Forum

Discussion fermée

Pages : 1

#1 Le 24-05-2021 à 00h01

Garde Obsidienne
Manocab
Recrue
Manocab
...
Messages: 33

Bonjour,


Je suis tombée sur Eldarya en cherchant un otome game différent. L’univers fantaisy et le synopsis m’ont attirée. Mon aventure a débuté en 2015.

J’aimerais vous partager mon avis sur 2 personnages : Valkyon et Lance.

Mon opinion se base uniquement sur mon ressenti, mes choix et mon expérience du jeu. Elle n’engage que moi.
Erika apparaîtra également, c’est « l’héroïne », elle fait partie du décor, mais son dossier est suffisamment conséquent pour ne pas insister. Je ne m’y attarderai que sur certains points.



PETITS RÉCAPITULATIFS DE PRÉSENTATION
The Origins  : 
J’ai été affectée à la garde Obsidienne, mon familier était un Corko et mon crush, Valkyon. Ravie sur toute la ligne…

Concernant la route des autres CDC, j’ai fait quelques replays et lu un certain nombre de commentaires, mais nul ne m’a tentée. Question d’affinités et de personnalités. LOL


A New Era : 
Je suis restée dans ma garde, c’est celle qui me correspond le mieux et le Seifaun est adorable. 



VALKYON
C’est un personnage extrêmement intéressant, complexe, touchant et attachant. Il n’est pas foncièrement une grosse brute insensible peu loquace, il l’est devenu. Calme, posé, il ne brille pas par son éloquence. Pourtant, même si ses interventions, franches et directes, déroutent parfois, elles s’avèrent souvent justes et à propos. C’est ce qui m’a plu chez lui : son caractère, ses secrets et ses blessures.

Au fil du jeu, on découvre pourquoi il garde ses distances et se mure derrière une carapace d’apparence froide et sans cœur. C’est en partie vrai, mais son comportement et ses actions s’expliquent, malgré certaines incohérences scénaristiques : sa condition de dragon, non assumée, et son passé douloureux. Il a la hantise qu’on ne le voit que comme un monstre ou qu’on le sacrifie pour X raisons et la perte de son frère l’a anéanti. Il l’admirait et était sa seule famille.
« Il n’a pas hésité à tuer Ivony ni refuser de faire prendre la potion d’oubli à Erika. » me direz-vous. Certes, mais il s’était tellement barricadé pour ne plus souffrir, ne rien ressentir, qu’il est devenu un fer de lance pur et dur. La souffrance de la gardienne réveillent ses émotions enfouies, sa peine. Lorsqu’elle le confronte et le met au pied du mur, sa carapace se fissure et il se confie à elle. Il est sincèrement désolé. Il lui promet, que dorénavant, il ne la forcera plus à faire quoi que ce soit sans son consentement. Il  sera patient, attendra son pardon et dans le cas où il ne viendrait jamais, il resterait à ses côtés. Il l’épaulerait, la soutiendrait, dans ses décisions, les épreuves, et si elle venait à être en danger, il se sacrifierait pour elle sans hésiter. Wouah, un mec comme cela, je l’épouse… En fait, c’est déjà le cas… LOL

Le baiser « forcé » ne m’a pas dérangée. Je voyais mal un dialogue de sourds : « prends-la », « non », « si », « non ». Valkyon a une mission, il utilise le moyen pour atteindre son objectif. Je ne lui en ai pas voulu longtemps, surtout qu’il crée un lien entre eux et le point de départ de l’évolution de l’obsidien.

Il s’interpose face au désir de Miiko de se débarrasser d’elle. Il lui sauve la mise (avec le concours de Leiftan) : contre le fait de tuer une innocente, il propose de l’utiliser comme appât. Il connaît la katsune : elle préférera la sacrifier pour « protéger » ceux qu’elle apprécie. 

Dans l’épisode avec Yêu, même si Erika est vraiment odieuse avec lui, il tente de calmer le jeu et de comprendre la situation. Il garde un œil sur elle. Il se propose d’être le réceptacle de Thin, non pour profiter de la situation, mais grâce au lien qui s’est tissé entre eux, il veut à tout prix l’empêcher de se suicider.

Chez les Fenghuangs, il temporise les ardeurs de la gardienne. Il veut prendre son temps, être sûr de ses sentiments et attendre qu’elle partage les mêmes avant d’aller plus loin. Il désire une vraie relation, pas que physique.

Par la suite, il existe (parfois) une vraie complicité entre eux, un respect mutuelle : elle l’écoute et l’accepte tel qu’il est, lui s’ouvre, se confie et se révèle. Ils ne passent pas leur temps à se sauter dessus. Bien au contraire. C’est doux, tendre. On découvre son passé, ses pensées et sa vraie personnalité. J’ai adoré ces échanges « intimes ».

Suite à son « rêve » sur le daemon, il la croit d’emblée et prend sa défense devant Miiko qui se moque d’elle quand elle lui en parle.

De même, il ne se montre pas jaloux face aux déclarations « enflammées » de Leiftan ni lorsqu’elle donne son sang à Nevra...

Sa relation avec Erika. Vous n’y échapperez pas, malheureusement…
Certaines de ses réflexions et réactions, démonstration d’une perspicacité « douteuses », m’ont laissée perplexes ainsi que certains partis pris scénaristiques :
- L’expression des sentiments n'étant pas son fort, Valkyon lui explique, que parfois, il préfère s’isoler pour digérer certains évènements (la « résurrection » de son frère par ex.), sans qu’elle le prenne pour un rejet ou comme une manifestation d’une envie de rompre de sa part. Elle semble le comprendre, le rassure : « il n’est pas seul »... La scène où Valkyon s’écroule dans les bras de Nevra et Ez est vraiment sympa. A contrario, suite à la mort d’Ykhar, la meilleure amie du dragon, elle est vexée qu’il ne pleure pas dans ses bras… D’une part, il n’y est apparemment pas prêt (il reviendra par la suite), d’autre part, il pensait certainement qu’elle l’avait compris la première fois… LOL Cette partie aurait mérité d’être moins expéditive et mieux expliquée, je pense. 
- À Mémoria, il ne l’abandonne pas. Il décide de suivre Lance pour lui sauver la vie. C’était le deal et il connaît bien son frère… À son retour, elle lui fait une scène : « Tu m’as abandonnée ! » Lui s’excuse platement : « C’était égoïste de vouloir raisonner mon frère »… Pour ma part, je ne le trouve pas : c’est normal de suivre son cœur et de tenter de sauver un membre de sa famille…
- À la fin, sous sa forme de spectre, Valkyon lui fait une très belle déclaration. Je l’aurais pleinement appréciée, si je n’avais pas eu le sentiment qu’il poussait Erika dans les bras de Lance et qu’il l’occulte complètement de l’équation. Extrêmement surprenant de sa part. Il expose les regrets de son frère, le souhait qu’il reprenne sa vie en main. Il exprime ses propres sentiments, son amour éternel. Il la remercie de lui avoir autant apporté. Il l’encourage à pardonner et à trouver le bonheur malgré son absence. Cependant, il me manque un point essentiel : Et elle ? Il ne s’enquiert ni de ce qu’elle ressent ni s’excuse de la faire souffrir en la laissant seule, même s’il veillera sur elle…

Néanmoins, je voudrais vous remercier, même si son personnage a souvent été perçu comme une montagne de muscles fade, inexpressive et sans intérêt. Il est pourtant tout le contraire et sait se montrer très drôle…
La route de Valkyon me semble la plus travaillée et aboutie. En tout cas, ma première impression s’est confirmée : j’ai adoré son histoire et je ne regrette absolument pas de l’avoir suivie.



LANCE
Si le design d’Ashkore manquait « d’aura », Lance a un charisme qui crève les yeux dans NE. Contrairement au relooking « rajeunis » de certains personnages, lui en revanche correspond totalement à son âge (environ 30 ans). Sa coiffure, sa barbe de 3 jours, son regard, son attitude, sa pose, son armure… et son physique, sont justes parfaits. J’espère que les retours vous conforteront dans votre choix : il est sublime. Rien à redire ni à modifier.

Personnage complexe et emblématique.
Dans TO, je l’ai détesté au point de vouloir le trucider, surtout sur la fin. C’est un fait.
Si seulement le scénario n’avait pas érotisé la symbiose daemon/aengel, son compte était bon. Je n’ai jamais eu autant de ressentiment envers Erika qu’à ce moment-là...

Sa personnalité est intéressante et plutôt bien ficelée : il est bien barré. Néanmoins, son intérêt pour Erika m’a paru étrange. Il a certainement voulu s’en faire une alliée, mais n’y arrivant pas, il l’a considérée comme un grain de sable à éliminer. Pourtant sur le bateau, en route pour Mémoria, il souffle le froid (j’ai décidé de ne pas me laisser faire) puis le chaud. Trop rapide et expéditif à mon goût. Même si j’ai compris ce « revirement », j’aurais apprécié que sa psychologie soit plus approfondie et son attitude mieux affranchie.   

Je n’adhère pas à son comportement, mais il s’explique. Sa tristesse, sa haine et son désir de vengeance l’aveuglent. Si sa colère est légitime, son argumentation pour justifier ses actes est irrationnelle, mais en totale cohérence avec son état d’esprit. Il n’a qu’un but et mettra tout en œuvre pour l’atteindre. Pourtant une chose m’a interpelée. Il est le cerveau et le stratège de la guerre, mais je trouve qu’il se met souvent en retrait. Il laisse ses partisans, ses mercenaires et ses « alliés » s’occuper des sales besognes : Naytili, Leiftan, les Marids, Enthraa,… Le connaissant bien, Valkyon y aurait-il vu une infime ouverture pour calmer sa rage lorsqu’il décide (assez facilement) de le suivre pour sauver la vie de sa dulcinée sur la falaise de Mémoria ? Espoir vite anéantie : il est complètement hermétique à toute intervention extérieure. Ni Fafnir ni son frère n’arriveront à lui faire entendre raison. En fait, seul un sacrifice par amour agira sur lui comme un électrochoc et rompra la spirale de sa folie. Le dragon de feu comprendra avant tout le monde le sens exact et les conséquences de la prophétie… Lance a maintenant une dette de sang.

Dans ANE, j’ai eu du mal à l’accepter comme potentiel crush, cependant, au chapitre 3, il est le seul CDC dont l’attitude et les paroles sonnent justes envers la colère d’Erika.   

Si le sondage de son esprit par Huang Hua lui a permis de réintégrer la garde et de redevenir le chef de l’Obsidienne, il n’a pas évolué depuis 7 ans. Sa culpabilité et ses remords sont intacts. Il le dit lui-même au chapitre 4 : personne ne lui fait confiance, il n’est qu’un outil utile de part ses capacités, sa force et son sens tactique, pour servir les desseins et ambitions du QG. Il n’a plus rien, il n’est plus rien.

Les habitants ne tolèrent sa présence qu’en raison de leur foi dans le jugement du phœnix. À la moindre anicroche, ils demanderont sa tête en guise de réparation. On est très éloigné de l’acceptation et du pardon d’un côté comme de l’autre.

Comme Valkyon, le personnage de Lance est très intéressant et plus mature que les autres. Même s’il garde, une certaine réserve et retenue, ses missions avec la gardienne promettent d’être des plus fun. Il n’a en rien perdu de son aura dragonesque, son esprit affûté et sa perspicacité. Pour le moment, il m’intrigue et j’ai envie de creuser.

Sa relation avec Erika a piqué ma curiosité. Sur le bateau, lors de leur traversée vers les montagnes, malgré certaines introspections inappropriées, voire « gamines », j’ai beaucoup apprécié l’opportunité de pouvoir crever l’abcès avec lui et la teneur de leur conversation : elle sait se montrer réfléchie. J’en ai été agréablement surprise.       

Je suis loin de pardonner au dragon de glace d’un revers de main, mais je me rends à l’évidence : si tout semble les opposer, ils se complètent et eux-seuls pourront s’aider mutuellement à tourner la page.

J’ai adoré la route de Valkyon, sauf la fin, il ne faut pas exagérer non plus… LOL. Si celle de Lance continue sur cette lancée (sans le trucider lui aussi) et chemine vers une relation plus mature, je dis banco. Parallèlement, et j’en ai vu les prémices, si Erika évolue, s’affirme, mûrit, elle le mérite amplement, je vous en remercierais énormément.

Dernière modification par Manocab (Le 25-05-2021 à 19h52)


https://zupimages.net/up/22/11/ovh3.jpg

Hors ligne

Discussion fermée

Pages : 1