Forum

Pages : 1

#1 Le 25-06-2021 à 23h57

Garde Obsidienne
Maxilial
Fraîchement arrivée
Maxilial
...
Messages: 2

L'autre visage de Lilyn



https://i.pinimg.com/564x/0a/65/fa/0a65fad0a126c35e11f25b4c38054710.jpg

Fanfart de Saber d'auteur inconnu


Bonjour à toi, perdue ou habituée ?
    Le mythique chef de la garde Absynthe n’aura pas disparu dans les flammes d’OVH et la petite gardienne qui le suit partout dans cette histoire non plus. Ezarel y est toujours fidèle à ses débuts, incisif, moqueur et arrogant. Plus on le déteste, plus on l’aime.
    Et comme Eldarya reste après tout, un jeu, j’espère que vous vous amuserez autant que moi dans cette vision de l'univers ♥

⚠ Publication aléatoire #prépa (je suis moi-même pas très sûre d'être encore en vie)
⚠ Fautes et coquilles inévitablement
⚠ Plutôt cool ce symbole

Synopsis des premiers chapitres



Anciennes prévenu(e)s



♥Cadeaux♥


Règles du forum :
➜Pas de HS, de flood ou de pub !
     ➜Pas de sujets "sensibles" dans les commentaires.
     ➜Commentez de façon constructive (4/5 lignes par post).
     ➜Surveillez votre comportement.
     ➜Pas de conflits sur les topics. Préférez la discussion privée.
     ➜Tenez compte des remarques des modérateurs.
     ➜Merci de relire attentivement les règles du forum.


>>
L'autre visage de Lilyn


Prologue



Chapitre 1 : Mauvaise Journée

Dernière modification par Maxilial (Le 29-09-2021 à 15h01)

Hors ligne

#2 Le 26-06-2021 à 01h45

Garde Absynthe
tigraloona
Acolyte des Licornes
tigraloona
...
Messages: 397

https://zupimages.net/up/21/23/3tay.png



✧ Coucou Maxilial ✧


OH MON DIEU ! Je suis siiii heureuse de revoir cette fanfiction, qui est ma préférée de tous les temps, revenir sur Eldarya !!!

Excuse-moi si je parais un peu virulente ou quoi que ce soit mais pour te donner une idée, j'ai vraiment sauté de joie en criant. Donc je suis probablement passée pour une folle mais ça m'importe peu tant je suis contente de retrouver ta douce petite Lilyn et ton incroyable Ezarel (et je pèse mes mots).
A vrai dire j'y pense mais je ne sais même pas si tu te rappelles de moi, si ce n'est pas le cas je dois vraiment passer pour une folle et je m'en excuse, mais sache que mon amour pour ta fanfiction est incommensurable. 

Je souhaiterais bien évidemment faire partie des prévenus si cela ne te dérange pas même si je n'en faisais pas partie à l'époque (team silencieuse bonsoir).


C'est parti pour commenter ce prologue que j'ai relu il n'y a pas si longtemps que ça d'ailleurs (merci Wattpad) !

Pour commencer, ça me fait tellement plaisir d’être ici pour commenter, tu n’as pas idée. Ton style d’écriture est absolument merveilleux, c’est un délice pour les yeux. Toutes les actions s’enchainent de manière fluide et logique, rien ne vient jamais perturber ton histoire. Les adjectifs sont choisis avec soins, les descriptions sont de tailles parfaites et sont extrêmement vivantes (chose rare pour des descriptions).
On se plonge donc avec une facilité déconcertante dans ton récit, ce qui explique qu’on ne peut tout simplement plus détacher nos yeux de tes mots à partir du moment où on a commencé à lire.
Et enfin nous rencontrons Lilyn qui est tous sauf banale pour moi mais c’est sûrement la manière dont elle se voit, ce qui est excessivement triste d’ailleurs.

J’avais oublié son perfectionnisme légendaire. Ses potions sont toutes parfaitement ordonnées. Ce que je n’avais pas oublié par contre c’était son stress, tout aussi mythique. Cette pauvre petite (oups il ne fallait pas que je l’appelle comme ça) semble terriblement manquer de confiance en elle et cela m’attriste toujours puisqu’elle est merveilleuse !
Oh bien sûr ce n’est pas la seule à être stressée, tout le monde l’est en sachant qu’Ezarel, ce dieu vivant (excusez moi je m’emporte) va arriver pour juger leurs préparations.
Cette atmosphère que tu instaure dès le départ nous fait comprendre que même sans avoir rencontré le chef de l’Absynthe, c’est quelqu’un de très autoritaire et important. Mine de rien, c’est très fort de réussir à encrer ça dans la tête des gens sans qu’il soit encore apparu.

Certains ont raison de le craindre vu leurs talents en alchimie (n’est-ce pas Alajéa ?). J’en profite pour dire que je suis très contente de ce choix de dire qu’Alajéa est mauvaise en alchimie. On la voit dans Eldarya comme quelqu’un qui se débrouille très bien mais je ne trouve pas cela logique étant donné qu’elle est méprisée par son chef de garde.
On imagine vraiment toute une salle remplie d’absynthes complètement paniqués, se rongeant les ongles ou martelant le sol de leurs pieds tant ils ont peur de leur chef suprême. Je te l’avais déjà dit mais cet Ezarel là est tellement plus appréciable que celui du jeu. C’est sincèrement mon préféré de tout ce que j’ai pu voir sur Eldarya, y comprit sur le forum.

Tu nous introduis également Eweleïn chère Elfe que j’aime tendrement. Non c’est sérieux, à la base je l’aimais vraiment. Enfin ça c’était avant de découvrir ta fanfiction. Depuis c’est vrai que mes sentiments ne sont plus du tout les mêmes. D’ailleurs cela me fait culpabiliser car elle est pourtant si gentille avec Lilyn, elle la conseille, l’aide et l’accepte telle qu’elle est mais… Enfin je ne peux rien dire.

Spoiler (Cliquez pour afficher)


Le fait que Lilyn reregarde son travail est juste parfait. Tous ses petits détails dans son comportement lui donnent un je-ne-sais-quoi de terriblement humain et terriblement touchant qui me fait l’aimer profondément. De plus, on sait pertinemment qu’elle va y arriver, elle est tellement talentueuse et puis si Ewe l’a prise sous son aile, ce n’est certainement pas pour rien. Oh et cette attitude si mignonne et merveilleuse qu’elle a en présence d’Ezarel, c’est juste… Enfin on arrive tellement bien à la comprendre c’est génial.

Il faut dire que la description que tu fais de ce dernier est… hé bien parfaite, je n’ai pas d’autre mot XD. Pour ma part, je ne peux me l’imaginer autrement qu’aussi prestigieux et moqueur. Tu es quand même arrivée en quelques lignes à me faire tomber amoureuse d’un personnage comme jamais. C’est un portrait assez simple quand on y réfléchit, mais tellement évocateur à la fois. Comment ne pas être abasourdi et noyé dans toute cette grandeur et beauté elfique ?

Sa première phrase m’a déjà donné le sourire aux lèvres. Il est drôle et tellement piquant c’est vraiment craquant. Bien sûr, ces phrases ne font que faire paniquer Lilyn encore plus, ce qui ne la rend que plus touchante.
C’est ça le problème avec ta fanfiction. C’est un cercle vicieux ! Chaque comportement d’Ezarel le rend plus craquant et ça engage aussi un autre comportement de Lilyn qui la rend encore plus mignonne donc finalement, on n’en finit pas de tomber amoureux de tes personnages !

Je ne peux qu’imaginer toute la terreur qu’elle doit subir pendant qu’il fait son tour de table, jugeant amèrement et merveilleusement (je n'ai que ce mot à la bouche) les autres élèves. Le fait que les élèves plus âgés s’en amuse est splendide. Évidement que cela doit être une fierté d’avoir un tel chef de garde, il fait véritablement honneur à l’alchimie et à la garde.

Je crois que quand il s’est arrêté devant le bureau de Lilyn la première fois que j’ai lu ce prologue, mon cœur s’est arrêté avec celui de la gardienne. Son regard semble peser une tonne sur cette jeune fille si timide et troublée. En plus c’est vrai qu’il appuie sur la corde sensible en l’appelant « petite fille », je me suis mordu la langue en le lisant. Néanmoins il est surpris de la voir là et est même impressionné ! Ceci n’est pas une petite victoire, c’est même un véritable miracle venant d’Ezarel. Oh bien sûr il n’est pas expansif mais ça fait partie de son charme. L’attitude de Lilyn est tellement compréhensible même si je suis triste de la voir se trouver ridicule. Je suis persuadée qu’elle a une très jolie voix.
Quand elle doit soutenir le regard de l’elfe, je ne peux rien dire d’autre à part le fait que je le vois aussi à travers ton texte ; tellement froid, puissant et pénétrant, comment y résister ? Oh je ne peux qu’admirer Lilyn d’avoir réussi à le fixer aussi longtemps sans perdre l’équilibre et tomber de son tabouret. De plus, l’imaginer la bouche béante devant son chef de garde est une vision très drôle.

Je la vois très bien aussi, observer Ezarel partir entre les rangés, l’admirant complètement.
Et c’est ainsi que le début des ennuis commence, des ennuis pleins de rebondissements et d’attachements que j’ai plus que hâte de redécouvrir.
Notre chère Lilyn ne sait pas encore dans quoi elle met les pieds.

Bon hé bien je pense m’arrêter là pour aujourd’hui. J’espère que mon message t’aura plu même s’il est complètement dénué de sens et qu’au fond on pourrait le résumer en « ta fanfiction est la meilleure du monde ». En réalité, tout ce pavé n’est qu’un ramassis incompréhensible de compliment qui sont les seuls mots me venant à l’esprit en relisant ton prologue. J’ai d’ailleurs eu le sourire aux lèvres pendant toute l’écriture de ce message, je crois que tu as refait ma journée Maxilial.
Merci beaucoup de remettre en ligne ce merveilleux écrit, et ce, malgré ta prépa qui doit te prendre un temps fou.
Prends ton temps pour mettre en ligne la suite, nous autres fans, attendrons patiemment qu’elle arrive.

Passe une bonne nuit et j’espère à bientôt.




https://zupimages.net/up/21/23/wxkz.png


L'autre visage de Lilyn est une merveille sans nom ♥, fonce la lire, tu regretteras pas !

https://i.postimg.cc/W4wgbsMj/signature.gif

Hors ligne

#3 Le 04-07-2021 à 11h28

Garde Obsidienne
Maxilial
Fraîchement arrivée
Maxilial
...
Messages: 2

Tigraloona

Dernière modification par Maxilial (Le 04-07-2021 à 11h30)

Hors ligne

#4 Le 25-07-2021 à 17h55

Garde Absynthe
Kioku
Bleusaille
Kioku
...
Messages: 84

https://zupimages.net/up/20/47/hscr.png
https://zupimages.net/up/20/47/a1pj.png

Bonjour Maxilial,

Je connaissais ta fiction de vue mais je n’ai pris le temps de la lire que quelques jours avant le grand crash du forum. Et pour parler franchement, eh bien, j’ai beaucoup aimé !

Ah, cette Lilyn, Cendrillon de l’ère eldaryenne, grand cerveau dans un corps de petite fille qui se perd dans sa duplicité ! C’est vraiment un concept intéressant que tu as mis en œuvre ici, qui permet d’amener quelques situations rigolotes mais aussi à pas mal de psychologie.

On a cette héroïne (ou devrais-je dire anti-héroïne ?) aussi attachante qu’agaçante. Attachante parce que tu as tout fait pour la décrire comme telle, par son physique, sa voix, ses manières… Et pourtant derrière ses airs de sainte nitouche, elle possède un sacré petit caractère. ^^
Et agaçante parce qu’on a envie de la secouer, cette Lilyn, on voudrait qu’elle prenne les devants, qu’elle prenne confiance en elle. Un physique impubère ne fait pas obstacle à la féminité, mais ça, elle semble y être aveugle car quand elle est elle-même, elle ne paraît faire aucun effort.

Le grand Ezarel est parfait dans son genre. Je ne suis pas très fan de lui, mais il représente un peu le Graal dans cette fiction, et ce rôle lui va comme un gant.

Tu as une très belle plume qui nous fait passer du rire à l’exaspération, de l’exaspération à la colère, et parfois de la colère à la tristesse. J’ai souvenir de m’être laissée emportée au fil des chapitres et ce n'est pas bien souvent que ça arrive. /static/img/forum/smilies/smile.png

Voilà, je voulais à tout prix t’écrire un commentaire, étant donné que je ne l’avais pas fait avant l’incendie, mais aussi upper cette fiction qui vaut absolument le coup d’oeil !

Étant donné que tout est encore plutôt frais dans ma tête, je préfère ne pas encore être ajoutée aux prévenus, mais sois sûre que tu me reverras par ici dans quelques temps. Je t’encourage vivement à continuer ton projet (ou d’autres), en espérant pouvoir un jour lire la conclusion des aventures de Lilyn.

Merci de nous avoir fait voyager et un bel été à toi.


https://zupimages.net/up/20/47/a1pj.png
https://zupimages.net/up/20/47/13vu.png


https://media.giphy.com/media/lTRXS3ZHXmlVwNjdkO/giphy.gif

Hors ligne

#5 Le 04-08-2021 à 01h10

Garde Absynthe
tigraloona
Acolyte des Licornes
tigraloona
...
Messages: 397

https://zupimages.net/up/21/23/3tay.png



✧ Coucou Maxilial ✧



Me revoilà, toujours aussi peu assurée à l’idée de venir commenter sous cette impressionnante fanfiction, mais pas moins joyeuse de venir donner mon avis qui s’annonce excessivement positif ! Quel plaisir c’est vrai, de retrouver ces longs chapitres qui te caractérisent tant. Ils donnent comme une impression de journal de bord.
On suit vraiment ta petite Lilyn (c’est sorti tout seul, pardonnez-moi…) dans toutes ses péripéties quotidiennes et ça nous permet de mieux la comprendre. Néanmoins, c’est peut-être le temps qui a joué sur mon point de vue, mais je trouve que ses raisonnements sont d’ailleurs assez étranges voire illogiques par moment. Quand elle pense que ses amis ne sont pas vraiment ses amis, ou qu’elle trouve qu’Ykhar est condescendante envers elle alors qu’elle lui demande un simple service. Pour moi rien n’était déplacé dans leurs propos. Elle prend juste les paroles de ses amis de travers et c’est très dommage. C’est quelque chose qui fait partie intégrante de ton personnage ; le fait qu’elle manque tellement de confiance en elle qu’elle devient susceptible au moindre petit détail.

Je crois que ça fait partie des choses que j’admire énormément dans ton histoire et donc dans ton style d’écriture : le nombre de pensées qui traversent l’esprit de Lilyn en une fraction seconde. Elle va analyser, décortiquer et interpréter tout ce qui va être dit à son égard jusqu’à ce qu’elle s’auto-détruise. C’est quand même affreux de constater ça d’un œil extérieur. Je ne sais même pas comment elle fait pour ne pas juste tomber en dépression avec toutes ses pensées qui la parasitent aussi régulièrement.
Je ne vais pas le cacher, c’est aussi pour ça que je l’apprécie autant. Elle a ce petit truc, ou plutôt, tu as ce petit truc qui a permit de faire ressortir tous ses sentiments, ses moindres doutes et questions, ce qui fait qu’on s’attache tout de suite à sa touchante humanité. Elle penserait probablement que c’est de la pitié mais ça n’en est pas ! 

Pitit oubli



J’adore ce début de chapitre où elle en veut à Ezarel parce qu’il ne lui a pas plus montrer de fierté ou d’affection que ça. J’avais envie de lui dire « mais c’est Ezarel… » mais au fond je ne suis pas sûre que ça aurait changé quoi que ce soit. Il y a pourtant un nombre incalculable de moments où je voudrais pouvoir lui parler pour la rassurer ou la secouer comme un prunier. C’est très frustrant qu’on ne puisse que rester derrière notre écran, à la voir se lamenter et se déprécier alors qu’elle est tellement plus que ça.
Je pense qu’Ezarel la considère comme tous les autres Absynthes mais que si elle ne fait pas de pas vers lui, il n’aura aucune raison d’en faire un vers elle.

Je suis persuadée qu’elle a les moyens de le séduire ou du moins, de s’en rapprocher. Mais c’est certain que si elle se focalise sur sa différence de taille avec Eweleïn ça ne va pas fonctionner…
Tout, absolument tout, dans son attitude laisse transparaître qu’elle ne se sent pas bien et qu’elle manque terriblement de confiance. La façon dont elle marche, dont elle se positionne par rapport aux autres, dont elle parle aussi. Ta ponctuation est très parlante sur ce point puisque Lilyn ne finit que très rarement ses phrases. Elle les laisse souvent en suspens et bégaye sans arrêt. Les moindres de ses mimiques la renferment encore un peu plus sur elle-même.
Intérieurement, je bouillonne quand je la vois se rabaisser constamment ou fuir ses amis pour des raisons complètement futiles. D’ailleurs je dis intérieurement mais c’est pas toujours vrai, parfois je crie vraiment, quitta à passer pour une folle.

En parlant de ses amis, je trouve qu’elle a quand même une chance énorme d’être si bien entourée. Je parle de Karenn qui n’est peut-être pas la plus mature mais qui en tout cas est très attachée et loyale envers ses amis. Elle prend peut-être beaucoup de place mais reste très disponible et attentionnée. Je dois avouer que je suis étonnée que Lilyn ne lui ait pas parlé de ses sentiments envers Ezarel. Elle est sûrement trop pudique ou honteuse pour cela mais la vampire ne se moquerait en aucun cas ! Et je pense également que quand cela concerne ses amis, elle est largement capable de garder un secret. Parler de ce qu’elle ressent la soulagerait sûrement. Je dois paraître un peu redondante à prêcher la communication à tous les coins de rues mais c’est primordial dans toutes les relations.

Quand je parle de ses amis, je parle aussi de Nevra. C’est un personnage que personnellement, j’adore, non pas pour son côté séducteur mais vraiment pour son côté amical, franc, déterminé et bienveillant. Du point de vue de Lilyn, il n’a probablement pas l’air disponible à cause de sa popularité et sa sociabilité considérable. Cependant, il semble très disponible pour elle. Comme s’il voulait l’aider et la soutenir alors qu’il ne la connait pas tant que ça. C’est dommage d’ailleurs parce que tout comme sa sœur, je suis sûre que c’est un excellent ami. Cependant avouons-le, elle ne laisse pas beaucoup de place aux gens extérieurs pour se frayer un chemin jusqu’à elle. Elle a érigé des barrières tout autour d’elle pour que personne ne puisse plus entrer et la blesser. Mais on ne peut pas vivre en craignant tout le monde. Par ce biais, on s’évite des rencontres absolument géniales.

Le moment où elle dit qu’elle ne sait pas exister autrement que par son travail m’a fendu le cœur. Plus elle reste enfermée longtemps dans ce schéma de vie où elle ne vaut rien et où personne ne s’occupe d’elle, et plus elle aura du mal à en sortir. Elle s’enlise dans cette asociabilité et cette peur des autres qui détruit sa vie. 

Pour revenir sur son entourage, j’aimerais aussi parler de Kero et Ykhar. Même si nous avons plus entendu parler de la lapine dans ce chapitre, je suis certaine que Kero se comporte de la même manière avec Lilyn. Ils sont donc extrêmement bienveillants envers elle et, de mon point de vue, la traite comme leur égal. Elle a beau dire, ils lui ont donné la clef de la bibliothèque, qui ne doit pas être si facile à obtenir. Ce sont vraiment ses collègues et ses amis, je regrette un peu qu’elle ne les voit pas en tant que tels. Ykhar en plus, l’emmène dans la salle des archives qui dans mes souvenirs, est secrète à pratiquement tout le monde. Certes c’est pour qu’elle lui rende un service, mais ça reste une preuve de confiance.

Le problème c’est que Lilyn est offensée par ce service. Il n’y a pourtant rien de vraiment mal, si sa petite taille peut servir à quelqu’un, autant qu’elle en profite. Il faut qu’elle l’accepte, elle est petite. Mais ce n’est pas un mal, je suis petite moi aussi, bon je fais pas un mètre 40 mais je suis petite et je vis très bien. Il y a énormément de gens petits dans notre monde et ce sont des gens qui n’ont aucun problème pour la plupart. Si elle veut se concentrer sur un tel détail qui n’en vaut pas la peine, qu’elle le fasse mais il ne faut pas s’étonner que les gens se focalisent dessus à leur tour.

J’aimerais parler d’Eweleïn maintenant, qui fait également partie de son entourage. C’est un personnage avec lequel j’ai beaucoup de mal dans ta fanfiction parce que… parce qu’elle est trop. Elle est trop belle, trop gentille, trop avenante, trop cinglante quand il le faut, trop tout. Même pour moi c’est insupportable alors je n’imagine pas dans quel état cela doit mettre Lilyn, enfin si. Je l’imagine très bien parce que tu nous le décris merveilleusement.
Mais toute cette perfection ne serait pas si dérangeante si elle se contentait de rester bien sagement dans son coin avec le chef de l’Absynthe. Evidemment, cela serait trop simple, il faut qu’elle vienne voir Lilyn, qu’elle la conseille, qu’elle l’aide, qu’elle l’apprécie et qu’elle la défende. C’est très gentil de sa part, elle qui ne se rend pas compte pourtant du mal qu’elle inflige à la petite gardienne. Quand elle vient la voir pour la soutenir ou quelle qu’en soit la raison, j’ai juste envie de lui dire de partir loin et d’arrêter de lui adresser la parole. C’est probablement cruel de ma part mais je ne peux pas supporter son attitude si douce à son égard. Je te félicité en même temps pour ce que tu as réussi à retranscrire du caractère de cette elfe. C'est loin, très loin d'être évident de rendre un personnage insupportable alors que tout pousse à l'aimer. Mais comme à ton habitude, tu nous surprends et nous épate par tes talents d'écrivaine.

Me dois-je maintenant de parler d’Ezarel ?... Oh j’ignore si cela est vraiment nécessaire. Mais cela ne fait pas de mal j’imagine, de faire quelques nouveaux éloges à son sujet, lui qui a des chevilles plus larges que Jupiter. Inutile donc de te redire que j’en suis éperdument amoureuse comme si je découvrais tes écris. Un jour je devrais te demander ta recette pour le rendre aussi fière, aussi impressionnant, aussi charismatique et en un mot, magnétique. Oh, comme je comprends ta petite absynthe. Comme je la comprends de ne plus pouvoir décrocher de ce personnage étourdissant. Tout comme pour celle de Lilyn , la description d’Ezarel est travaillée de A à Z pour que l’on soit sous son charme. De sa démarche nonchalante aux pointes de ses cheveux soyeux et en passant par son regard indéfinissable et écrasant, tout ce qui le compose est créé pour exterminer Lilyn et les lecteurs (oui, le mot est fort mais je n'en trouve pas d'autre pour exprimer ce que je ressens quand il apparait).

Le moment où il arrive devant Lilyn et qu’il tire sa tête en arrière, je dois avouer que j’ai eu un petit stop, histoire de remettre mon cœur en route. Ne pouvait-il pas prévenir ?! Non, bien sûr que non, il ne serait pas lui sinon. C’est drôle parce qu’il a beau ne pas apprécier les contacts, je le trouve étonnamment tactile avec ceux qu’il aime importuner. Non pas que ce soit un mal, loin de là ! C’est même très appréciable. Cette scène est tout de même un vrai calvaire, j’étais à moitié tordue de rire par sa réplique et en train de le traiter de tous les noms à cause la torture qu’il faisait subir à Lilyn. J’en conclue qu’il est absolument magnifique. Conclusion assez peu objective ne nous mentons pas, mais que voudrais tu que je dise d’autre ? Il me fait tellement rire et tellement craquer à la fois que je ne peux pas trouver un autre qualificatif.

Je devrais probablement mettre ma conclusion ici au risque de laisser un trop gros pavé. J’aurais pourtant tant de chose à rajouter, sur la discussion à la cantine, sur l’attitude de Karenn, sur le complexe d’infériorité de Lilyn ou même sur le danger qu’elle court à la fin du chapitre qui n’annonce rien de bon pour le prochain. Cependant je ne peux rester ici à commenter jusqu’au bout de la nuit.

C’est ainsi que je termine sur une bonne, une très bonne note puisque c’est pour te remercier. Je me doute que ça ne doit pas être facile de se lancer dans une telle histoire et de n’avoir comme motivation que notre propre détermination. Alors merci d’avoir publié cette histoire, de l’avoir republié et de l’avoir continué. Même si tu pouvais te sentir seule par moment, tu ne l’es pas. Je ne suis peut-être pas la meilleure prévenue, loin de là, mais tes chapitres m’ont toujours fait un bien fou. Tes personnages ont toujours été les plus attachants et les plus fidèles aux originaux que je connaisse. Je n’ai honnêtement, jamais vu une description qui collait autant aux personnages que j’avais en tête.  C’est un bonheur que tu ne peux même pas mesurer que j’ai de redécouvrir ton écrit. Même si ce n’est pas aisé, essaye de te rappeler de cela quand tu n’auras plus le moral. Je ne sais pas si ça changera grand-chose mais j’espère te redonner un peu de force, au moins ce dont je suis capable.

Mon commentaire n’était pas très constructif, je ne sais même pas si on peut le compter en tant que tel ^^’’. Il faut dire que j’écris sans vraiment y réfléchir donc ça peut sembler simpliste ou inutile mais c’est ce que j’avais sur la conscience en lisant ton texte.
J’espère que ça t’aura fait un peu plaisir de lire ça, moi j’ai pris un très grand plaisir à l’écrire, ça m'a libéré de toute cette frustration accumulée. Et j'ai bien entendu, pris encore plus de plaisir à lire.
Sur ce, je te souhaite bon courage, te remercie une dernière fois et te souhaite à très bientôt.



Belle soirée ! <3




https://zupimages.net/up/21/23/wxkz.png


L'autre visage de Lilyn est une merveille sans nom ♥, fonce la lire, tu regretteras pas !

https://i.postimg.cc/W4wgbsMj/signature.gif

Hors ligne

#6 Le 24-09-2021 à 03h29

Garde Obsidienne
Florianne
Jeune recrue
Florianne
...
Messages: 2 592

https://zupimages.net/up/20/24/0cx5.png
https://zupimages.net/up/20/24/40vw.png


Bonjour~

Le titre de ta fiction me dit vaguement quelque chose même si je suis convaincue de ne l’avoir jamais lu et probablement -honte à moi- jamais ouverte, car le header ne m’évoque rien.

Je dois avouer que j’ai mis du temps à lire correctement le nom de ton personnage: mon cerveau -toujours un peu à côté de ses pompes- avait fait le lien avec Lynn, la protagoniste d’Amour Sucré… Ce n’est en rien de ta faute, mais voilà, je trouvais que c’était une petite anecdote cocasse pour bien commencer ce commentaire x)


Pour ce qui est du premier chapitre, je l’ai beaucoup aimé! La compétition de potions pour les nouvelles recrues était une bonne idée et j’apprécie que l’on commence l’histoire alors que Lilyn est déjà -ou presque- intégré dans la Garde (ça évite le protocole d’entrée qui peut parfois faire traîner l’histoire en longueur!) On ressent bien la nervosité de ta protagoniste, on voudrait presque se ronger les ongles avec elle x)

Pour ce qui est du grand et magnifique suzerain elfique, j’apprécie beaucoup que tu aies choisi de conserver son caractère des premiers épisodes! Et tu le retranscrit merveilleusement bien pendant l’évaluation des potions >:D
Mais, tu penses à en faire quelqu’un de nuancer et ça, ça promet d’en faire un très très bon personnage n_n
Quelqu’un qui dit des vannes, c’est toujours agréables (c’est toujours mes personnages coup de coeur u_u), mais qui sait quand même reconnaître le mérite des autres ou leurs bons coups (quand ils sont vraiment impressionnant, on s’entend, il ne perdra pas la tête pour quelqu’un qui fait bien les bases). Bref, tu m’as conquise en quelques lignes avec ta version d’Ezarel ♥


Le petit saut dans le temps m’a un peu surpris, mais il ne m’a pas déplu! On voit où sa volonté ta plaire à Ezarel à commencer et que 4 ans plus tard -comble de malheur- c’est toujours au point mort x) En vrai, je comprend son désir de reproduire la réaction qu’il a eu lors de l’épreuve: elle l’a surpris, mais de son côté, Ezarel n’est pas prêt de se faire avoir une deuxième fois (il a une réputation à tenir!)

J’ai beaucoup aimé le passage avec Karenn: j’aime la dynamique entre elle et Lilyn n_n
J’ai trouvé que leur énergie se balançait bien et que c’était une chouette façon de nous en apprendre un peu plus sur ce qui se passe du côté de l’Ombre.

Il y avait beaucoup de petites scènes dans ce deuxième chapitre, mais je les ai toutes appréciées! Mais vu leur nombre, tu me pardonneras de ne pas toutes les commenter individuellement ^^’

J’ai toutefois repéré deux petits passages qui seraient peut-être à revoir:

Spoiler (Cliquez pour afficher)



Je crois que ce que je préfère, c’est ton habileté à nous transmettre les émotions de ta protagoniste: tu n’as besoin de dire qu’elle est nerveuse pour qu’on le sache parce qu’on le ressent. Et ça, c’est une qualité inestimable pour un écrivain o/


Pour terminer, je trouve que c’est une très bonne idée de publier cette histoire sur le forum même si tu l’as également fait sur Wattpad: ça permet à plus de gardien.nes d’en profiter n_n

Toutefois, comme c’est déjà indiqué au début de ton post que l’histoire est déjà disponible sur Wattpad, je ne crois pas que ce soit nécessaire de le remettre dans chaque chapitre. Ce n’est pas gênant puisque c’est à la fin, mais je te conseillerais toutefois de faire attention à tes formulations: les gens commentent de bonne foie la plupart du temps, mais quand un auteur répète régulièrement une demande de commentaires, je ne sais pas, ça me rend un peu inconfortable. Et le plus dommage -du moins, dans mon cas- c’est que ça a l’effet contraire: ça me donne moins le goût de commenter… Et pour être honnête, si j’avais vu ces demandes avant de commencer ma lecture, je crois que la rédaction de mon commentaire aurait été plus ardu, car je me serais senti poussé à le faire. Bref, ce n’est que mon ressenti, mais je t’invite quand même à porter une attention particulière à cet élément.

Bonne continuation!
Ton histoire à grandement capter mon intérêt, je repasserais probablement un jour ou l’autre n_n



https://zupimages.net/up/20/24/lc5d.png
https://zupimages.net/up/20/24/5kpt.png

Dernière modification par Florianne (Le 24-09-2021 à 03h29)

Hors ligne

Pages : 1