Découvre le monde féerique d’Eldarya !

Apprends à connaitre ses habitants et familiers. L’aventure et l’amour sont au rendez-vous dans ce monde fantastique où l’histoire et tes relations s’adaptent à tes choix.

Pages : 1 ... 12 13 14

#326 Le 17-03-2018 à 11h24

Garde Obsidienne
Lenoradu64
Fantassin de la Garde
Lenoradu64
...
Messages: 1 783

Bonjour,
Je viens de finir l'épisode 14 et j'ai trouvé la force de venir en faire un petit commentaire.

Je l'ai bien aimé mais il ma coûte assez cher en maana car j'ai du tourner en rond 2-3 fois pour rien. Ce qui est très frustrants.
Je trouve dommage qu'on ne puisse pas avoir une vrai explications sur les motivations de Miiko pour nous faire boire la potion, nous on les connais un peu car on l'a vue prendre la décision dans l’épisode 13 quand on la jouer mais la gardienne elle, elle n'en n'à aucune idée et à aucun moment elle demande de compte.

Beaucoup trop de dialogues sont neutres se qui est très dommage et puis si on rappelle à Miiko et au garçon qui nous à fait boire la poisson le fait qu'on ne se souvient plus de notre famille on perd de l'affection c'est dommage, il serait plus logique que le choix là soit neutre, car ou tu décide de donnais une vrais réaction à ton perso et alors tu perd de l'affection au risque de rater les illustrations ou tu te donne une fausse réaction et tu gagne des points d'affections. Il aurait était mieux que ce soit un choix neutre pour nous permettre d'avoir un vrai "caractère" sans devoir s'handicaper dans l'histoire.

J'ai bien aimé les QTE qui sont  revenus mais j'aurais aimé qu'on ai un petit tour pour se rappeler comment ça fonctionne. 

J'ai trouvé vraiment dommage que si on choisissais de ne pas ouvrir le livre on soit privé des clefs et que les perso soit quand même en colère. Il aurait été mieux que l'on puisse plus expliqué le faite que le livre était posé sur une simple étagère et qu'il soit tombé tous seule et quand suite on l'ai juste replacé. Car c'est entièrement leur faute puisqu’il n'avait rien à faire sur une étagère en étant aussi peut protégé.

J'ai adoré la petite rencontre avec Ashkore, mais je me demande bien comment il fait pour se balader tranquille dans le QG sans problème la nuit alors que nous on fait un mouvement et il y a toujours quelqu'un qui nous tombe dessus.
J'aime beaucoup avoir la possibilité de dénoncer ou non Ashkore. Perso j'ai refusé de le dénoncé car jusqu’à maintenant lui il ne nous à jamais mentis et nous à toujours aidé.

J'ai beaucoup aimé la discussion avec Leiftan et le rôle de confident qu'il a obtenue.

Plutôt un bon épisode, mais manque de dialogues à choix parfois et surtout pour les dialogues à choix il y en a beaucoup trop qui ne donne que des réponses neutres. C'est vraiment dommage.

J'ai apprécié les points de vue des autres personnages.


Bilan:
Un assez bon épisode mais des dialogue bien trop souvent neutre, et des réponses à choix ou tu perd de l'affection mais tu a une vrai réaction ou l'inverse.


Futur jeu, free-to-play,  à découvrir :
Myrhavir : Site
  Facebook
   Twitter
Memory time : Forum
   FAQ
  Page facebook https://www.zupimages.net/up/18/06/ug1h.png

Hors ligne

#327 Le 06-10-2018 à 10h29

Garde Absynthe
HarkaLowell
Fraîchement arrivée
HarkaLowell
...
Messages: 4

Mais...Mais...Mais... POURQUOI LE RESPECT EST MORT PUIS A ETE FRAPPE A TERRE LES GENS

Ok. Ok. On va essayer de tout reprendre rapidement mais déjà:

- Est-ce que vous en aviez quelque chose à faire quand vous avez écrit cette partie?

J'espère sincèrement que non.

  J'ai pour habitude de ne pas aimer trop la critique élitiste, qui constitue à dire que telle forme d'art est légitime et bonne, et telle forme est illégitime et mauvaise, tout ça hors de toute considération morale, seulement en moralisant le fait même d'écrire. Du type "aha mais il aurait jamais dû écrire ça c'est de la merde". Et pas juste parce qu'il y a de vrais problèmes moraux dans l'écriture. Vraiment juste emmerder les gens parce qu'on aime pas ce qu'ils font. Ce genre de vitriol trouve vite ses limites, quand on songe que la création, c'est quand même une grande part de liberté, merde. Et insulter la création de quelqu'un, ça revient à lui faire du mal, parce que la liberté, le choix d'une personne, c'est sa vie.

  Bon mais pas si grande que ça, la part de liberté. Faut pas non plus rêver, dans le capitalisme néolibéral, on bosse pour sa bouffe ( quand on peut encore trouver de la bouffe depuis ledit boulot, aha ) . Auquel cas je dirais que tout l'intérêt de déterminer la légitimité de l'existence de tel ou tel texte, c'est de décider s'il a plus été créé par passion, ou pour ladite bouffe: et, dans ce cas, je pense que la critique pure du texte trouve plus facilement une justification. Limite même l'auteur le rejetterait s'il avait pas à le vendre, vous voyez.

  Bon et là WOW mais qu'est-ce que c'est MAUVAIS. C'est abominablement mauvais. Vous, qui avez écrit, vous avez pas pu le taper à l'ordi, puis aller vous coucher, satisfaits, parce que c'est MAUVAIS. Certainement, vous manquiez de sommeil, et vous avez finit le boulot vite fait, et c'est pour ça que vous avez pas pris le temps d'éditer, de penser, de bosser tout ça un minimum. C'est la deadline. Je veux le croire!

  Ca, ou les volontés patronales, ou n'importe quel facteur extérieur, ouais, c'est certainement ça qui vous a poussé à écrire aussi mal parce que c'est pas possible de le faire volontairement, enfin si, c'est possible, mais quand on a 10 ans, et je ne dis pas ça en moquerie, je vois tout à fait un moi de 10 ans écrire un truc comme ça!

  Et dans quelles circonstances me direz vous? Ben, si j'avais coincé mes personnages dans une situation impossible histoire de faire un petit suspens de fin de chapitre: sauf que le chapitre est publié sur fanfiction.net donc maintenant je peux pas le retirer, mes lecteurs attendent la suite. Mais là, je réfléchis, et je réalise que en fait, je peux pas juste faire du personnage A et du personnage B les meilleurs amis du monde maintenant qu'on vient d'apprendre que B a tué les parents de A voici 10 ans!  Et merde, je l’aimais bien la relation entre A et B moi, je les trouve trop mignons, et puis d’abord la fin de la fic’ faut quand même qu’ils en soient au mariage, alors comment je fais ? J’hésite, j’hésite, et finalement, vient la solution ! Même si je sais que le A dans ma tête haïrait B, et au minimum, le fuirait à jamais… Je peux toujours mentir ! Ouais, le A que j’écris, il m’appartient ! J’ai qu’à essayer d’effacer tout ça ! De repousser l’évènement sous le tapis ! D’avoir des personnages secondaires qui expliquent que c’est pas si grave, qu’il avait ses raisons, et s’il avait ses raisons, il avait forcément raison ! Et que A dans un retournement fantastique accepte de lui pardonner vite fait, et comme ça, c’est finit ! J’ai le drama, le suspens, et j’ai aussi la fin de la fanfic’ qui est sauvée, ouf !

  Sauf qu’elle est pas sauvée. Elle a plus aucun sens, parce que les personnages n’ont littéralement plus de profondeur, on sent les grosses ficelles derrière eux, la tension est retombée comme un soufflé, et le soufflé a été balayé avec un balais, et plus rien n’a d’importance, et on a envie de cracher à la gueule de B. mais on ne peut pas, parce que A. adore B. au-delà de toute logique et même, de tout sentiment humain !

  Aujourd’hui, après des années d’écriture, je peux vous dire que c’est pas ce que je ferais.

  Déjà, je coincerais pas mes personnages dans une situation impossible. Et c’est ce que vous avez fait ! Vous vous êtes pas dit, au dernier épisode, hm, comment je vais faire ? C’est encore la deadline qui vous a fait perdre vos moyens ? Ou vous en avez un peu rien à faire ? Je sais pas, je comprends pas comment vous avez pu vous dire que c’était une bonne idée. Parce que c’est sûr, la, la situation était chargée en émotions, en drame, en suspens. Là, tous les gens qui étaient saoulés qu’il se passe pas beaucoup de choses dans le jeu pouvaient revenir et attendre la suite, parce que, wow, il se passe quoi après un truc pareil ?

  Auriez vous décider de faire disparaître les CDC et de les remplacer par d’autres personnages, parce que Erika aurait plus réussi à voir le sien en peinture ? Ou de changer son coup de coeur pour un autre gars, en qui elle aurait trouvé du réconfort après cette trahison ? Aurait elle quitté le QG, fuir au-delà d’une logique de survie, tant la haine qui aurait découlé était forte ? Fait une alliance avec Ashkore pour détruire cet endroit qui trahit et blesse les gens, tout en se réclamant du « Bien » ? Démarré une guerre ? Dialogué avec cet homme qui l’aurait blessé, pour qu’il prenne conscience du mal qu’il a fait, alors qu’il essayait de la « raisonner » sur le champ de bataille ? Changé sa vision des choses ? Bousculé le fonctionnement de la garde définitivement ? Et ces deux personnages ne se parleraient plus jamais, ou alors une ou deux fois, mais dans leur interaction, on sentirait un changement sur la façon dont les personnages traitent Erika hyper mal depuis le début et s’en tirent toujours ? Aurait-elle renversé Miiko, aurait-elle reconstruit Eldarya sur d’autres bases, aurait-elle été encore trahie par ce mystérieux Ashkore, et cette fois, une force inconnue lui aurait permis de trouver quelque chose à faire pour renverser tous ces pouvoirs, pour...

  Aurait-on réussi à être confronté à des aventures intéressantes ?

NON ! Non, et ça, je l’ai su immédiatement, parce que vous ne pouviez pas rejeter le CDC de notre personnage dans l’ombre, parce que sinon, tout le jeu n’aurait plus été de la « drague » , et donc, vous avez dû la rebalancer immédiatement contre le gars, à éviter de parler du fait qu’il lui a volé TOUTE SA VIE en l’embrassant en plus histoire de rajouter dans le malsain. Sans même lui autoriser de la colère pour un épisode. Sinon ça fait perdre du l’o’m mesdames et messieurs !

  Et je le savais ! Je savais bien que vous pouviez pas renverser tout le scénario : déjà parce que les scénaristes ont pas les moyens d’écrire, visiblement, ils ont trois heures par épisode lol. Et puis cette histoire de love interest. Dans ce cas, ma question demeure : POURQUOI vous êtes foutus dans une situation que vous ne pouviez pas gérer ? Avec deux variables qui n’allaient pas ensemble ? Un personnage qui allait faire quelque chose d’impardonnable, et un personnage sur qui on allait crusher, le même gars ? C’était pas POSSIBLE ! Et c’est pour ça que vous avez pas essayé de l’explorer dans l’épisode, de réfléchir aux sentiments d’Erika. Parce que, forcément, si vous l’avez fait, vous en seriez arrivé à la conclusion : ça ne peut pas continuer comme ça. Toutes ces maltraitances, ces trahisons. Même pas capables de lui parler. Même pas capables de lui expliquer. Même pas capables de lui faire confiance, quand elle prouve constamment son attachement à ce nouveau monde, quand elle risque sa vie pour lui. Non. Au moindre signal d’alarme, au lieu de réfléchir à toutes les autres solutions possibles – utiliser Erika comme appât pour arrêter les mercenaires, lui laisser la possibilité de sortir si c’est le QG qu’elle met en danger… - les Gardiens n’en ont RIEN A FOUTRE d’elle et ne lui laissent aucun choix. Ce personnage de gars, qu’on est censé croire développe des sentiments pour la Gardienne, est même pas capable de trahir les ordres de Miiko, de douter, pour celle qu’il est censé « aimer ». Il est prêt à lui faire boire la potion, avec un petit sourire. Et après ? Le revoir ? Tous les revoir ? En sachant qu’ils sont prêt à la blesser à chaque instant ? Qu’ils n’en ont rien à foutre d’elle ? Et devoir chercher à plaire à quelqu’un qui vous foule aux pieds ?

  Ouais, non !  Frapper ce type, l’insulter, et s’enfuir ! Voilà à peu près les seules options possibles ! Et forcément, vous le saviez !

  Donc c’était pas possible d’explorer ses sentiments. C’était pas possible de lui donner raison d’être triste parce qu’on lui avait tout enlevé, en lui mentant, en la blessant. Non, pour se sortir de là avec dans votre optique, des go qui continuaient d’adorer vos personnages mecs, fallait que tout se passe bien. Ouais, des trucs aussi dramatiques alors que trois quart de nos missions consiste à ramasser des objets et parler à des gens, c’est pas soutenable. Vous êtes pas capable, dans votre écriture de ce moment en tout cas vous ne l’étiez pas, de gérer la situation proprement. Alors fallait faire croire que c’était pas si grave. Que ça passait. Qu’elle s’en remettait. Qu’elle pardonnait, en 3 secondes, parce qu’après tout, il est trop beau ! Et tout vas bien !

  Sauf que non ! Les lecteurs qui, vous savez, vivent les aventures de ce personnage avec lui, se rendent compte qu’elle est mal traitée, que ça continue, et qu’elle va simplement laisser passer ça, et, étant des vrais gens, avec des sentiments, de la logique, ils réagissent quand même aux conséquences de l’évènement qui est toujours là, et ça, c’est pas vos personnages, vous pouvez pas les minimiser !

  Conclusion : au lieu de partir sur quelque chose d’intéressant, de difficile, de violent, de bien écrit… Vous êtes partis sur un verre d’eau, et dans le verre d’eau, vous avez donné un coup de pied. Et merde, que d’opportunités gâchées. Et merde aussi, les lecteurs, ils se souviendront de ça, aussi, dans leur vraie vie. Ceux qui vous ont soutenu. En voilà quelque chose d’autre de gâché. Je vous laisse conclure quoi.

  Bref. Je suis vraiment deg, et c’est pour ça que ce message est long. Cet épisode, il aurait pu être un bouleversement. Au lieu de ça, vous auriez juste pas dû écrire celui d’avant. C’est vraiment nul. Les conséquences morales, et l’écriture. C’est nul, les deux.

  Mince. Je peux pas exiger d’inconnus qu’ils écrivent quoi que ce soit, et mon intention n’est pas de blesser, mais je sais que ce texte, il peut pas vous tenir à coeur, c’est pas possible, parce que même vous, en écrivant ça, vous saviez. Vous êtiez coincé. Eh bah ok, et dans ce cas, je sens que toute la critique que je viens de vous adresser, là, elle est légitime, donc je vais la poster sans problème.

  Je vois pas comment la suite peut arranger ça...

Hors ligne

Pages : 1 ... 12 13 14