même que je suis un tantinet frustrée, j’aurais aimé voir la réaction de l’ogre. Il n’a pas l’air si méchant. Mais nous n’aurons pas le loisir d’en savoir plus.

Je suis étonnée de voir toute la violence de la scène que tu décris ensuite. C’est toujours très immersif et on s’identifie vraiment beaucoup à Marie comme le souligne Kioku. Elle est vraiment spectatrice de l’horreur qui se déroule sous ses yeux, comme si elle était totalement incapable de se mouvoir ou de réagir face à ce moment. Elle n’avait jamais vraiment vu personne se faire blesser de la sorte et les gardiens agissent à une vitesse épatante ce qui laisse peu de temps à Marie pour tout comprendre.
C’est vraiment affreux de voir cet ogre pour qui on a soudainement de l’empathie, se faire plaquer au sol, le bras en sang.

Celui qui nous sort un peu de ce moment désagréable c’est Chris, un héros débarquant pour sortir sa princesse des flammes XD. Je me moque à peine parce qu’honnêtement, je sentais vraiment que Marie n’était pas bien du tout, ça me rassure que quelqu’un vienne un peu la rassurer.
Evidemment, elle ne va pas bien. Elle a été enfermée au fond d’une cave et elle a paniqué puis elle a vu un homme se faire grièvement blesser et plaquer au sol. Honnêtement, je vois mal comment elle pourrait bien se sentir. Néanmoins, je comprends qu’elle ne soit pas très à l’aise à l’idée de parler de cette expérience choquante. Il vaut peut-être mieux se concentrer sur autre chose.

Je n’avais aucunement pensé à une trappe ou un conduit d’aération dans la cave qui pourrait servir d’échappatoire. J’imagine que les nombreux entrainements de Saan lui ont également appris quelques techniques en cas d’emprisonnement. Je suis étonnée qu’elle ait été jusqu’à se blesser pour pouvoir porter secours à la dryade. C’est vrai qu’elle était en potentiel danger mais c’était tout de même très courageux de la part de la sirène.

Malheureusement, et c’est normal, toutes ces émotions perturbent et dérangent Marie qui est à deux doigts de s’évanouir. Je ne sais même pas comment elle fait pour tenir encore le coup après avoir vécu toute cette expérience. Elle est décidemment très brave pour pouvoir se raccrocher à la réalité. Bien qu’elle ait tout de même eu besoin de l’aide de Chris pour ne pas totalement perdre connaissance. D’ailleurs le ton « paternel » qu’il a employé m’a un peu surpris, disons que je ne m’attendais pas à un tel adjectif venant de lui XD.
Le regard de Nwo quand ils sortent devait être drôlement menaçant en effet… Cela n’annonce rien de bon pour le vieil ogre (j’ai failli écrire orc moi aussi ^^’) et c’est vrai qu’une telle froideur dans le regard. Cela peut marquer les esprits et amener à se poser de nombreuses questions.
Je comprends un peu Marie quand elle tente de se raccrocher à quelque chose de matériel, c’est une bonne technique pour ne pas sombrer et s’obliger à ne pas trop penser à ce qu’il vient de se passer, même si c’est excessivement compliqué.

Plus que des remontrances, je pense que ce que Chris essaye maladroitement de transmettre, c’est que lui aussi s’est inquiété pour la dryade. Il a sûrement eu terriblement peur en ne la trouvant nulle part et comme elle n’a reçu aucune formation, elle est très vulnérable donc un accident est vite arrivé. Cependant, Marie n’a pas tort non plus. Il n’est pas nécessaire qu’elle entende déjà des reproches alors qu’elle peine à réaliser ce qui vient de se passer.
La pauvre est sans voix et ne sait pas trop quoi dire comme elle est encore sous le choc. Ce qu’elle vit doit vraiment être terrible, j’imagine bien son regard perdu et complètement paniqué, comme si elle revivait la scène en boucle. Elle perd toute sa froideur et sa nonchalance en un clin d’œil et ça fait peine à voir. Elle reste touchante car elle s’inquiète pour Saan et pour ses jambes et je dois avouer que moi aussi, je suis triste que ça lui laisse une cicatrice. Ce n’est peut-être « qu’une cicatrice » mais c’est quand même une marque à vie qui n’a rien d’agréable.

Pour le coup, je crois que l’on partage vraiment la même vision de la garde. Même avant de lire ta fanfiction, je ne sais pas si le jeu lui-même m’a poussé dans ce sens mais j’étais intimement persuadée que chaque gardien sous leur air juvénile et parfois naïf, cachait un véritable guerrier qui n’hésitait pas à tuer.
Je ne suis donc pas étonnée de constater que Chris aussi, a déjà tué quelqu’un. C’était sans doute pour des bonnes raisons et je ne remets pas non plus en cause sa volonté de ne vouloir ôter la vie de personne. Cependant, je comprends aisément Marie qui prend conscience que ce sont des meurtriers. Même s’ils ne le sont pas par choix, c’est difficile de les comprendre et de l’accepter.
La soudaine vague de panique qui envahit la jeune fille est bien légitime. Comment une adolescente normalement constituée peut-elle imaginer qu’un jour elle sera capable de tuer un être de sang-froid ? C’est tout bonnement impossible. Aussi, nous ne pouvons que comprendre qu’elle ne souhaite pas être formée. Pourtant Chris marque un point, dans la garde obsidienne il lui sera difficile voire impossible d’échapper au meurtre. Ce sont les plus directement exposés aux situations de combats.

Notre chère héroïne a bien du mal à réaliser qu’elle est entourée d’assassins, ce qui est tout à fait compréhensible. S’isoler semble être le meilleur moyen pour remettre ses idées au clair, même si à long terme, je ne serai pas vraiment d’accord sur le fait de rester seul avec ses pensées. Mais ce n’est pas le cas ici présent. L’excuse idéale pour faire en sorte que Chris la laisse tranquille est de faire mention de la forêt.
La petite boutique a l’air assez pittoresque mais ça devrait suffire à lui faire penser à autre chose. Par contre, je dois avouer que j’étais vraiment étonnée de voir cette vendeuse arriver. Son apparence ne m’a pas plus étonnée que ça parce que je commence à m’habiter à ton imagination quant aux différentes espèces d’Eldarya, et après tout, ce n’est rien qu’une petite bonne femme avec des oreilles pointues.
Ce qui m’a réellement surprise, c’est la façon de parler de la commerçante. Elle fait très… paysanne ? En tout cas c’est ce que son accent et ses expressions laissent penser. Tu arrives vraiment à créer des personnage très variés et intéressants à chaque fois.

J’admets que comme Marie, j’ai été un peu étonnée de voir la marchande menacer la dryade alors qu’elle n’avait rien fait. Le sang sur les chaussures ne devait en effet pas vraiment mettre à l’aise la femme.
C’est étrange… ce moment où elle se baisse pour frotter le sang sur son écorce et qu’il s’étale encore plus, c’est là que j’ai le plus ressenti sa détresse. La voix de Chris dans le fond qui l’appelle rajoute encore plus de dureté à cette scène. Il est normal qu’elle ait envie de pleurer et je ne comprends pas d’ailleurs qu’elle n’ait pas éclaté en sanglot un peu plus tôt. Le choc devait probablement l’en empêcher.

Elle va jusqu’à tout lâcher à cette femme qu’elle ne connait pas et qui va réagir d’une manière très calme et indifférente. Est-ce que c’est vraiment monnaie courante à Eldarya que des meurtres aient lieu un peu partout ? Certes, ce n’étaient pas des ogres très appréciables mais tout de même. On ne peut pas souhaiter la mort des gens. Quelque part, les mots de la vendeuse sont rassurants en un sens.

Décidemment, je crois que Chris s’est un peu trop attaché à Marie vu la manière dont il a paniqué en si peu de temps. C’est touchant mais je ne suis pas sûre que ça soit tout à fait réciproque. Je ne pensais pas que la jeune femme ait tout de même songé à fuir. Ce n’était pas vraiment le moment idéal pour partir à l’aventure d’après moi.
Se diriger vers la forêt me semble être une assez bonne idée pour retrouver son calme et constater l’état de santé des arbres. Même si elle a un saurien qui la colle pour éviter qu’elle fasse une nouvelle bêtise. En tant que dryade on commence à comprendre l’ampleur de ses pouvoirs qui peuvent sentir la vitalité des arbres. C’est vraiment utile !

Je pensais qu’on lui avait déjà parlé des familiers mais visiblement non. C’est étrange je crois que c’est une des premières choses que j’aurais demandé en voyant arriver toutes ces bestioles mais la situation ne s’y prêtait pas forcément. Le corko de Chris est vraiment touchant dans tous les cas ! Je me demande si tu pars du principe « tel maître, tel familier » mais ce serait rigolo dans ce cas XD.
La définition que le lézard fait des familiers est plutôt intéressante et donne envie d’en avoir un aussi, donc je comprends la question de la jeune femme même si ça semblait assez évident qu’elle pouvait aussi en avoir un. J’espère pour elle que quand elle sera mieux intégrée dans la garde, on lui en donnera un.
Je ne saurai pas expliquer pourquoi mais à chaque fois qu’ils parlent de Purroros, ça me donne envie de sourire. Même le fait de savoir qu’il arrive à échapper des griffes de ka garde à chaque fois, ce n’est pas positif mais je trouve ça attachant. J’espère vraiment qu’on le verra ! Il commence à me manquer…


Je m’arrête là pour aujourd’hui et je te souhaite à bientôt , prends soin de toi !


PS: Je ne m'étais pas rendu compte que mon message était si long, excuse moi OwO




https://zupimages.net/up/21/23/wxkz.png

Dernière modification par tigraloona (Le 17-08-2021 à 17h09)


L'autre visage de Lilyn est une merveille sans nom ♥, fonce la lire, tu regretteras pas !

https://i.postimg.cc/W4wgbsMj/signature.gif

Hors ligne

#58 Le 17-08-2021 à 20h25

Garde Absynthe
Kioku
Recrue
Kioku
...
Messages: 71

https://zupimages.net/up/20/47/hscr.png
https://zupimages.net/up/20/47/a1pj.png

Bonjour Kiki !

Alors au terme de ma lecture, je dois dire que j’aime de plus en plus la direction que prend l’histoire ^^

Ça fait quelques chapitres que tu insistes sur le double-jeu auquel joue la Garde, sur les mensonges et la manipulation, et bon sans surprise c’est carrément un thème qui me plaît ! Pauvre Marie qui se retrouve embourbée dans les rouages de quelque chose d’aussi grand et grave ; malgré tous ses vices, elle n’est qu’une jeune fille de dix-sept ans qui en plus de devoir subir une transformation physique et perdre tous ses repères, doit aussi affronter cette dure réalité. Et forcément, elle gagne en maturité.

Je trouve sincèrement que tu as bien su mener son personnage jusque là. Si au départ elle était opposante pour le simple plaisir d’être dans l’opposition (crise d’ado capricieuse bonjour), on sent petit à petit qu’elle réfléchit à la situation et qu’elle comprend que certaines choses clochent, dans l’éthique notamment. Enfin vraiment, je la trouve de plus en plus posée et touchante.

Touchante dans ce chapitre en partie aussi grâce à Chrisouille (mdr j’ai vraiment cru que tu l’avais fait exprès quand j’ai encore vu le "C’est Chris le lézard qui vint à son secours") qui vient ouvrir le dialogue et lui permettre de parler de son intimité, son angoisse et son dégoût envers sa transformation physique. Et qui lui redonne confiance en elle ( "Moi, je te trouve très jolie comme ça." awwhhh quel charmeur alors !) J’ai beaucoup aimé leur discussion, je l’ai trouvée nécessaire, car il est vrai que Chris ne l’a pas connue avant et qu’il s’agit d’un traumatisme important pour Marie. On a beau dire que la beauté c’est superficiel, quand on se sent devenir un monstre, c’est difficile d’avancer, et je pense qu’il a permis de dédramatiser un peu, car si ça se trouve aux yeux des faeries, Marie est un canon de beauté lol. Ce qui n’est pas le cas à l’aune de notre jugement humain...

Bref, bravo à Chris pour cette entrée en la matière ! Parfois, ce dernier est tellement gentil que je me demande s’il n’y a pas autre chose cachée sous la surface, mais en même temps, à quelle fin puisqu’il aurait pu la trahir tant de fois…

Sur le reste du chapitre, c’est que du bonheur dans ta façon d’exploiter ton univers, entre les anecdotes des fleurs au tout début, les connaissances de la licorne, les petits lutins cordonniers qui ne travaillent pas uniquement le cuir et le tissu mais toutes les matières de chaussures… Ils m’avaient beaucoup marquée ceux-là ! (nus comme des vers, en plus !) Très original tout ça ! Et seize billes de Maana qu’elle peut produire maintenant. Je me demande si c’est beaucoup ou si c’est un nombre assez banal...

En somme, l’histoire avance beaucoup depuis quelques chapitres et me donne vraiment envie de savoir en quoi la Garde pourrait se servir de Marie et si cette dernière va finir par se laisser utiliser ou non, et si ses camarades agiront d’une quelque manière le moment venu !

Plein de chemins possibles dès à présent mais vu comme c’est parti, je pense que tu vas nous mener dans une direction assez sombre et mature !

En tout cas, merci d’avoir re-posté ton histoire, c’est vraiment tip top de la redécouvrir en prenant mon temps et après toutes ces années où ma mémoire a eu le temps de flancher lol

Au plaisir de te lire prochainement, passe une bonne semaine /static/img/forum/smilies/big_smile.png


https://zupimages.net/up/20/47/a1pj.png
https://zupimages.net/up/20/47/13vu.png


https://zupimages.net/up/18/02/pxuo.jpg

Hors ligne

#59 Le 20-08-2021 à 19h22

Garde Obsidienne
Kikidamours
Bleusaille
Kikidamours
...
Messages: 116

Coucou à vous !

Me voici enfin venue pour répondre et j'avoue que moi aussi je m'épanche peut-être un peu beaucoup dans mes réponses xD

tigraloona


Kioku



Sur ce, à bientôt pour le chapitre de ce soir xD

(Attention, je ne me suis pas relue xD)

Dernière modification par Kikidamours (Le 20-08-2021 à 19h28)

Hors ligne

#60 Le 21-08-2021 à 13h11

Garde Absynthe
tigraloona
Acolyte des Licornes
tigraloona
...
Messages: 397

https://zupimages.net/up/21/23/3tay.png



✧ Bonjour Kikidamours ✧



Pavé en approche, attention à vos têtes ^^

Pour bien commencer, WOW. Non vraiment, wow ! Ce chapitre était vraiment trop cool ! Je ne sais pas si c’était moi qui étais d’une humeur particulièrement bonne publique ou que sais-je, mais dans tous les cas, j’ai adoré ma lecture ! J’ai vraiment l’impression que la quête avance à pas de géants et que les personnages deviennent tous tellement intéressants et attachants… En plus cette fin ! Non mais cette fin était beaucoup trop prenante je veux lire la suiiiiiite et en apprendre plus !! Bon, je vais me calmer et respirer mais tu m’as totalement convaincue, c’était hyper agréable à lire donc bravo à toi ! Je ne sais pas si je réussirais à faire un commentaire aussi « organisé » que d’habitude mais je vais essayer ^^

Je me doutais bien que Purroros serait difficile à débusquer, il est malin le petit voyou. Oui je le dis avec un sourire parce que j’ai beaucoup d’affection pour lui. Il a beau être un voleur et un trafiquant, je ne doute pas qu’il ait quand même bon cœur. Cela se voit à la manière dont il a traité Marie.
Les deux jeunes filles, que ce soit La sirène ou la dryade, ont pâti de leur captivité. Saan a peut-être un peu plus souffert physiquement que sa congénère mais elle n’en montre rien parce qu’elle a encore une fois, reçu un entrainement adéquat. Ce qui m’amène à ajouter que Marie est très courageuse de tenter d’en faire autant.
Oh… nous entendons un peu plus parler de Duldik qui me surprend vraiment beaucoup. Une licorne très cultivée et imbue d’elle-même, c’est décidemment une idée de génie XD. Bon, d’un côté il est vrai que cela aide Marie à penser à autre chose mais surtout, les informations qu’il donne sont réellement intéressantes ! Ces histoires de fleurs gardiennes, c’est franchement très pratique.

J’aime bien la question de Marie. C’est vrai qu’au vue de ses connaissances en matière de plante, il aurait eu une belle place dans la garde Absynthe. Cependant, déjà que j’ai du mal à me visualiser un cheval en train de parler, je dois admettre qu’imaginer une licorne faisant une potion ça va casser imagination. Je ne suis pas assez habituée à ce genre d’exercice.
Oh je ne m’étais pas doutée que les licornes avaient aussi des coutumes et des principes strictes et que de voir l’un d’entre eux devenir scientifique pouvait paraître déshonorant. C’est vrai que c’est assez éloigné de nos propres idéaux. Cela veut aussi dire que notre petit Duldik est un rebelle !
Je peux comprendre que certains aient du mal avec le comportement de la licorne, mais il faut quand même admettre que son discours a quelque chose d’intriguant. Certes, à la longue cela doit devenir lassant mais pour l’instant, Marie ne ressent pas ça et je suis plutôt heureuse qu’elle le supporte tel qu’il est, sans lui faire de remarques déplacées.

Comment te dire autrement que j’adore ce nouveau village ! De manière générale j’adore les lieux que du dépeints mais celui-ci pour une raison que j’ignore, m’a charmé plus que les autres. Est-ce parce que la population qui y vit ressemble en tous points à ce que je m’étais imaginé des lutins ? Ou parce qu’ils ont une étrange passion pour le cuir ? Je ne sais pas mais j’ai sincèrement beaucoup aimé ! Voilà encore une autre occasion pour Duldik la licorne, de briller aux yeux des autres pour étaler toute sa culture. Je commence peu à peu à cerner ce que les autres peuvent trouver agaçant à son sujet.
Ah, j’avoue que je pensais qu’ils avaient des vêtements par contre XD. C’est vrai que pauvre Marie, ça ne doit pas forcément être très agréable d’être épiée et entourée par des bonshommes nus qui, en plus, semblent l’insulter. Décidemment elle en voit de toutes les couleurs lors de ce voyage ! J’y pense mais je suis intimement persuadée que quand elle rentrera, elle aura changé du tout au tout. Pas en mal ! Seulement elle aura évolué après tout ce qu’elle aura appris, découvert et vécu, positif ou pas.

J’ai du mal à comprendre pourquoi les lutins l’insultent cependant… Est-ce en rapport avec son écorce en mauvais état ? Je veux bien que ce soit des êtres malicieux mais elle n’a pas l’air plus humaine que les autres !
Je ne suis même pas étonnée de revoir le héros, Chris, accourir à la rescousse de Marie. Je me demande combien de langues il parle du coup… Pour son jeune âge j’imagine qu’il n’en connait pas tant que ça. A moins que dans la garde étincelante ça soit un critère.
Ah nous avons notre explication sur pourquoi Marie ne comprenait pas le langage de ogres, c’est très intéressant ! Cela veut dire que la création d’Eldaray a aussi permise une compréhension globale de la langue et une traduction automatique, très pratique pour la population du coup ! Je suis curieuse parce que tu parles de colons… c’est vrai que je n’ai jamais vu les faerys en tant que tels.

Youpiiii on revoit Huang !! Il m’avait manqué… Oui je crois que je m’attache pas mal à tes personnages ^^’… Honnêtement je n’arrive même pas à faire un classement parce que je les aime tous XD. En tout cas, Huang est dans mes préférés donc ça me fait plaisir de le recroiser, lui et son sourire supérieur.
Elle n’a pas tort dans son explication mais je suis tout de même étonnée qu’elle n’ait pas tout de suite fait le lien entre garder des choses secrètes et créer une nouvelle langue. Je me demande tout de même quel genre de secret peuvent bien créer des passionnés du cuir… J’imagine qu’il y a un côté sombre en chacun même si là, j’ai du mal à le saisir.
Pour ma part, j’ai toujours été plus ou moins persuadée que les lutins étaient des êtres très fourbes voire manipulateurs, mais là en l’occurrence, chez des cordonniers, j’avoue que la fourberie ne me saute pas aux yeux, c’est peut-être mon esprit étriqué plein de stéréotypes comme avec les ogres qui me joue des tours XD. Je n’avais pas non plus pensé à l’aspect physique mais c’est vrai que des petites mains peuvent faire des travaux assez méticuleux que nous autres humains, serions incapables de produire.

Oula… j’étais loin de me douter que les lutins iraient jusqu’à prendre leurs aises et s’occuper de l’écorce de Marie. A sa place je n’aurais certainement pas réagi aussi calmement, loin de là en sachant que… hé bien que c’est mon corps que les petits être tripotent. De plus, forcément si c’est un peu comme sa peau, ça doit faire très mal.
Au moins reçoit-elle une explication, on n’était pas à l’abris qu’ils continuent de lui faire du mal sans qu’on sache pourquoi. Honnêtement je suis un peu étonnée par sa réflexion, comment ont-ils vu que la sève passait mal ? Pourquoi aucun membre de la garde n’a tenté de la soigner ? Oui ça fait beaucoup de question mais je n’y peux pas grand-chose ^^’. Le terme de « chaussures naturelles » est aussi un peu étrange puisque ce sont ses véritables pieds, donc ça m’a un peu étonnée.

La réponse de Marie m’a bien faite rire, cette jeune fille ne cessera jamais de m’épater de sa cinglante répartie XD. C’est plutôt agréable de voir qu’elle ne se laisse pas marcher sur les pieds en tout cas (haha, marcher sur les pieds c’était… pas drôle je sais). Mais il en faut plus à la bonne-femme pour laisser tomber. Quelque part c’est très positif puisque ses intentions sont véritablement bonnes. Même si je pensais au début qu’ils ne faisaient que mutiler Marie, je me rends compte que c’est pour une bonne cause.

Je me demande si ce qu’elle a vécu n’était pas vraiment de l’acuponcture version Eldarya, dans tous les cas, si ça l’a détendu, c’est tout ce qu’il faut retenir. C’est gentil de la part des lutins d’avoir fait ça même si ça aurait peut-être été plus sympathique avec son consentement…
Je crois que c’est la première fois que Marie paye vraiment avec son maana ! Grande nouvelle, elle rentre donc vraiment dans le système financier de ce monde. Je ne sais pas si c’est une bonne nouvelle ou non, mais cela devait arriver un jour ou l’autre. Néanmoins, notre petite dryade a failli faire une gaffe, ça me semble assez logique qu’ils assimilent les dryades au « peuple de la forêt » mais pour quelqu’un qui n’est pas née dryade, cela ne doit pas être évident.

Même si la petite lutine est douteuse elle ne fait pas de remarque. D’ailleurs je fais une petite parenthèse. Je trouve que la plupart des personnages que tu crées sont vraiment des personnages caractériels. Ce n’est pas une critique mais simplement un constat ! Marie, Huang, Philénor, les deux sirènes (oui même si Nwo est discrète, on ne peut pas nier qu’elle ait un fort caractère) Doldik, Balgrad, Marie, Purroros, La marchande du dernier épisode, les ogres et maintenant la lutine… Finalement je ne vois guère que Chris pour casser cette chaine et encore, je ne suis pas certaine que ça soit un bon exemple. Est-ce que c’est quelque chose propre à ta manière d’écrire ou c’est volontaire et c’est de cette façon que tu voies les habitants d’Eldarya ?

Je comprends qu’elle souffre de voir son corps s’habituer à ce nouveau monde mais il faudra bien qu’elle se fasse à l’idée. C’est son monde. Son corps y est vraiment à son aise, il peut se dévoiler. Il ne reste plus qu’à son esprit de prendre ses marques pour pleinement accepter sa nouvelle condition.
J’avais espéré qu’elle pose des questions sur Purroros, après tout c’est mieux de demander au plus de monde possible pour tenter d’avoir des informations. Le fait qu’elle reçoive une pointe de métal un peu plus profondément témoigne du fait qu’ils savent quelque chose. Cependant ça laisse aussi présager qu’il n’a pas non plus une très bonne réputation ici aussi… 
Marie se trahie toute seule face à la demande de la femme de vouloir des maanas. Quelque part je ne sais pas s’il est si risqué que ça de dévoiler sa condition de faelienne mais je suis tout de même plus à l’aise en me disant qu’elle garde cela pour elle. Surtout dans un endroit inconnu comme ce village. Peut-être que les faeliens n’ont pas une très bonne réputation vue que les lutins recommencent à parler entre eux.

C’est drôle en quelque sorte, je me suis si facilement imaginé l’image d’une petite dame nue, ronde grimpant sur le bras de Marie que c’en est presque déconcertant. J’ai beaucoup de facilité à visualiser la plupart des scènes que tu décris et cela plonge très aisément dans l’histoire, c’est vraiment très agréable !
La question de la lutine est un peu personnelle mais j’imagine que si c’est nécessaire pour avoir les informations, mieux vaut que Marie lui dise ce qu’elle veut entendre. Je suis quand même touchée par ce côté de la dryade qui est atteinte et perturbée par ce qui arrive à la forêt qui n’est même pas encore sienne. Il faut croire que de l’avoir entendu pendant des jours et des jours la torturer mentalement, cela a dû l’attacher malgré elle.

Le prix fixé par la femme me semble un peu élevé mais si les informations en valent la peine, et bien allons-y. De toute manière, Marie a un corps en pleine santé, elle ne risque pas grand-chose et ne va pas tenter d’aller au-delà de ses limites physiques je suppose. D’ailleurs, point qui me fait apprécier un peu plus la lutine, elle donne les informations avant le paiement. Cela peut sembler un peu anodin mais honnêtement, je trouve quand même cela agréable.
Inconsciemment, j’ai moi aussi gravé le nom de la ville dans ma mémoire, comme si un jour on allait me le demander XD. Mais ça montre bien que tu nous plonges avec toi dans ton univers ! Quoi qu’il en soit, je suis très heureuse d’avoir enfin de nouvelles informations sur Purroros et j’imagine sans vraiment être sûre, que nous allons nous rapprocher des terres éloignées.

Avoir sorti 16 billes de maanas de son corps doit quand même rester éprouvant, je comprends qu’elle n’en puisse plus. La remarque de la lutine ne m’a pas surprise. J’avais fait le parallèle avec les billes que clients de Purroros avaient sorti de leur corps et qui n’étaient vraiment pas de très bonne qualité. Je me doutais que la qualité de vie devait jouer là-dessus, ça semble logique puisque le maana est aussi nécessaire pour leur survie.
Je ne suis cependant pas d’accord avec les pensées de la dryade. Pour moi elle a été traitée correctement. Excepté la fois où elle a désobéi et où elle s’est retrouvée dans les cachots -et encore ce n’était que pour quelques heures- elle a vécu dans de bonnes conditions. C’est peut-être difficile pour elle de s’en rendre compte parce que ça contraste trop avec son ancienne vie mais pour moi, elle a bien été nourri, elle a aussi bien dormi et a eu une bonne hygiène, c’est tout ce qu’il faut pour son corps, après arrête-moi si je me trompe.

Je comprends bien sûr la fierté de Marie ! C’est-à-dire que ce n’est « qu’une faelienne » et qu’elle a encore très peu d’expérience au sein de la garde alors réussir où les autres ont échoué, je ne peux que comprendre la joie que cela procure. D’autant plus qu’avec son caractère fier, ça ne doit pas aider.
Je suis scotchée par l’annonce de la lutine à Marie. Non sans rire, j’étais sur mon fauteuil de bureau et je me suis pris la tête dans les mains en lâchant un : « mais naan ! ». Je n’en revenais vraiment pas, toute ton histoire a l’air tellement complexe et complète que j’ai l’impression qu’on ne démêlera jamais tous les secrets. Je veux bien être d’accord sur le fait qu’il n’y a pas de méchants ni de gentils. Ils agissent tous pour diverses raisons, louables ou non, ça dépend des points de vue. Mais de là à se dire que Purroros serait plus fiable que la garde… Franchement c’est difficile à croire. Après je ne me fait pas d’illusion, ce n’est qu’une lutine à près tout elle peut dire ce qu’elle veut. Mais je ne laisserai pas ses paroles de côté pour autant. Ensuite la question à se poser c’est est-ce qu’on peut faire de la garde une seule et même entité ? Elle est pourtant composée de plusieurs membres et il me semblerait un peu mal approprié de tous les mettre dans le même panier. Peut-être que certains sont moins dévoués ou alors près à faire des exceptions, là où d’autres appliqueront les règles sans distinction. Je pars peut-être un peu loin mais ça m’a vraiment intrigué cette phrase !

J’imagine largement le sourire forcé de Marie comme si elle avait entendu quelque chose de tout à fait normal alors qu’il s’agit d’une énorme révélation. C’est vrai que grâce aux arbres, elle pourra prendre ses distances du QG et peut-être instaurer un semblant de sécurité. D’ailleurs c’est un peu étrange à dire puisqu’il s’agit quand même de la garde qui l’a aidé à aller mieux.
La nouvelle doit en effet un peu plomber son moral et la faire cogiter, tant pis pour Duldik j’imagine XD. Mais attention ! Chris le héros est toujours prêt à prendre soin de Marie et à vérifier si tout va bien, même s’il doit paraître légèrement lourd pour cela… Pauvre Marie, sa technique pour se débarrasser de lui tombe à l’eau.
C’est une situation délicate car même si les intentions du saurien sont louables et qu’il tient vraiment à Marie car comme tu l’as dit, elle est touchante. La dryade ne peut décemment pas se confier à lui sur une vérité qui le touche directement, lui et tous les membres de la garde. Donc là, c’est une des seules fois où je lui aurais demandé de garder ce secret pour elle.

Elle finit tout de même par craquer en disant qu’elle va mal. Je n’avais pas pensé à sa transformation mais c’est vrai que pour le lézard, ça doit être une des raisons les plus évidentes. En réalité, cela joue forcément sur le moral et l’humeur de Marie. Même si en l’occurrence ce n’est pas le problème majeur.
Oooh il est si chou à dire qu’elle est belle ! Bien sûr c’est un pur constat qu’il fait et pour lui ça semble normal à dire puisqu’il a vu de nombreuses dryades. Mais pour Marie j’imagine que ça doit faire un autre effet. D’autant plus si elle se met à rougir ! Cependant, et ça parait évident, elle préférait son ancien physique, celui avec lequel elle a grandi. Le temps n’a pas encore bien fait son effet et il faut qu’elle s’adapte encore et toujours.

Les réponses naïves de Chris sont touchantes. C’est difficile pour un jeune homme de s’imaginer ce que peut ressentir la dryade alors que pour lui, c’est une apparence tout à fait normale. Bien sûr que de se voir être transformé en humain ne doit pas être une vision très agréable pour lui.
Je suis un peu triste qu’elle coupe court à cette discussion pourtant utile pour elle mais elle a probablement raison. Ça doit la heurter de repenser à ce qu’elle était et pourquoi cela la fait souffrir. C’était pourtant une conversation assez neutre et instructive donc je regrette un tantinet. D’autant plus que je la vois engager une conversation beaucoup plus tumultueuse…

Je comprends cette idée d’être dans la nuit, de voir Chris comme un humain et de se sentir plus à l’aise pour se confier. C’est peut-être un parallèle mal placé mais ça m’a fait penser aux pyjamas partys où au beau milieu de la nuit, on se confit bien plus facilement à ses amis, justement parce qu’il est tard et qu’on ne voit plus vraiment son interlocuteur. Néanmoins, sa phrase était peut-être légèrement trop incisive XD.
Je vois bien la tête un peu contrite de Chris alors qu’elle déballe ses inquiétudes qui sont pour le coup, assez fondées malheureusement. On n’entend parler que des humains qui se sont bien adaptés mais qu’est-il advenu des autres ? Je trouve ça franchement très dur de me dire qu’ils sont comme exilés à l’autre bout du monde. Ne peuvent-ils pas simplement quitter la garde et faire leur vie ? J’imagine que non mais ce serait mieux que d’être envoyé à la mort.

La garde est évidemment très secrète et je doute que Chris, qui est pourtant dans la garde étincelante, sache toutes les informations qu’elle renferme. Après, même si c’est une organisation secrète, je doute qu’elle soit foncièrement mal intentionnée. Elle a tout de même été créé pour venir en aide aux autres peuples. Je comprends cette envie de vouloir savoir combien de faeliens sont partis mais je ne suis pas sûre que ça l’aide en quelque chose.
Chris est mignon à lui dire qu’elle peut lui faire confiance… Je ne doute pas de sa bonne volonté et de l’affection qu’il a pour elle. Cependant elle a raison, il est dans la garde depuis longtemps et a grandi dans ce monde, je ne suis pas certaine que qui que ce soit puisse vraiment changer son comportement et sa fidélité à la garde.

Oula… je ne m’attendais pas à ce qu’elle parle de l’effaçage de mémoire ! C’est-à-dire que la kraken l’avait mise en garde et donc je pense que c’est vraiment un sujet délicat. Après je ne peux pas lui en vouloir, elle mérite elle aussi de connaître la vérité et ce qu’elle encourt.
La tension monte d’un coup, j’ai vraiment eu peur quand Chris a plaqué sa main contre sa bouche XD. Je peux comprendre qu’il ait fait ça bien sûr si c’est un sujet aussi… secret et potentiellement dangereux mais ça m’intrigue au plus haut point ! Surtout quand on voit à quel point il semble choqué. Il refuse de lui adresser la parole et s’en va directement. C’est comme s’il était choqué par la révélation de la dryade.
Je suppose que Marie ne doit pas en mener bien large non plus.


Je m’arrête là pour aujourd’hui et je fonce lire la suite parce que tu m’as trop hypé XD ! Merci pour cette histoire, elle est géniale, tellement développée, avec des personnages divers, des lieux variés et ta plume est vraiment très belle !


Belle journée à toi !




https://zupimages.net/up/21/23/wxkz.png


L'autre visage de Lilyn est une merveille sans nom ♥, fonce la lire, tu regretteras pas !

https://i.postimg.cc/W4wgbsMj/signature.gif

Hors ligne

#61 Le 25-08-2021 à 21h20

Garde Absynthe
Kioku
Recrue
Kioku
...
Messages: 71

https://zupimages.net/up/20/47/hscr.png
https://zupimages.net/up/20/47/a1pj.png

Salut salut !

Ohlala qu’il s’en passe des choses dans ce chapitre !

Tension croissante entre Marie et Chris (qui reste encore très peu souvent appelé par son prénom haha).

J’aime bien l’idée que l’équipe charrie les deux zozos alors que ce qui se passe est très différent de ce qu’ils s’imaginent (quoique…). Je me souviens très bien de cette scène où Marie touche la joue de Chris en se demandant si elle pourrait un jour passer outre son physique. C’est vraiment un moment trop chou et nous on se demande ce qui peut bien passer dans la tête de Chris quand Marie a ce genre de sautes d’humeurs… ^^ Le pauvre, il ne doit pas en mener large…

Quelle romance insolite en tout cas /static/img/forum/smilies/big_smile.png

Huang alcoolisé, mon Dieu, quel rentre-dedans hahaha. Enfin, il est plus malin qu’il en a l’air, vu ce qu'il lui a soufflé à l'oreille. Je commence à bien l'aimer !

C’est donc le moment de retrouver Purroros avec son charmant petit caractère. J’aime beaucoup ta façon de décrire le Purreko, son côté précieux, son côté "chat " /static/img/forum/smilies/smile.png On voit qu’il aime bien Marie et l’espèce de complicité qui est née entre eux durant ces 3 mois de voyage ensemble. Je pense que c’est bien pour Marie d’avoir cette relation exclusive avec quelqu’un – relation qu’elle a construite toute seule quand elle ne connaissait encore rien de la Garde et que ses nouveaux compagnons ne peuvent pas comprendre.

Eh oui, les conditions, on les voyait venir ! Alors dans quelle situation loufoque allons-nous bien pouvoir trouver les personnages dans le prochain chapitre ?

Pressée de découvrir ce que tu leur réserves !

Suggestions



Bon eh bien au final l'intrigue bouge pas mal mais mon commentaire n'est pas bien rempli /static/img/forum/smilies/yikes.png

En tout cas, j'ai grandement apprécié ma lecture et je te dis donc à bientôt !



https://zupimages.net/up/20/47/a1pj.png
https://zupimages.net/up/20/47/13vu.png


https://zupimages.net/up/18/02/pxuo.jpg

Hors ligne

#62 Le 26-08-2021 à 17h13

Garde Obsidienne
Kikidamours
Bleusaille
Kikidamours
...
Messages: 116

Bien le bonjour !

Je viens répondre à vos commentaires !

tigraloona


Kioku



Et voilà !

Je vous dis au prochain chapitre !

Dernière modification par Kikidamours (Le 26-08-2021 à 17h23)

Hors ligne

#63 Le 28-08-2021 à 00h31

Garde Absynthe
tigraloona
Acolyte des Licornes
tigraloona
...
Messages: 397

https://zupimages.net/up/21/23/3tay.png



✧ Bonjour Kikidamours ✧





Alors là, je dois le dire, cet épisode était fabuleux, du début à la fin ! J’ai sincèrement, a-do-ré !!! Je n’ai pas pu commenter plus tôt pour cause de vacances, mais ça aurait été avec un grand plaisir. Honnêtement, je trouve que c’est tout à fait normal et logique que ton histoire ait mis un peu de temps à démarrer, parce que ça permet de vraiment nous mettre dans la situation, de comprendre les enjeux, les personnages, les ressentis de Marie et son espèce. Mais il est vrai que de rentrer ainsi dans le vif du sujet, c’est très très appréciable !
Bon, trêve de bavardage ! J’ai un pavé à faire moi…

Quelle tristesse quand même de voir Chris aussi distant de la dryade alors qu’il se souciait tellement d’elle auparavant. C’est à croire que cet effaceur de mémoire est vraiment très important pour qu’il soit tellement secret. En réalité je peux comprendre la distance du lézard, elle a mis le doigt sur un sujet très sensible et il ne souhaite pas s’attirer d’ennuis ni lui en attirer, ce qui donne lieu à une situation ambigüe.
Oh mon dieu, cette remarque de Saan… je mentirais si je disais ne pas avoir pensé à des choses un peu louches quand ils se sont tous les deux éclipsés dans la forêt mais je ne pensais pas que qui que ce soit ferait une remarque ! C’était sans compter sur l’aplomb légendaire de la sirène et des obsidiens en général je suppose.

Je ne peux que comprendre la réaction de Marie… je crois qu’on a tous plus ou moins subis cette situation et qu’on avait envie de s’enfoncer dans la terre. Je trouve quand même que la voir rougir pour cela est assez touchant. D’ailleurs, la voir parler d’une confiance entre elle et Chris, ça m’a fait vraiment plaisir. Je ne prends pas vraiment le comportement de ce dernier comme une trahison, au contraire. Je pense qu’il tente de la protéger mais qu’en même temps, il est tiraillé car il s’agit de sa garde. Quand j’ai vu Marie se poser la question de pourquoi elle voyait ça comme une trahison, je me souviens avoir dit « mais parce que tu l’apprécies bécasse ! ». Honnêtement, ça m’a quand même bien fait rire.

Je trouve ça tout de même assez soulageant de voir que Chris revient la voir pour tenter de parler à propos des récentes révélations. C’est préoccupant pour lui parce qu’il est sans doute un peu perdu entre le cœur et la raison mais ça l’est aussi pour Marie, qui regrette probablement d’avoir accordé sa confiance. Bien sûr, Saan ne rate pas une occasion de les charrier mais mieux vaut qu’elle pense à ce genre de soucis plutôt qu’à leur vraie conversation.
J’imagine aisément à quel point la situation doit être gênante pour les deux. Marie qui attend que le lézard ouvre le dialogue et lui qui ne fait rien à part marcher, en ruminant très probablement. Heureusement qu’elle finit par briser la glace.

Je comprends la colère de Chris et c’est d’ailleurs assez impressionnant car je ne me souviens pas l’avoir jamais vu fâché. En tout cas, dans sa rage il nous avoue qu’il s’agit d’un certain « Ahaztu » que je suppose être quelqu’un mais sait-on jamais.
Il ne me semble pas avoir entendu la kraken dire ce nom mais je peux me tromper. Dans le cas contraire ça serait surprenant que Marie l’ait déjà entendu et ça pourrait même nous laisser penser qu’elle a déjà eu affaire à lui… c’est une pure théorie bien évidemment mais je trouve tout de même cela curieux. Je suis contente que Marie ne dise pas que c’est la pieuvre qui l’a mise sur la voie, je ne pense pas qu’elle aurait apprécié.

Je trouve touchante l’attitude de Marie un peu inquiète à propos de son sort mais aussi peut-être à propose de Chris qui en effet, semble être perdu. C’est un dilemme compliqué il faut admettre, je ne saurai véritablement pas quoi répondre à sa place. Je me demande ce que Marie risque si jamais le lézard avouait à la garde qu’elle connaissait l’existence de l’effaceur de mémoire.
La conclusion des pensées du jeune homme, est franchement mignonne. Ce qui me laisse croire que la garde n’est pas si désagréable pour les faeliens, certes tout le monde ne réagirait pas avec autant d’humanité que Chris mais s’il y a des gens comme lui, ça vaut peut-être le coup de rester.

Je comprends cette envie de vouloir trouver un autre sujet de conversation mais ce n’était peut-être pas le bon moment pour parler de ça, quoique que je ne suis pas certaine qu’il existe un moment idéal pour parler de ces choses-là. Naturellement, ça fait paniquer notre ami qui se méprend sur la situation XD. Le souci est bien moins grave.
Haha, c’est vrai que ce soudain changement de sujet doit le surprendre légèrement mais au moins ça ne le stress pas autant que le secret de Marie. Par ailleurs, je viens de réaliser qu’elle avait amené son petit cristal avec elle pendant la mission, c’est vraiment mignon à constater et je pense que Chris me rejoindra là-dessus.
C’est vrai qu’elle n’a pas beaucoup d’affaires propres, il faudra qu’elle fasse des achats à son retour à la garde, histoire de personnaliser un peu sa chambre vide. Le regard du lézard doit être curieux et cela nous fait comprendre qu’il semble vraiment intéressé par la dryade, dans tous les sens du terme j’imagine.

Je suis totalement de l’avis de Chris par rapport à l’attitude à avoir avec les autres gardiens. Je ne vois clairement pas l’intérêt de leur dire qu’ils ne sont pas ensemble, cela ne les regarde pas et d’un autre côté, c’est vrai qu’ils ne cherchent pas à apprendre quoi que ce soit de plus.
C’est vrai que le nom de l’espèce effaçant les souvenirs est très littéral. Je remarque d’ailleurs que le lézard dit beaucoup plus de chose maintenant qu’il a découvert qu’elle connaissait son existence, honnêtement ça me rassure et ça m’intéresse encore plus ! Il lui fait donc suffisamment confiance pour lui expliquer plus de détails.
Je trouve que Marie le drague un peu quand même… pas que ça me dérange ! Loin de là puisque j’adore Chris et je trouve qu’ils se correspondent vraiment bien. Mais c’est vrai que ses « taquineries » sont un peu suspectes. C’est vrai qu’elle n’est pas encore majeure mais je trouve qu’aujourd’hui, avoir 18 ans c’est assez secondaire par rapport à ce genre de situation.

Je dois dire que je ne m’attendais pas à un tel rapprochement aussi rapidement. Quelque part, cette curiosité de la part de la dryade ne m’étonne pas du tout, cependant c’est vrai que la curiosité peut parfois nous mettre dans une position délicate. J’avoue que moi-même, je me suis demandé quelle sensation ça aurait de toucher Chris d’ailleurs rien à avoir mais je ne sais pas si tu as des illustrations de lui mais j’aurais été curieuse de le voir héhé.
La sensation de sa peau n’a pas l’air désagréable, même si les êtres au sang-froid, ça doit tout de même perturber. Néanmoins, je pense que le plus perturber d’entre eux ça doit être Chris qui n’a probablement pas l’habitude de se faire palper les joues. Après je ne dis pas que ça le dérange, je ne pense pas, mais le surprendre peut-être XD.
Marie finit par se rendre compte de la tension qui plane un peu autour d’eux et ça l’a fait reculer, elle ne s’attendait sûrement pas à ce que l’atmosphère change aussi radicalement. La non-réponse du lézard nous conforte dans ce sens…

Je m’étonnais de ne pas avoir déjà entendu de remarques un peu lourdes de la part de Huang par rapport à la relation des deux gardiens. Il est vrai que l’alcool le pousse encore plus dans ce sens, ce qui ne doit pas vraiment mettre à l’aise la pauvre dryade… il n’est jamais agréable de subir de telles remarques. Et c’est vrai que sa dernière phrase sur le fait d’être enceinte, ça m’a un peu prise de court.
D’ailleurs je dois te le dire, je pensais sincèrement qu’il était ivre, mais pas une seconde il m’est venu à l’esprit que c’était juste une technique pour parler plus facilement à Marie de ce qu’il avait entendu. Cela me fait penser qu’il est étonnement bien intégré à la garde pour avoir développé ce genre d’attitude et de réflexe.
Quant à son discours, je suis assez d’accord avec lui mais je serais surtout d’avis de laisser du temps à Marie pour qu’elle puisse vraiment réaliser ce qu’est la garde. Elle n’a pas eu une belle image jusque-là mais en effet, même si ce n’est pas idéal et que c’est une cité très secrète, ça vaut mieux que de mourir de faim.

C’est vrai que c’est surprenant de croiser un village assez aisé comparé à ceux que la jeune femme a déjà traversé mais de la part du félin, ce n’est pas étonnant qu’il vienne s’y réfugier. De toute manière son commerce de « drogue » doit fonctionner un peu partout autour d’Eldarya. La diversité des espèces et des couples, témoigne aussi de l’ouverture d’esprit que les locaux doivent avoir, ce qui est plutôt avantageux.
Je ne m’attendais pas à ce qu’il se montre aussi « facilement », même si leur voyage a été long. Il aurait pu se cacher ou refuser de les voir et finalement, c’est une aubaine qu’il accepte l’entrevue. Je me mets à sa place, ça aurait très bien pu être un piège tendu par la garde pour le condamner.

L’attitude de Purroros confirme qu’il n’est pas très à l’aise, on sent que même s’il garde sa familiarité avec Marie -et avec toute la garde- cela n’est pas synonyme de confiance, bien au contraire. Cependant, je ne pensais pas que le meurtre de ses acheteurs l’ait dérangé à ce point. J’imagine que c’est surtout l’aspect commercial qui le gêne.
Je ne le rejoins pas tout à fait sur le fait qu’elle est naïve, elle n’a pas fait exprès de se faire enfermer dans le sous-sol de l’auberge, disons que sans l’intervention de Saan, les choses se seraient probablement déroulées autrement. Mais on ne peut pas y changer grand-chose et c’est difficile de l’expliquer au marchand.

Oh je ne peux pas dire que je suis étonnée de le voir refuser la demande de la gardienne. D’ailleurs son côté ouvertement moqueur face à elle et à toute la garde, ça m’a moi aussi fait pouffer. Il a tout de même beaucoup de culot. Il fait face à de nombreux guerriers mais il n’en a que faire et ne parle qu’à Marie avec un dédain aberrant. Je peux aussi ajouter que le calme des gardiens m’épate, je ne sais pas comment ils font pour rester ainsi face aux propos de Purroros.
Ah et nous avons la confirmation par le purrekos que la garde n’est pas vraiment fiable. Certes, il s’agit de Purroros et je ne suis pas certaine qu’il soit plus compétant que le QG en la matière mais néanmoins, je serais curieuse de savoir exactement à quelle « école » il fait référence. Je ne suis pas surprise qu’ils lui mentent parce qu’il s’agit d’un marchand très recherché mais est ce que ces mensonges ne s’étendent pas plus loin ?

Je me mets à la place de Marie et c’est vrai que ça ne doit pas être agréable d’être plongé au milieu de ce conflit même si maintenant, c’est aussi le sien puisqu’elle fait partie de la garde. Mais elle n’a pas encore un avis assez développé sur le sujet pour se permettre d’intervenir. Je ne pense pas non plus qu’elle soit de taille à arrêter la discussion malheureusement.
J’ignorais que cette forêt était dangereuse au point d’effacer tous les souvenirs de quelqu’un, c’est peut-être de ma faute, je n’ai peut-être pas été suffisamment attentive au début de ton histoire. Mais dans tous les cas, ça semble être une menace terrible et j’imagine aussi que la mission perdrait de son intérêt sans la mémoire des gardiens.

La proposition de la gardienne n’est pas surprenante et je l’attendais même avec une certaine impatience mais je suppose que la garde ne la verra pas d’un très bon œil. Après tout, est-il vraiment prudent de laisser une jeune femme pas encore formée à la vie de la garde en compagnie d’un voyou comme Purroros ? Néanmoins, ils finissent par accepter cette idée, sans en avoir vraiment le choix…
Je ne sais pas si la remarque du félin m’aurait faite rire moi aussi mais j’en conclue qu’il la dit avec un certain détachement. On ressent quand même qu’il tient encore à elle. Ne serait-ce que sa question sur la façon dont elle a été traitée au QG, en témoigne. Il a quitté la dryade uniquement parce qu’il n’avait pas d’autres options mais il est évident que de la laisser avec eux n’a pas dû être facile.

Je veux bien le rejoindre sur le point que la garde montre toutes les facettes d’Eldarya mais je me demande quand même s’il n’y avait pas un autre moyen pour la jeune femme de s’intégrer à ce monde. C’est-à-dire que là, une fois à la garde elle n’a plus d’autres choix que d’y rester ou d’être exilé, ça me semble assez extrême.
Je m’étonnais aussi qu’il soit juste allé dans la cité sans ne ramener aucun souvenir XD. Non plus sérieusement, ça doit aussi être pesant pour lui de ne jamais pouvoir revenir dans sa ville natale même s’il a appris à vivre sans. Je me demande ce qui l’a poussé à partir aussi…

Je suis contente de voir que Marie ne lui en veut plus, c’est vrai que leur séparation m’avait fait de la peine à l’époque. J’imagine que ça ne sera plus la même. Elle a pris en maturité je pense, cela leur permet de pouvoir parler plus calmement de choses sérieuses sans qu’elle ne s’offusque.
Au moins, voyons le bon côté des choses, la santé de la forêt préoccupe le purrekos puisqu’il y fait son marché. Si elle est menacée il se verra dans l’obligation d’en chercher une autre et je ne suis pas sûre que ce type de forêt soit monnaie courante. De plus, si la dryade est en jeu, cela doit aussi faire pencher la balance en la faveur de Marie.
C’est donc assez peu surprenant qu’il accepte, même si c’est bien sûr, un choix très heureux mais qui cache sûrement beaucoup de fourberies, on commence à le connaître le félin.



Je m’arrête là pour aujourd’hui, et je tiens vraiment à préciser que ce chapitre était génial, entre la scène romantique avec Chris et Marie qui m’a totalement emportée et les retrouvailles touchantes avec Purroros, j’étais gâtée !
Je crois que mon commentaire était un petit peu plus court que le précédent… en tout cas j’ai failli être à l’heure !
Bref, je te souhaite une très bonne soirée et à bientôt !!




https://zupimages.net/up/21/23/wxkz.png


L'autre visage de Lilyn est une merveille sans nom ♥, fonce la lire, tu regretteras pas !

https://i.postimg.cc/W4wgbsMj/signature.gif

Hors ligne

#64 Le 30-08-2021 à 14h49

Garde Obsidienne
Kikidamours
Bleusaille
Kikidamours
...
Messages: 116

Salut tigraloona !

Eh bien, trop de compliments en ce moment je ne sais plus où me mettre x)

Mais oui comme tu le dis j’ai fais le choix de prendre le temps pour poser mes bases et c’est ce qui me permet de décoller sans hésitation à présent ^^

Et oui, la situation est tendue et instable. Quelque chose dont elle n’aurait pas dû avoir connaissance a été abordé et si le lézard ne souhaite pas se mettre en défaut, il ne souhaite pas non plus que ça se retourne contre la dryade mais son devoir le tiraille.

Ha ha oui la sirène est plutôt du genre rentre dedans et ne mâche pas ses mots. Du coup, ils ne pouvaient échapper aux bruits de couloirs. Qui serait allé imaginer autre chose au final après que le lézard revienne fâché.

Mdr, s’enfoncer dans la terre, bon endroit pour une dryade xD
Ce n’est pas une trahison, Marie oublie que son travail de gardien ce n’est pas un passe temps mais un engagement éthique, moral, en plus d’être son travail qui le fait manger et dormir au chaud, il ne peut pas en faire abstraction quand ça lui chante. D’autant que comme tu le dis, il essaye de comprendre sans non plus la prendre à partie ou l’accuser/acculer !

Oui leur retour dans la forêt pour discuter est assez malaisant, lui qui ne sait pas par où commencer, elle qui subit son silence meublé de gesticulations sans fin alors qu’il marche en rond. Il fallait que quelqu’un fasse quelque chose x)

Chris fâché c’est effectivement une première, ça induit bien que le sujet a une réelle importance.
Si tu veux retrouver les paroles de la Kraken, c’est le chapitre « Hurler pour exister » de tête, je mets ma main à couper qu’il y a le nom d’Ahaztu xD
Mais oui, la kraken n’aurait pas apprécié qu’on la dénonce ainsi.

Faut dire qu’à propos de la garde les avis sont partagés, la pauvre Marie ne sait plus quoi en penser à force qu’on souffle le chaud et le froid. Mais comme partout il y a du bon et du mauvais.

Mdr, clairement c’est le genre de déclaration qui tombe comme un cheveu sur la soupe mais c’est une manière aussi de sortir d’un climat trop lourd et sérieux que de poser une question incongrue. Mais oui, Chris n’était pas dans le même cheminement et il pense tout de suite au pire xD

Oui, j’ai donné tout une place symbolique au petit cristal et comme toi Chris n’y est pas insensible.

Mais oui, Chris a un petit coup de cœur pour Marie et ça commence à devenir plus tangible.
Et au-delà de ça, comme tu dis détromper les gardiens c’est avouer qu’il y a peut-être autre chose ou renforcer leurs soupçons d’une relation potentielle au choix xD

Oui j’avoue que pour cette espèce-ci je suis allée droit au but, Gommeur xD

Mdr, il est vrai que Marie joue clairement avec lui, elle a ce côté provocateur à toujours pousser les gens au-delà des limites du raisonnable. Pour autant, elle n’est clairement pas amoureuse peut-être même pas vraiment intéressée, pas au sens romantique en tout cas. Ils se découvrent mutuellement et petit à petit Marie repousse sa vision du monde, ses clichés, ses a priori… Elle explore sans trop savoir ce qu’elle cherche dans le voyage. Mais oui, elle n’a pas encore dix-huit ans mais son expérience la fait mûrir plus vite. Pour autant, Chris est tout de même plus âgé qu’elle, je me demande si tu te souviens quel âge il a car c’est vrai que je ne l’ai dis qu’une fois xD

A la fois c’est un rapprochement rapide mais ça part pourtant d’un geste plutôt anodin porté par la curiosité. D’où cette ambiance prenante qui se crée entre eux.

Et pour ce qui est de Chris, j’avais fait un chibi de lui et Marie pour m’amuser mais je ne suis pas une grande dessinatrice donc rien de bien folichon, et surtout il y a un peu de spoil donc je ne les partagerais pas tout de suite xD

Je n’ai pas fixé de température pour le coup mais je sais que certains lézard ne sont pas si loin que ça de nos températures à nous et qu’au final si leur sang est frais c’est parfois le contraire et qu’ils peuvent monter par exemple à une température sanguine de 45°. Donc j’estime Chris un peu plus frais que nous mais d’un degré ou deux, pas plus. Et s’il fait du sport où se trouve en plein soleil, sa température peut même dépasser la notre.

Mais oui se faire palper les joues soudainement ça a dû carrément le déstabiliser x)
Je suis contente que la tension qui se crée entre eux soit bien perceptible !

Huang est très fort, sur beaucoup de points. J’ai hâte qu’on en sache plus sur lui, sa race de métissage et tout ce qu’il s’ensuit ^^
Mais ouais, certaines de ses répliques... je m’auto-cloue le bec en écrivant le dialogues des uns et des autres des fois xD

Fordeim est une ville très importante pour Purroros, j’ai hâte de finir mon récit sur son passé pour vous le partager !

Si ça peut te rassurer, Purroros a des yeux partout et il est sur son territoire, s’il se montre c’est qu’il sait qu’il pourra repartir quoiqu’il se passe.

Effectivement, si le bruit se répand qu’on le recherche et qu’on tue ses receleurs, ce n’est pas bon pour les affaires donc il l’a un peu en travers de la gorge.
Marie était naïve de croire que le rechercher se ferait sans conséquences après bien sûr le chat ne sait rien de ce qu’il s’est passé exactement. C’est un peu la colère qui parle car oui on ne peut nier l’implication de Saan dans ce carnage. Parfois, je me demande ce qu’aurait pu faire les ogres si Saan n’avait pas été là x)

Le culot c’est un art chez lui, mais il faut avouer que c’est comique d’amener « la police » chez lui et de lui demander de montrer tout ce qu’il cache avec soin depuis des années. Clairement, ils sont tendus les gardiens mais ça fait une paye qu’ils cherchent le matou, c’est pas pour l’égorger dans la seconde xD

Purroros a un avis très tranché sur la garde. Mais tout sera davantage dévoilé au fil des chapitres suivants.

Oui, la forêt des mange-songes n’est pas une forêt amicale. Toutes les nuits, elle absorbe la totalité de la mémoire des familiers errants dans ses bois, ou des faeries qui pourraient s’y trouver. Elle se nourrit de souvenirs.

Pour le coup, Marie est la plus qualifiée au final pour négocier avec le chat parce qu’ils sont connectés. Mais oui les gardiens ne la laissent pas la gaieté au cœur x)

Oui une amertume lointaine et de toute façon, Marie est le genre de personne à dire le même type de remarques acerbes donc pour ce coup-ci elle ne s’en vexe pas.

Il y a encore beaucoup de dangers qui n’ont pas été abordés, énormément de choses que Marie ignore et certaines de vos questions y trouveront naturellement réponse lorsqu’elles seront dévoilées.

Tu te doutes bien que Purroros n’est pas revenu juste pour saluer sa vieille maman et qu’il avait tout intérêt à rendre son voyage gratifiant xD

Mais oui, le chat accepte d’accompagner la garde le temps d’un voyage pour sauver la forêt mais il n’est pas du genre à négliger ses avantages lorsqu’il peut faire du bénéfice :p

Bon ça va, je ne t’ai pas hypée pour rien !
Je suis contente que tu aies apprécié ta lecture et à bientôt :3

Hors ligne

#65 Le 08-09-2021 à 17h17

Garde Obsidienne
Nøra
Acolyte des Licornes
Nøra
...
Messages: 374

https://zupimages.net/up/21/28/hsd2.png
Dessin >> @Asïol

MANEÄRE !


C’est re moiiiiii !!!
Je sors enfin de ma grotte pour venir commenter ton chef d’œuvre hihi. Oui, oui, je dis « chef d’œuvre » maintenant hihi.
Bon sache que j’ai changé de technique de commentaire. Encore XD. En fait, c’est ce que j’ai l’habitude de faire habituellement, mais à la base de réorganise mon commentaire après.
En gros, je commente au fur et à mesure en lien avec un passage. Donc entre guillemet tu auras le passage en question et ma petit réflexion – parfois inutile xD -

Chapitre 12


Chapitre 13


Chapitre 14


Chapitre 15



Je vais m’arrêter ici pour aujourd’hui. Promis, je reviens au plus vite pour la suite.
Des bisous ! ♥

EDIT : Me revoici pour la suite !!! /static/img/forum/smilies/big_smile.png

Chapitre 16


Chapitre 17


Chapitre 18



QUE VOS LAMES VOUS GUIDENT !
https://zupimages.net/up/21/01/mnyt.png

Hors ligne

#66 Le 08-09-2021 à 19h26

Garde Absynthe
Kioku
Recrue
Kioku
...
Messages: 71

https://zupimages.net/up/20/47/hscr.png
https://zupimages.net/up/20/47/a1pj.png

Bonjour chère Kikidamours,

Oulalah que de retard, pardon j’ai été overbookée ces quinze derniers jours :x Bon au moins me voilà avec un peu plus de lecture que d’ordinaire, ce qui n’est pas plus mal tout compte fait !

Et on commence presque d’entrée de jeu par un superbe "Chris le lézard" qui arrive, mdrr, ça y est, un sourire m’est déjà venu !

Tiens, ben on aurait pu s’attendre à la requête de Purroros au final, qui correspond bien au personnage haha. Un chat qui monte un cheval sans vouloir se casser un ongle, on comprend l’agacement de Duldik. J’adore les fictions qui traitent ainsi des Purrekos, il y avait aussi une saga fantasy que je lisais ado qui mettait en scène un chat bien… "chat", si l’on peut dire ; je regrette presque de ne pas en avoir mis dans mon histoire ! ^^

"La menace grondante ne fit, ni chaud, ni froid, au concerné. Frottant sa frimousse anthracite d’un air angélique, il leva à peine les yeux." -> comme c’est le début du chapitre, je pense que ce serait bien de faire une piqûre de rappel aux lecteurs pour être sûr que tout le monde sache de qui on parle. "Il" est Purroros. C’est d’autant plus important quand il y a eu une semaine de latence entre les épisodes, et ce, même si tu mentionnes "le Purreko" au commencement du chapitre. Je radote mais à mon sens, les périphrases n’égalent pas les prénoms. C’est important de bien désigner les personnages pour être sûr de ne perdre aucun lecteur en route (car parfois je patauge un peu pour savoir de qui on parle) ! Donc je pense que ça aurait été bien de lire le prénom de Purroros quelque part dans les premières lignes. /static/img/forum/smilies/smile.png

"Si les habitants ne nous estiment pas c’est surtout à cause des opérations consistant à punir le mal qu’ils représentent sans leur donner de solution pour faire mieux." -> Étonnant que Purroros se considère comme appartenant à la Garde, mais la réplique d’après nous apprend qu’il fut gardien à une époque. Mais à bien y réfléchir, la femme lutin de la cordonnerie avait soufflé à l’oreille de Marie un indice qui aurait dû m’y faire penser. ^^

Encore un groupe de gens hostiles qui se baladent dans les bois. Rien d’étonnant à ce que le discours de Huang n’apaise en rien les tensions ; c’est un peu comme si la police se pavanait dans la cité en petit groupe. En tout cas, vue l’aisance avec laquelle les gardiens se débarassent de leurs ennemis, ils ne sont pas prêts de se faire dépouiller !

Ahh cette fin de chapitre, je me souviens maintenant à quel point ça m’avait frustrée que Marie reste prostrée dans son arbre plutôt qu’elle aille aider Chris ! En fait – et je le soulève particulièrement lors de cette relecture – , c’est que j’ai personnemellement un peu de mal dans ce passage à saisir l’urgence de la situation. C’est-à-dire que Chris est loin de débarquer tout haletant, on entend pas le tumutle d’une btataille, on a l’impression qu’il est juste venu chercher Marie pour lui parler comme d’habitude, alors que ce n’est pas du tout ça qui se passe, puisqu’ils se font attaquer et qu’il y a vraiment du danger dans l’air. Puis il disparaît et on n’a pas trop eu le temps de comprendre la scène, ni de se figurer qu’il y a un combat.

Puis la petite phrase de fin explique pourquoi Marie n’est pas partie aider Chris du coup : en partie parce qu’elle a peur de gêner, et c’est bien logique. Mais j’ai l’impression dans ce passage qu’au-delà de la lâcheté, il y a un peu d’égocentrisme : Marie s’inquiète plus pour elle que pour les autres. Après, c’est bien digne du personnage d’être ainsi… Mais juste j’avais très envie de la secouer là !

Le chapitre 19 introduit un autre passage phare de ta fiction, qui m’avait pas mal oppressée. Je parle bien entendu de ce saule pleureur qui séquestre Marie, en attendant qu’elle accepte de l’aider. Il me semble me rappeler quel est le problème de l’arbre exactement, mais on verra bien si ma mémoire a vu juste la prochaine fois !

Et d’ailleurs, je commence à me demander si Marie n’aurait pas des pouvoirs liés à sa condition de dryade… Elle commence à se laisser aller à sa nature et à oublier sa réticence. Elle va de l'avant, et c'est tant mieux.

En tout cas, Chris n’est pas en danger de mort ; leur relation évolue à vitesse grand V depuis quelqus temps hihi. Ah ben bravo à ce cher Purroros qui vient rappeler à la fin que la beauté devrait guider nos choix ahum, le vilain dans ses stéréotypes...

J’ai l’impression qu’on arrive bientôt à la fin de la première partie, non ?

Voilà, j’ai toujours aussi hâte de découvrir la suite car au-delà de la quête de Marie, il y a pas mal de questions en suspens et des portes à refermer : l’effaceur de mémoire, le passé de Purreros, les secrets de la Garde… Une riche intrigue en somme !

Au plaisir de revenir par ici !

Bonne semaine. /static/img/forum/smilies/smile.png



https://zupimages.net/up/20/47/a1pj.png
https://zupimages.net/up/20/47/13vu.png


https://zupimages.net/up/18/02/pxuo.jpg

Hors ligne

#67 Le 15-09-2021 à 14h05

Garde Obsidienne
Kikidamours
Bleusaille
Kikidamours
...
Messages: 116

Bien le bonjour !

Après une éternité, me voici enfin pour répondre xD

Nora


Kioku

Hors ligne

#68 Le 19-09-2021 à 22h56

Garde Absynthe
Kioku
Recrue
Kioku
...
Messages: 71

https://zupimages.net/up/20/47/hscr.png
https://zupimages.net/up/20/47/a1pj.png

Coucou par ici,

Comme tu le sais, j’avais commencé à rédiger un commentaire pour le chapitre 20, mais tu m’as coupé l’herbe sous le pied avec tes publications au rythme de l’éclair !

Toujours est-il qu’il est là, il est tout frais, et je le mets sous spoiler.

Chapitre 20



Et j’enchaîne tout de suite avec le chapitre 21 !

Chapitre 21



Bon alors là ça va être long d’attendre jusqu’à vendredi, toi aussi tu as terminé sur un cliffhanger pas très sympa hein !

Au plaisir de revenir par ici et vraiment bravo pour ce chapitre 21, j'insiste !

A bientôt, très chère Kiki ! /static/img/forum/smilies/big_smile.png



https://zupimages.net/up/20/47/a1pj.png
https://zupimages.net/up/20/47/13vu.png


https://zupimages.net/up/18/02/pxuo.jpg

Hors ligne

Pages : 1 2 3