Découvre le monde féerique d’Eldarya !

Apprends à connaitre ses habitants et familiers. L’aventure et l’amour sont au rendez-vous dans ce monde fantastique où l’histoire et tes relations s’adaptent à tes choix.

Pages : 1 2 3 4 5 6

#76 Le 10-07-2019 à 05h02

Garde Obsidienne
Lyhdie
Artilleur de la Garde
Lyhdie
...
Messages: 4 170

https://www.pixenli.com/image/PyZ0e3Gj





46, Ebury Street, comme l’avait indiqué la femme au chapeau.

Ne connaissant pas cette partie de la ville, plus habituée aux somptueuses rues de l’East End, Nell’ dû tourner en rond quelques temps avant de la trouver, et ce malgré les murmures des quelques âmes l’ayant suivie depuis le repaire. Une devanture tout en vert bouteille lui faisait désormais face, la peinture rendue grisâtre par les éléments. Au-dessus, une enseigne rectangulaire épelait dans d’imposantes capitales couleur crème : “PARACELSE”.

Le pinson réajusta la bandoulière de son sac et quitta sa rêverie d’un pas qui se voulait assuré. Elle n’était jamais allée dans ce genre d’endroit, mais il n’y avait aucune raison pour que cela se passe mal… à priori. La porte et son tintement de clochette passés, c’était un quinquagénaire grisonnant qui la jaugeait de haut en bas depuis son comptoir. L’air empli d’un mélange de fer, de sciences, de poussière et de tout un tas de choses que la brune ne saurait identifier dans sa grande ignorance, l’odeur du bois vernis restait tout de même dominante. Il lui avait d’ailleurs semblé apercevoir des silhouettes transportant du matériel dans l’encadrure de la porte, celle qui se trouvait au fond.



‒ Je crains que tu ne te sois trompée d’endroit petite, nous n’avons rien qui ne puisse convenir à une enfant ici.

La concernée cligna involontairement. Modèle. Une enfant modèle. Elle était une enfant modèle, douce, aimable, gentille et serviable. Et elle n'allait pas insulter ce monsieur. Oui, c’était cela. Ne pas relever ; c’était son allure un peu malingre qui la “rajeunissait”. L’oisillon prit sur lui pour ne pas répondre quand bien même cela le démangeait, les vagues étant la dernière chose dont ils avaient besoin, avançant plus résolument son visage de poupon du comptoir.

‒ Ce… Ce n’est pas pour moi monsieur. C’est mon maître qui m’envoie.Puis, devant l’air toujours dubitatif de son vis-à-vis (du moins c’était ainsi qu’elle l’interprétait) : Il avait besoin de nouveau matériel pour continuer ses recherches… enfin c’est ce qu’il a dit. Il n’a pas voulu s’étendre, i-il dit que je parle trop, et ne voulait pas que… enfin voilà, il m’a donné ça.


La gamine lui tendit alors le bout de papier jauni qui lui servait de liste ‒ grand bien lui avait pris de la déchirer pour séparer le matériel d’alchimie du reste ‒ et peut-être l’écriture adulte qui y figurait donna-t-elle plus de crédit à ses propos, car déjà le commerçant s’affairait à réunir le nécessaire, ses doigts pianotant des étagères aux loquets des vitrines sans rien ajouter. Convaincu par son petit manège ou pas, peu importait tant qu’au final elle avait bien tout ce qu’on lui avait demandé.


‒ Et pour l’alambic-

‒ En cuivre !
lança-t-elle avant de baisser la tête, réalisant qu’elle avait peut-être répondu un peu précipitamment. … il a demandé un alambic en cuivre.


L’homme tourna la tête dans sa direction, figé l’espace d’un instant, le sourcil arqué sans pour autant tomber dans le mépris, mais bien vite le ballet de verre et d’alliages reprit, répandant de plus belle ses effluves de cuivre et de Cologne dans la pièce. La précieuse cargaison chargée, le sac récupéré et la bourse vidée, la cernée ne s’était pas faite prier pour partir, soufflant quelques politesses d’usages au moment de franchir un nouvelle fois la porte.

Derrière l’épaisse nappe grisâtre, le soleil était descendu plus vite que prévu ; de toute évidence l’autre partie de la liste ‒ tenant plus de la commodité que du besoin immédiat ‒ serait pour un autre jour. Nell’ prit soin d’emprunter un chemin différent de l’aller, on ne savait jamais, enchaînant un ou deux petits détours au passage. Pourtant, elle ne put que remarquer l’agitation des âmes à l’approche du repaire. Sa main se crispa violemment sur son sac à la vue des uniformes rouges sang. Envolé, le semblant d’enthousiasme à l’idée d’avoir rempli sa “mission”, et si leur démarche était des plus comique, leur présence ne la faisait absolument pas rire. Songeant qu’elle était arrivée dans leur dos, l’adolescente choisit de s’engouffrer dans la rue voisine plutôt que de s’approcher plus encore de la vieille horlogerie. Elle aviserait ensuite. Se jeter sur eux n’était pas une option, et encore moins avec du matériel sur le dos.

Bien vite, ses pieds la menèrent à un renfoncement entre deux maisons. Elle avait beau réfléchir, aucune idée lumineuse ne lui était venue à l’esprit. Et ce stupide coeur qui s’évertuait à battre trop fort, au point de lui en faire trembler les mains. Faire du bruit pour les attirer ? Mais avec quoi ? De toute manière ils risqueraient de revenir sur leur pas, en considérant qu’elle ait pu les semer malgré son fardeau. Inventer une histoire bidon en leur demandant de l’aide ? Vu leur éclatante sobriété, Nellie s’attendrait plus à être battue (ou pire) qu’à être écoutée. Et démarrer un incendie ou un provoquer un accident n’était pas franchement envisageable. Ni très moral.

Personne dans sa rue, pour le moment. Elle se mordit la lèvre ; d'autant plus frustrant, derrière le mur du fond, la spiritiste pouvait voir le toit de la vieille horlogerie. En partie, et en moins bon état qu’elle ne l’avait pensé. Amassant ce qu’elle pouvait trouver dans le cul-de-sac ‒ fut-ce des caisses, des planches ou autres ‒ elle parvint à se hisser assez haut pour passer sa tête au-dessus de la cloison. Cela dit, le bâtiment contre lequel elle était appuyée la laissait avec un angle mort, et elle dû se contenter d’observer seulement l’arrière de l’horlogerie et ses quelques fenêtres.




♦ ♦ ♦

Dernière modification par Lyhdie (Le 10-07-2019 à 05h15)


Instagram - TuVoisQueDalle-O-Mètre: 28  - Deviantart à l'abandon

https://nsa40.casimages.com/img/2019/07/07/190707034220623039.png

Hors ligne

#77 Le 10-07-2019 à 08h22

Garde Ombre
Scrat
Amie des familiers
Scrat
...
Messages: 3 065

https://www.zupimages.net/up/19/27/aheq.png

Silas - Fiche


https://www.zupimages.net/up/19/27/viqg.jpg

 
Après voir revetu les uniformes et que Silas ai tranquillement pillé ce qui l’intéressait dans la salle du courrier -c'est la première fois qu'il commet un vol et autant prendre dans l’entrepôt ne le gênait pas, autant amputé le dirigeable de certaines de ses pièces ne le met pas très à l'aise – les deux apprentis cambrioleurs ont reprit la direction de la sortie. Comme prévu aucun garde ne s'est intéressé a eux et ils ont été récupéré leurs deux sacs de victuailles, restés derrière l’entrepôt N°13. 
La traversée de la ville n'a pas été rapide. Vu le poid de leur chargement, ils ont fait régulièrement des pauses, mais l'un dans l'autre Silas ne croit pas qu'ils aient attiré l'attention.

Quand il sont arrivés à l'Horlogerie, le jeune mécanicien a ressentit un vrai soulagement et un genre de fierté devant le chantier de leur nouveau refuge. La rodeuse était dans son coin en train de mastiquer une prise de chasse, regardant les autres s’affairer, songeuse, lointaine.

Silas et Kris se sont empressés de sortir la nourriture. Et le garçon a entreprit de leur fabriquer un espace de stockage décent. Puis il est retourner à ses obsession : l'automate et la radio,

L'aventurière aux cheveux courts – Ella – s'est jointe a lui et finalement, a extrait un minuscule morceau de papier du cœur de l'automate. Silas en est resté les yeux ecarquillés, les mains nerveuse se croisant dans le vide comme pour le pétrir, excité comme un gosse devant une friandise. Bordel c'est génial. Génial. 
Plusieurs de ses compagnes s'installent autour des enigmes – Sadie et sa bouille volontaire assise par terre, les jambes croisés, Ella assise en équilibre su un tabouret près du vieil établi...
Silas n'est pas très à son aise avec les énigme. Les fils, les rouages sont pour lui des langages secrets qu'il connaît par cœur. Mais les jeux de lettres ? Il sait écrire – a peu près- et dessiner mais ses compétences scolaires s'arrêtent là. Il se rapproche de la rodeuse, cherchant un compagnon d'attente. Et puis elle l'intrigue. Elle fait partie du groupe sans être là. Il ne l'a même pas encore entendue parler.
Une fois à coté d'elle, il se passe un main dans la nuque.

- Salut...

Elle bouge imperceptiblement et c'est alors que Silas remarque son bras. Il ne l'avait pas vu avant. Comment a-t-il pu passer à coté de ça ? Un bras entièrement mécanisé, fluide et articuler comme.. Oh bon sang, ça vaut bien l'automate. Il en oublie presque qu'il y a une fille au bout de mécanisme tant ce dernier est fascinant. Il tend la main, irrésistiblement quand une voix interrompt-heureusement- son geste.

- J'ai trouvé ! « POUR RÉACTIVER LE COEUR SOUDEZ LES FILS SELON LEURS COULEURS. METTEZ LES AIGUILLES A ZERO GRÂCE AUX MOLETTES SOUS LES VENTRICULES. METTEZ UNE PIERRE D'ÂME RECHARGÉE », s'exclame Ella

- J’ai trouvé aussi, rencherit Sadie. Regardez. Les lettres codées ont simplement été décalées par rapport aux vraies. Ce qui donne…  « RELIEZ LE FIL BLEU ET LE FIL NOIR. CONNECTEZ L’AMPOULE AU TUBE ET TOURNEZ LA MOLETTE PRES DU CADRAN JUSQU’AU NUMERO TROIS. TOURNEZ LE PREMIER ROUAGE TROIS FOIS A DROITE, LE DEUXIEME DEUX FOIS A GAUCHE ET LE TROISIEME UNE FOIS A DROITE PUIS DEUX FOIS A GAUCHE. CHANGEZ LA BATTERIE. »

Silas les dévisage tour à tour, complètement impressionné. Soit les enigme sd'Arlyn n'étaient pas si difficiles, soit il se trouve vraiment avec la fine fleur de la résistance. Il se sent tout petit l'espace d'une seconde. Une seconde seulement. Et puis les mots font sens.  A part la « pierre d'âme » qui ne lui évoque rien. Il avance alors jusqu'à la radio et commence tranquillement a suivre les instructions. Il extrait la minuscule batterie et l'observe un instant.
Il voit comment en fabriquer une nouvelle. Ça ne sera pas aussi sophistiqué que celle qu'il tient entre ses doigts, mais ça peut marcher. Machinalement il remet une bretelle en place -avant de se souvenir qu'il porte toujours l'uniforme de la Royal-Baloon-Force et qu'il n'a par conséquent, pas de bretelles.

Des eclats de voix enivrés leur parviennent alors de la rue.
Merde, des gardes.

Le premier réflexe de Silas est de prendre l'automate et de le mettre a l'abri. Il ouvre une des horloges déglingués et range la créature d'étain a la place du balancier.
Puis il s'empare de sa clé anglaise –  déjà habitué a l'idée de l'avoir recyclé en arme -.
Il a deux.. non... trois plans pour mettre K.O leur indésirables visiteurs. Malheureusement aucun qui soit indolore ou qui leur assure une sécurité à long terme. Si ces gars là disparaissent de la circulation, il y aura des recherche et plus de soldats risquent de venir fouiner dans les environs.
Il lance un regard plein d'espoir en direction de Lady Violette, attendant fébrilement ses ordres.


"Life doesn't make narrative sense"

https://www.zupimages.net/up/18/43/5d53.jpg

Hors ligne

#78 Le 10-07-2019 à 09h09

Garde Ombre
Heillia
Champion de la Garde
Heillia
...
Messages: 43 934

https://www.zupimages.net/up/19/27/c6g1.png

Mercy Parson

Rôdeur

Entre la fascination subite de Silas pour son bras artificiel, et les éclats de voix de Gardes à l'extérieur, sur le coup, Mercy ne sait comment réagir. Elle se lève en hâte après de longues secondes, attrape Silas par les épaules pour l'écarter de sa route et rabat sa capuche. Pas le temps d'expliquer ce qui lui passe par la tête. La Rôdeur ouvre violemment la porte, arrivant comme un ouragan, elle saute sur le premier Garde, couteau en main, pour lui ouvrir la joue. Les hostilités ouvertes sur sa personne, Mercy s'enfuit dans l'intérieur des rues, loin des regards de la foule. Ce serait du suicide de se battre devant l'horlogerie, autant se livrer directement aux autorités. Non, ce qu'elle veut faire, c'est les attirer loin de la planque pour s'en occuper. Ils savent qui ils sont, où ils sont et ce qu'ils font. Elle ne pourra pas les laisser en vie. Et malgré la sombre réputation des Rôdeurs, la brune n'a encore jamais tué. C'est une voleuse, pas une tueuse. Mais elle va devoir s'en charger. Combien sont-ils ? Elle n'ose pas se retourner, les rues sont étroites par ici. Les habitants se poussent sur son chemin en hurlant, encourageant les Gardes, ou les huant. C'est très bien, ainsi on ne croit qu'à la poursuite d'une voleuse par les autorités. Des renforts ont-ils été prévenu ? Est-ce que les autres auront le temps de plier bagages ? Et ceux qui sont sorti, arriveront-ils à les retrouver s'ils venaient à quitter la planque ? Mercy court le plus loin possible, prenant soin de ne pas les distancer ou de se faire rattraper.

Fiche



https://www.zupimages.net/up/18/52/mt6z.png

Servir peut être une noble tâche,
mais elle n’a de valeur, qu’à
la hauteur du maître
qui commande
au serviteur.


Dernière modification par Heillia (Le 20-07-2019 à 23h19)


https://www.zupimages.net/up/19/29/ts3g.png

Hors ligne

#79 Le 10-07-2019 à 09h45

Garde Etincelante
Synder
Modérateur & Valkyrie hivernale
Synder
...
Messages: 16 993

https://zupimages.net/up/19/27/900y.png

Silas et Kris étaient rentrés les bras chargés de nourriture et de premiers soins. Elle était retournée à l'intérieur de l'horlogerie, non sans une pointe de fierté. Elle qui n'avait jamais volé de sa vie, elle était heureuse d'avoir apporté son soutien concret à la résistance. Elle avait appris à connaître un peu plus le mystérieux Silas, qui s'était révélé attachant et très inventif lors de leur mission ! Elle avait été un peu gênée lorsqu'elle avait dû enfiler un uniforme de la Royal-Balloon-Force, son rang en Inde lui avait appris la pudeur, surtout en présence d'hommes. A vrai dire, Kris ne s'était jamais déshabillée devant l'un d'eux... Malgré son éducation, elle n'avait pu s'empêcher de jeter un coup d'oeil furtif vers Silas qui enfilait son uniforme. Un magnifique tatouage serpentait sur le côté de son dos. Des hématomes... Bon sang ce gamin a le don pour se blesser...

A l'horlogerie, Kris avait l'impression d'arriver après la bataille concernant les énigmes qu'offrait l'automate. Elle n'était pas douée pour ça de toute façon, trop terre à terre. Elle était heureuse de voir que les alchimistes avaient bien avancer dans la résolution des énigmes, et elle jetait régulièrement des coups d'oeil pour suivre leur avancée, pendant qu'elle préparait une pommade à base de plantes. Elle observa la fine mixture qu'elle venait de ranger dans un pot en verre, puis se tourna lentement vers Silas, les yeux toujours rivés sur sa préparation.

"Pour tes hématomes. Deux fois par jour" avait-elle simplement dit dans un sourire. Un sourire qui s'effaça très vite lorsque Kris se rendit compte de sa gaffe.

"Heu je... J'ai vu que tu t'étais blessé, là-bas... Je regardais pas volontairement... Mais bon voilà, en tant que médecin... Bref..."

Elle n'eut pas le temps de rajouter grand chose que des éclats de voix se faisaient entendre hors de l'horlogerie. Bon sang, des soldats ! Kris avait automatiquement porté sa main à sa cuisse, là où elle avait caché son couteau. Ses doigts tremblotants effleuraient la lame, qu'elle espérait ne jamais devoir utilisé. Elle n'eut en effet pas le temps de dégainer son arme que Mercy, la rôdeuse, s'était engouffrée hors de leur repaire, droit sur les gardes.


Fiche perso



https://www.pixenli.com/image/NQaj87r8
https://www.pixenli.com/image/iLfHJPgj


https://zupimages.net/up/19/25/0aim.gif

W A  K E   T H E   F U C K   U P   S A M U R A I
W E   H A V E   A   C I T Y   T O   B U R N

Hors ligne

#80 Le 10-07-2019 à 10h28

Garde Etincelante
haylin458
Modérateur & Bacchante de Nevra
haylin458
...
Messages: 2 016



https://www.pixenli.com/image/O-NQ0Oq2

"Sale petite ....

- Elle t'as pas loupé mon vieux !

- Je vais lui rendre la monnaie de sa pièce et la défigurer jusqu'à l'os !"

Les gardes s'élancent à la poursuite de Mercy qui court de toutes ses forces sans jamais jeter un regard derrière elle. Ces gardes ont la ferme intention d'en finir avec elle ...

Pourra t-elle s'en sortir seule ? Une bonne âme viendra t-elle à sa rescousse ?


https://www.pixenli.com/image/dKxu3QLh
Merci à Hey pour cette ravissante création <3

Hors ligne

#81 Le 10-07-2019 à 10h41

Garde Ombre
Heillia
Champion de la Garde
Heillia
...
Messages: 43 934

https://www.zupimages.net/up/19/27/c6g1.png

Mercy Parson

Rôdeur

Les rues défilent sous ses yeux cernés, elle ne pourra pas courir indéfiniment, ils finiront par se lasser et retourneront à la planque pour cueillir les autres. Elle ne peut se permettre une telle chose, pas comme à l'usine. Prenant sur elle, ravalant sa peur et attrapant son courage, Mercy fait volte face en plein milieu d'une petite cour entouré par un ravissant balcon tâché par les pluies sales lorsque celles-ci s'abattent de temps à autre dans cette partie de la ville. Elle dégaine le couteau qu'elle avait rangé après avoir tailladé la joue de l'un des Gardes, esquissant un sourire pour les mettre au défi. Sera t-elle capable d'ôter la vie de trois hommes ?

<<-Alors, Messieurs, qui est le prochain à vouloir se refaire le portrait ?>>

La Rôdeur retient une quinte de toux, cette foutue toux qui refuse de la lâcher. Elle souffle à plusieurs reprises, comme un rire, joue avec l'arme blanche, fixant tour à tour les trois Garde. Ils sont plus grands qu'elle, plus costauds. Ils ont la force, elle, la vitesse. Mais ces deux puissances sont inconstantes.


Fiche



https://www.zupimages.net/up/18/52/mt6z.png

Servir peut être une noble tâche,
mais elle n’a de valeur, qu’à
la hauteur du maître
qui commande
au serviteur.


Dernière modification par Heillia (Le 20-07-2019 à 23h19)


https://www.zupimages.net/up/19/29/ts3g.png

Hors ligne

#82 Le 10-07-2019 à 17h42

Garde Obsidienne
LadyAyorin
Artilleur de la Garde
LadyAyorin
...
Messages: 4 308

https://ekladata.com/Cm6WBk3c18T8Vacg3FihpRsCxPQ/steampunk-name.jpg

[SPIRITISTE]



Victoria frissonna comme si un vent polaire l'avait caressée. De nouvelles voix, adultes et viriles, tonnaient juste devant l'horlogerie.

"Imagine qu'on tombe sur un des renégats de cette foutue résistance, c'est le jackpot !" entendit-elle entre quelques rires ébréchés.

Trois hommes dont le bruit de bottes alternaient avec leurs ricanements et le cliquetis de leurs armes.
Alors que l'une des alchimistes venait d'élucider la dernière consigne, voilà que leur refuge était de nouveau sur le point d'être violé.
Silas eut l'heureux réflexe de dissimuler l'automate et une jeune femme encapuchonnée se leva, toute droite avant de repousser le jeune homme qui se tenait près d'elle et s'élancer, certainement pour éloigner les gardes.
Victoria se mordit la lèvre, agacée, avant de croiser le regard du mécanicien.
Elle ignora sa migraine et se concentra autant qu'elle put.
S'ils revenaient, elle n'aurait aucun mensonge viable à fournir pour justifier leur présence à tous dans ce lieu en théorie fermé.
Un cambriolage ? Ils viendraient sans doute fouiller pour regarder les dégâts et pertes.
Un achat ? Oui, elle pouvait prétendre vouloir acquérir ce commerce, mais il faudrait évacuer les camarades et quasiment tout ce qui s'y trouvait... sans compter que cela rendrait public une utilisation du lieu.
Une partie clandestine ? Ils pouvaient peut-être se prétendre joueurs, oui... mais ils seraient arrêtés. Moins gravement que pour résistance, mais ce serait aussi... contre-productif.

La lady pivota sur ses talons et alla tirer pour de bon les rideaux. Elle trempa la mèche d'une lampe et l'alluma.

"Pas de velours et murmures à présent, je le crains... Il faudra peut-être aussi éteindre vos instruments amies alchimistes : nulle odeur, nulle vapeur ou fumée, nul bruit ne doit s'échapper d'ici... (Elle se tourna vers les autres dames du groupe, parlant toujours au fur et à mesure de ses idées.) Hm... Nous sommes dans une horlogerie... Y a t-il une réserve, ou un arrière-boutique ? Il faut essayer de cacher un maximum de nos objets... pour si nous devions évacuer en urgence... Deux fois en une journée !... Qui viendra la prochaine fois ? Le chancelier lui-même ?... Non, non..."

Elle pensa aux consignes, organisa les données, remarqua que Nellie n'était pas encore rentrée.
Elle leva les yeux vers les horloges et reprit calmement.

"Messire Silas ? appela-t-elle encore à demi dans ses pensées. Combien de temps vous faut-il pour tenter de réactiver cette machine ? Que vous manque-t-il qui vous soit absolument nécessaire ? Miladies Ella, Sadie, pourriez-vous reprendre le message pour que nous l'ayions en entier, je vous prie ?"

Elle se tourna vers le mécanicien et lui effleura l'épaule avec un sourire encourageant.

"Je pense que vous êtes celui qui pourra nous fournir le miracle dont nous avons besoin pour avancer. Réveillez ces engrenages. Je m'occuperai de la pierre d'âme..."

Et tendit qu'elle dit ces derniers mots, sa main revint sur sa poitrine. Elle serra le poing et son regard caché derrière le masque se fit absent, soudainement en proie à un dilemme...




Fiche de Victoria


Wattpad | Instagram | Twitter || ~Merci à Deboui pour le dessin
https://ekladata.com/aTgu6m68tIVlnsGwelxNjZW0xtw/bann-carree-pour-pub-blog.png  https://ekladata.com/dcWXEBWIDXzd9JruGv-zs5EdDBY/bann-carree-pour-pub-fiction-sans-titre-pour-le-moment.png  https://ekladata.com/k4ep_bCGMEGjvhjZYZKM_sPP3Eg/bann-carree-pour-lien-presentation-elda.png

Hors ligne

#83 Le 10-07-2019 à 18h42

Garde Absynthe
Eiki
Soldat de la Garde
Eiki
...
Messages: 446

https://i.ibb.co/SdjwhCy/imp.png
Bienvenue dans l'Antre de l'Impératrice de la Lune





https://www.pixenli.com/image/wPNoq6at


Identité



Tous semblaient s'agiter. Eleanore compris alors que des gardes s'avançaient autour de leur QG. Tous avaient déjà trouvé une tâche à réaliser afin de tous se protéger. Eleanore garda son calme, et resta sereine. Elle allait se contenter d'obéir.

Il fallait cacher tout ce qui était visible. Eleanore ignorait s'il y avait une arrière boutique. Et elle pensa cacher leurs ingrédients, leurs matériaux ainsi que leur alambic ailleurs. Elle avait deux idées : chercher cette possible arrière boutique, ou bien les cacher dans les cadavres d'horloges. Mais dans les deux cas, les gardes finiraient bien par trouver ce matériel. Elle pensa alors aux pierres. C'était petit, et cela se cachait facilement dans une boîte... Une boîte... Un mécanisme d'horloge ! Elle glissa toutes les pierres dans le mécanisme d'une grosse horloge.

Elle regarda ensuite dans la direction de la potion qu'avait commencer à faire l'alchimiste qui avait décrypté le code. Elle pensa au gâchis que tout cela allait faire s'il n'y avait pas de suite. Elle s'approcha des notes de l'alchimiste afin de voir ce qu'elle avait commencé à faire, et ce qu'elle souhaitait faire.

De temps à autre, elle regardait ce que faisais les autres afin de voir ce qu'il se passait. Elle vit l'une des spiritistes engager la responsabilité de nous donner la pierre d'âme. Eleanore paniqua. Elle ne pouvait faire ça seule.

- Attendez ! Il nous faut au moins deux spiritistes, pour que vous puissiez vous aider l'un l'autre. Que l'un surveille les âmes pendant que l'autre en récupère une. C'est bien trop dangereux tout seul !

Elle se fit alors du soucis pour la spiritiste, qui, pourtant, lui avait plus ou moins donné des ordres. Elle se sentit coupable.

En ligne

#84 Le 10-07-2019 à 19h58

Garde Obsidienne
Selenite
Fantassin de la Garde
Selenite
...
Messages: 2 225

https://nsa40.casimages.com/img/2019/07/03/190703081222604564.jpg



Un sac en bandoulière, quelques dagues dissimulées comme à son habitude dans ses bottes et sacoches, sans oublier son vieux fouet en cuir tressé, bien pratique pour mater les ennemis. Voilà Caitlin parcourant les rues du centre ville, comme n'importe qu'elle explorateur en train de faire ses emplettes pour son prochain voyages.

Elle élit domicile dans son armurerie préférée et prend le temps d'admirer les multiples armes exposées. Pistolet de tout type, fusils, épées, le paradis des outils d'attaque.

Mais elle n'était pas là pour elle.

L'exploratrice s'avance enfin vers le comptoir et prend commande de quelques dagues et colt. Elle n'avait pas sentit beaucoup d'expertise dans le maniement d'armes parmis ses congénères mais il fallait quand même les armer un peu. Elle privilégie donc les armes simples de prime abord, il serait temps de commander quelques fusils par la suite.

Caitlin n'oublie pas le petit stock de munitions et c'est donc chargée de 5 dagues et autant de colt qu'elle quitte la boutique non sans s'être assuré de la discrétion de son fournisseur. Ce dernier lui devait d'ailleurs un retour des choses depuis le temps qu'elle restait muette sur ses achats illégaux.

Caitlin amorce le chemin du retour et s'offre un petit détour par le palais royal. Tout en marchant au gré des ruelles, son oreille capte des bruits qui ne ressemblent pas à une discussion courtoise. Intriguée mais prudente, l'écossaise cache son sac de "provision" non loin, prend son fouet d'une main et avance prudemment en direction des voix et des quintes de toux.

Qu'elle n'est pas sa surprise de découvrir Mercy et...3 gardes ??? Bon sang, quelle inconscience. Elle jauge les assaillants du regarde cherchant un premier point faible. Un sourire se dessine lorsqu'elle devine des ceintures retenant les pantalons.

Voilà qui devrait en calmer un et offrir une ouverture à la rôdeuse. Caitlin ne s'y trompe pas, ces trois là devront être éliminés.

Le fouet part, serpent de cuir silencieux vers sa première proie. Elle vise avec habileté la ceinture de l'un des assaillants, cherchant à la mordre, l'arracher pour en faire tomber sa fierté.


MacDunn Caitlin

Dernière modification par Selenite (Le 11-07-2019 à 12h28)


Merci Leyo pour cette belle signature.
https://zupimages.net/up/16/27/skug.png[/center]

Hors ligne

#85 Le 10-07-2019 à 20h57

Garde Etincelante
haylin458
Modérateur & Bacchante de Nevra
haylin458
...
Messages: 2 016



https://www.pixenli.com/image/O-NQ0Oq2

Les pantalons des trois soldats s'échouent au sol dans un léger murmure de tissus vaporeux.

"Eh !! Attends que je t'attrape !!"

Les pieds du soldat s'embourbent dans les manches de son pantalon alourdis par la crasse humide qui recouvrait les pavés, entraînant dans sa chute son acolyte. Le dernier tente tant bien que mal de se rhabiller mais les rires du peuple ne sont guère encourageants !

Mercy et Caitlin sont parvenus à mettre en déroute les soldats qui menaçaient leur repaire, mais plus encore leur découverte !

Quelles surprises pouvaient bien leur réserver cet automate et cet appareil radiophonique une fois remis en état ?

En espérant que ces gardes n'aient pas la bonne idée de revenir rôder...


https://www.pixenli.com/image/dKxu3QLh
Merci à Hey pour cette ravissante création <3

Hors ligne

#86 Le 10-07-2019 à 21h40

Garde Ombre
Scrat
Amie des familiers
Scrat
...
Messages: 3 065

https://www.zupimages.net/up/19/27/aheq.png

Silas - Fiche


https://www.zupimages.net/up/19/27/viqg.jpg


Messire Silas ? Combien de temps vous faut-il pour tenter de réactiver cette machine ? demande Lady Violette  d’une voix basse, presque lointaine. Que vous manque-t-il qui vous soit absolument nécessaire ?

Silas entrouvre la bouche, mais pas vraiment pour répondre. Juste choqué par le « Messire ». C’est bien la première fois qu’on l’appelle comme ça et ça ne serait pas désagréable s’il n’avait pas l’impression d’être en train de virer écarlate.
État qui ne s’arrange guère lorsque la spiritiste frôle son épaule avec douceur.

- Je pense que vous êtes celui qui pourra nous fournir le miracle dont nous avons besoin pour avancer. Réveillez ces engrenages. Je m'occuperai de la pierre d'âme...

Il se sent particulièrement stupide avec sa clé anglaise. Ses derniers exploits de cambrioleur et ses marques de guerre – dont les soins offerts par Kris attestent de la gravité…non ?- lui ont fait croire qu’il allait devoir s’élever comme rempart et se… battre ? Contre des soldats entrainés ? Oui, non effectivement la rôdeuse avec son magnifique bras mécanique était un choix plus logique en effet. Silas n’a cependant pas le temps de se vexer.
Embarrassé, le jeune homme range son « arme » et se passe une main dans la nuque.

Pour la radio il n’a besoin de rien. Un peu de temps pour la batterie. Pour l’automate, il est un peu déçu que la solution énergique soit surnaturelle plutôt que mécanique. Mais ça rend son boulot particulièrement simple.
Il tend l’oreille. Plus aucune trace de voix, la rôdeuse a réussi a entrainer la menace dans son sillage. Silas espère qu’elle va revenir. Elle l’a intrigué dès le premier regard et il refuse formellement que leur seul conversation se limite à un « Salut » pathétique et a une bousculade – elle l’a écarté de son chemin comme un moucheron gênant-. Il retourne vers l’horloge comtoise où il a planqué son… leur automate et s’agenouille devant avant d’ouvrir la cage.

Prudemment, il y laisse le corps de rouages, au cas où les gardes reviendraient et il commence à travailler comme ça, accroupit au pied du pendule, comme devant une divinité.
Alors qu’il arrange les fils, suivant les instructions décryptées par Ella et Sadie, ses gestes se font plus doux, plus minutieux. Lui qui dégage une maladresse permanente devient soudain précis délicat, à l’écoute du moindre cliquetis. Le visage taillé de l'automate lui est familier. Il lui rappelle un irlandais qu’il a côtoyé un moment dans les ventres des aéronefs. Un certain Kev McCormac. Il sourit, laisse les souvenirs guider ses gestes.  Quand il a terminé, il s’éloigne un peu de son ouvrage, presque triste que son rôle s’arrête là.

- T’inquiètes pas Kevin, marmonne t-il avec un sourire en croche. Lady Violette va te trouver une super âme !

Puis il se redresse et hoche la tête en direction de sa cheffe
- C’est bon pour lui.
- Attendez ! s’exclame soudain la petite nouvelle, restée silencieuse jusqu’à présent.
Une alchimiste aux yeux verts. Eleanore ?
- Il nous faut au moins deux spiritistes, reprend t-elle, pour que vous puissiez vous aider l'un l'autre. Que l'un surveille les âmes pendant que l'autre en récupère une. C'est bien trop dangereux tout seul !
Silas fronce soudain les sourcils.

- Elle est où la p’tite ?

La bouille boudeuse de Nellie passe devant ses yeux. Et son inquiétude le reprend à la gorge, comme pour la rodeuse. Caitlin manque à l’appel aussi. Elles ont intérêt à revenir, toutes les trois.
Et entières de préférence, sinon Silas va se mettre a distribuer des coups de clé anglaise. Plein. Il ne sait pas à qui, mais ça va saigner

Dernière modification par Scrat (Le 10-07-2019 à 21h54)


"Life doesn't make narrative sense"

https://www.zupimages.net/up/18/43/5d53.jpg

Hors ligne

#87 Le 10-07-2019 à 22h11

Garde Ombre
Heillia
Champion de la Garde
Heillia
...
Messages: 43 934

https://www.zupimages.net/up/19/27/c6g1.png

Mercy Parson

Rôdeur

Mercy se redresse en les voyant fuir, la main gauche, celle encore de chair, irradiante d'humanité, tremblante. Elle adresse l'ombre d'un sourire accompagné d'un hochement de tête à Caitlin, arrivée comme le personnage d'un roman, lui aussi armé d'un fouet.

<<-Joli.>>, souffle t-elle en accrochant son couteau à sa ceinture, qu'elle dissimule derrière sa cape.

Mais des papillons aux ailes de plombs s'envolent dans son estomac. Ils se sont enfuis, mais s'ils reviennent ? Car pour sûr, ils vont revenir. Plus nombreux.


Fiche



https://www.zupimages.net/up/18/52/mt6z.png

Servir peut être une noble tâche,
mais elle n’a de valeur, qu’à
la hauteur du maître
qui commande
au serviteur.


Dernière modification par Heillia (Le 20-07-2019 à 23h20)


https://www.zupimages.net/up/19/29/ts3g.png

Hors ligne

#88 Le 10-07-2019 à 23h37

Garde Obsidienne
GaiL23
Amie des familiers
GaiL23
...
Messages: 3 063

https://www.pixenli.com/image/wPNoq6at
Alchimiste

Les codes avaient été déchiffrés !

Mais l’alchimiste n’eut pas le temps de se réjouir de la découverte de ses deux camarades. En effet, à peine avaient-elles eu le temps de s’exprimer que des bruits de pas se firent entendre de l’extérieur, bien plus lourd que ceux des enfants,  et la porte de la vielle horlogerie s’ouvrit.

Trois gardes se trouvaient maintenant devant eux. Le regard légèrement vitreux, ils semblaient avoir un peu trop forcé sur la bouteille. Leur état ne les rendait cependant pas moins prévisibles.

Abigale avait retenu son souffle à l’arrivée des deux intrus. Elle ne pensait pas se retrouver si vite en face d’eux et encore moins que le repaire serait découvert aussi rapidement. Elle venait de réaliser dans quoi elle s’était engagée.

Quelques peu tétanisée par la peur, l’alchimiste se demandait comment elle devait réagir et ce qu’elle pouvait bien faire. Elle n’excellait pas en combat rapproché et ses poisons ne seraient pas d’une grande utilité dans un endroit restreint comme le QG… sauf si elle voulait contaminer l’ensemble des recrues en même temps que les gardes, ce qui n’était pas la meilleure des options.

La rôdeuse s’élança sans hésitation face aux deux assaillants arme à la main. Abigale fut impressionnée par sa bravoure dans un premier temps. Puis à la vue du sang provenant de la joue du garde attaqué, elle déchanta rapidement.

Le dégoût fut tel, qu’Abigale fut prise d’un léger malaise et les battements de son cœur s’accélèrent. Elle ferma les yeux instantanément et  détourna la tête. Elle se concentra alors sur sa respiration quelques instants pour se calmer et reprendre ses esprits.

La diversion de Mercy avait cependant été efficace. Elle s’était enfuie juste après son attaque et les garde s’étaient lancés à sa poursuite, leur laissant ainsi le champ libre. L’alchimiste se demanda tout de même si c’était bien raisonnable de la laisser partir seule…

Entretemps, Miss Violette avait pris le commandement des opérations. Elle se proposa pour s’occuper de la pierre de l’âme nécessaire pour le bon fonctionnement de l’automate tandis que Silas s’occupait de sa réparation.

Eleanore suggéra également d’attendre une deuxième spiritiste avant de tenter la capture de l’âme. Ce n’était pas bête, il valait mieux être prudent !

Ne voyant pas en quoi elle pouvait bien se rendre utile dans la restauration de l’œuvre d’Arlyn, Abigale alla se positionner près d’une des fenêtres à proximité de la porte d’entrée du QG. Elle ne voulait pas d’une deuxième attaque "surprise" et se dit que monter la garde, au moins pendant la remise en marche de l’automate, nommé affectueusement Kévin par Silas, ne serait pas une mauvaise idée. Elle en profiterait pour guetter le retour de ceux qui n’étaient pas encore rentrés de leur première excursion et de celui de Mercy.

Abigale, Alchimiste


https://nsa39.casimages.com/img/2018/12/01/181201122943415719.jpg                    https://nsa39.casimages.com/img/2018/12/01/181201122943823302.jpg
Topic "A vos fourneaux !"                                                                                                              Topic "Je m'appelle..."

Hors ligne

#89 Le 11-07-2019 à 00h06

Garde Obsidienne
LadyAyorin
Artilleur de la Garde
LadyAyorin
...
Messages: 4 308

https://ekladata.com/Cm6WBk3c18T8Vacg3FihpRsCxPQ/steampunk-name.jpg

[SPIRITISTE]



Victoria caressait son améthyste d'une main fébrile. Soufflant, elle reporta son regard sur le mécanicien.
La jeune femme sentait la présence de Will tout proche d'elle, rassurant et protecteur.

Il faut une âme, n'est-ce pas ? Un esprit pour habiter la machine... glissa le fantôme.

La lady baissa les yeux sur l'automate. Silas était si absorbé dans sa tâche, qu'elle s'autorisa à le détailler dans son travail. Il semblait imperturbable. Si concentré et passionné...
Suivant les indications déchiffrées, il s'affairait, patiemment, précisément, sur chaque élément qui constituait le corps de métal et de bois.
Un corps artificiel... Des organes d'engrenages... Des veines de cuivre...

Victoria ? C'est peut-être... une occasion ?

"C'est bon pour lui, déclara presque en même temps le jeune homme avec un hochement de la tête vers elle."

Victoria, si vous me laissiez... je pourrais... avec vous...? continuait le revenant.

Victoria, dont les yeux s'étaient clos dans sa réflexion, fut brusquement ramenée au présent par des exclamations excessivement inquiètes.
Une jeune fille aux cheveux courts s'agitait et glissait tout se qui lui passait sous la main n'importe où. Elle ne releva pas la méthode anarchique, mais eut une moue sévère pour ses mots.

"Vous ne m'apprendrez pas mon métier, ni ses risques, Mademoiselle. Je vous sais gré de votre attention, mais je vous assure qu'elle est superflue. Je possède déjà des âmes scellées, et je suis capable de les capturer sans aide extérieure. Par ailleurs, je ne supporterais pas mettre en danger quelqu'un d'autre... Je préfère assumer seule cette tâche délicate. Et en supporter les conséquences seule également le cas échéant.

- Elle est où la p'tite ? demanda soudainement Silas.

- Elle n'est pas encore rentrée... souffla Victoria. J'enverrais une bonne âme si elle tarde..."

La spirite inspira lentement et s'avança vers la machine. Le cœur tambourinant, elle avait fait son choix.
Elle décrocha un de ses camés et l'effleura. Il était fait d'ambre jaune, emprisonné dans un contour de nacre. Sa surface représentait le profil d'un homme. Dans sa paume gantée, la pierre semblait vibrer imperceptiblement.
Elle retira délicatement le tour de nacre, ne laissant que la surface brillante et gravée couleur de miel. Elle savait les risques que comportait cette action.
Pardonne mon égoïsme, Will, pensa-t-elle intérieurement.

"Sortez de votre léthargie, Messire, je vous en prie..."

Une main sur son pendentif, l'autre guidant la pierre du camé dans l'interstice elle se concentra sur l'âme de l'homme qu'elle avait naguère apaisé et qui lui avait proposé ses services en échange de son aide.
Un homme original qui avait eu une vie mouvementée... mais dont les fragments s'avéraient fragiles. Le défaut des âmes était qu'elles perdaient souvent mémoire de leur existence de vivant. Certains souvenirs étaient indélébiles, quand le reste se perdait dans l'oubli... ou dans la folie. Avec un début de sourire, Victoria termina d'installer la pierre d'âme.
Son protégé avait un brin de folie excentrique, un soupçon d'audace mais une grande part de bonté.

Elle se recula, et se tourna un instant vers le jeune homme à ses côtés. Le petit bout de sourire se redessina sur ses lèvres.

" Mon ami aura sans doute encore une fois oublié son nom... Puis-je vous demander ce que vous aviez murmuré ? Je veux dire... Cet automate est au moins autant votre œuvre que celle de son premier artisan, Messire Silas. Vous avez le droit de le rebaptiser...
- Euh.. je... Kévin... j'avais dit "Kévin", M'dame... "

Malgré son angoisse, elle osa relever son masque complètement pour l'apposer sur ses cheveux. Victoria se concentra entièrement sur l'esprit qu'elle rappelait.

"J'ai besoin de vous, Sieur Kévin... Éveillez-vous..."


Ce cher Kévin héritant d'une âme bien particulière, je vous présenterai son caractère dans mon prochain post ~ ! :D

Fiche de Victoria

Dernière modification par LadyAyorin (Le 11-07-2019 à 00h10)


Wattpad | Instagram | Twitter || ~Merci à Deboui pour le dessin
https://ekladata.com/aTgu6m68tIVlnsGwelxNjZW0xtw/bann-carree-pour-pub-blog.png  https://ekladata.com/dcWXEBWIDXzd9JruGv-zs5EdDBY/bann-carree-pour-pub-fiction-sans-titre-pour-le-moment.png  https://ekladata.com/k4ep_bCGMEGjvhjZYZKM_sPP3Eg/bann-carree-pour-lien-presentation-elda.png

Hors ligne

#90 Le 11-07-2019 à 05h07

Garde Obsidienne
Lyhdie
Artilleur de la Garde
Lyhdie
...
Messages: 4 170

https://www.pixenli.com/image/PyZ0e3Gj




Nouveaux cris, mais ceux-ci s’éloignaient. Sans doute les gardes avaient-ils été écartés de l’horlogerie ; même déformées par le lointain, les promesses d’infinie douceur proférées lui semblaient bien trop graves pour appartenir à ses camarades.

Le passage devait désormais être libre, mais au moment de rejoindre la rue, son échafaudage de fortune de nouveau en kit et trempant tristement dans l’eau croupie, l’adolescente hésita. Il lui semblait qu’aucune entrée secondaire ‒ dont l’utilité venait d’être brillamment mise en lumière ‒ n’avait pour le moment été mise au jour dans le vieux bâtiment. Pourtant, il n’aurait pas été étonnant que l’arrière-boutique en disposât, notamment pour livrer le matériel sans gêner la circulation à l’avant.

Oh, elle était vraiment tentée de faire le tour du pâté de maison, gardant le toit de l’horlogerie pour repère à la recherche du moindre passage y menant et d’une éventuelle porte qui leur serait restée inconnue, mais la bandoulière qui lui cisaillait l’épaule depuis trop longtemps déjà la rappelait à l’ordre. Cette sortie s’éternisait et elle aurait tout le loisir de chercher de l’intérieur.

Parvenue à se faufiler sur le seuil presque sans un bruit, Nellie était arrivée juste à temps pour voir Miss Arceaux réveiller l’automate. La brune simplement un regard vers la personne la plus proche, l’air de dire “je suis rentrée” par simple formalité, avant de s’approcher du duo qui avait encore les yeux rivés sur la créature de laiton. À vrai dire le moineau n’était pas mieux, puisqu’il en oublia momentanément d’apporter le matériel aux alchimistes, maintenant plantée entre les deux adultes.

La présence qui avait investi le dénommé Kevin ne lui était pas inconnue, bien qu’elle n’ait pas eu l’occasion de vraiment entrer en contact avec jusque là ; la rigide s’était séparée de son étoile. La plus jeune tourna la tête vers elle, la détaillant les yeux légèrement plissés et la tête vaguement penchée. Elle n’était pas sûre de la nature du lien qui l’avait unie à cette âme, mais en y réfléchissant, cela leur assurait au moins la coopération de l’automate. Et qu’il ne serait pas un excentrique. Du moins, de l’idée qu’elle se faisait de Violette, Nellie ne l’imaginait pas traîner avec des gens trop originaux (l’appartenance à la résistance ne comptant pas comme un critère de bizarrerie à ses yeux).

Au total opposé, à sa droite, le mécanicien chapeauté d’argent dont elle n’avait pas encore pris le temps d’imprimer les détails : à quel point les cheveux étaient ébouriffés, l’angle de la mâchoire, ses mimiques dans lesquelles transparaissait sa gêne… Demander si c’était lui qui avait fait ça ? Même un aveugle arrivé au dernier moment aurait pu le dire. Dire qu’il avait fait du beau travail ? C’était évident et assez éloigné des habitudes de Nell’. En plus d’avoir de fortes chances d’accentuer son embarras quand ce dernier le faisait déjà virer au rouge.



‒ Ça sonne bien. lâcha-t-elle finalement dans un regard pour Kevin.




♦ ♦ ♦


Instagram - TuVoisQueDalle-O-Mètre: 28  - Deviantart à l'abandon

https://nsa40.casimages.com/img/2019/07/07/190707034220623039.png

Hors ligne

#91 Le 11-07-2019 à 08h14

Garde Ombre
Scrat
Amie des familiers
Scrat
...
Messages: 3 065

https://www.zupimages.net/up/19/27/aheq.png

Silas - Fiche


https://www.zupimages.net/up/19/27/viqg.jpg


Fasciné par les mots et les gestes occultes de Lady Violette, Silas sursaute légèrement quand une voix blasée s’élève à côté de lui.

‒ Ça sonne bien.

Nellie. La petite est rentrée, comme si elle avait répondu à son appel muet. Il la regarde de haut en bas. Apparemment elle va bien. Silas lui décoche alors un grand sourire. Il a un peu envie de lui frictionner la tête, comme le faisait sa mentore quand elle était contente de lui, mais il se retient. Le regard de Nellie est plus âgé que son corps de moineau et il n’est pas certain qu’elle apprécie ce genre de familiarité.

- Content de te voir, dit-il simplement

Puis il reporte un instant son attention sur l’automate – Kevin donc, même s’il a dit ça sur une impulsion. Le miracle de la vie met plus de temps à s'enclencher qu'il ne l'avait imaginer, et Silas à besoin de s’occuper parce qu’il sent la nervosité qui monte. Et si ça ne marchait pas ? Et si il s’était planté ? Et si l’héritage d’Arlyn était perdu ?

Il décide de s’occuper de la radio. Il croise le regard d’Eleanore, apparemment folle d’inquiétude, mais qui n’ose plus rien dire après s’être fait renvoyer dans les cordes par Lady Violette. Il lui fait signe de s’approcher et quand elle arrive auprès de lui et Nellie, il prend une inspiration :

- Je vais essayer de fabriquer une nouvelle batterie.  En attendant l'automate. Enfin Kevin. C’est une technologie nouvelle. La batterie. Pour la radio. Enfin, je crois savoir comment faire. Mais j’ai besoin d'assistance. Si jamais vous voulez bien. En fait j’ai besoin… Mais les alchimistes vous savez faire ça non ? De l’acide sulfurique je veux dire. La batterie, elle fonctionne avec de l’acide sulfurique. Enfin peut-être pas celle d’Arlyn, mais moi, la mienne, enfin celle de la radio. Que je veux fabriquer. Eleonore tu peux ? Préparer l’acide ? Et P'tite… heu... Nellie, pardon. J’ai besoin de plaques de verre. Des petites. Tu pourrais en récupérer sur une des pendules cassée ? Si tu veux je veux dire. Je peux le faire, mais tu vois,  j’ai d’autre trucs a préparer. Enfin c’est pas grave. Je peux le faire. Mais y’a les plombs à faire aussi. Ça me ferait gagner du temps. Si tu récupères du verre. Parce que la batterie ça se fabrique avec du plomb et de l’acide et du verre. Et d’autre trucs, mais ça… j’ai ce qu’il faut, enfin… et en fait ça m’aiderait que… vous… que vous m’aidiez… ?

Sa dernière phrase se ponctue d’un froncement de sourcil sceptique.
Ah c’était Brillant Silas. Magnifique final oratoire. « Ça m’aiderait que vous m’aidiez ? » Qu’est-ce qui ne tourne pas rond chez toi, garçon ?

Dernière modification par Scrat (Le 11-07-2019 à 08h17)


"Life doesn't make narrative sense"

https://www.zupimages.net/up/18/43/5d53.jpg

Hors ligne

#92 Le 11-07-2019 à 13h04

Garde Obsidienne
Selenite
Fantassin de la Garde
Selenite
...
Messages: 2 225

https://nsa40.casimages.com/img/2019/07/03/190703081222604564.jpg



Un sourire amusé étire les lèvres de Caitlin. Une pierre trois coups et la scène vaut son pesant d'or. Dommage qu'aucun photographe ne soit là pour immortaliser le moment.

L'exploratrice lève son fouet et sans ménagement le fait claquer sur les fesses des gardes.


- Alors comme ça la garde s'en prend à une femme seule ? Vous n'avez pas honte ? Quelle réputation vous allez faire à la garde !

Elle avait offert un simple signe de tête à Mercy, inutile de montrer qu'elle savait qui elle était, encore moins de laisser filtrer le moindre soupçon sur pourquoi elle se faisait courser par des gardes.

Caitlin restait joviale mais dans sa tête ça tournait à plein régime. Ces hommes là avaient-ils découvert le repaire ? Si oui, les laisser en vie n'était pas envisageable. Problème, elles étaient dans le centre ville, pas l'endroit le plus discret pour ça.

Elle fit un léger signe de tête à Mercy. Il fallait détourner l'attention des gardes pour tenter de les emmener dans des rues bien moins fréquentées, là elles auraient le loisir de mener à bien le reste de la mission.

Elle garde mentalement le lieu pour récupérer les armes une fois les basses besognes achevées. Elle espère juste que les choses ne vireront pas au vinaigre.


MacDunn Caitlin

Dernière modification par Selenite (Le 12-07-2019 à 07h09)


Merci Leyo pour cette belle signature.
https://zupimages.net/up/16/27/skug.png[/center]

Hors ligne

#93 Le 11-07-2019 à 21h10

Garde Etincelante
haylin458
Modérateur & Bacchante de Nevra
haylin458
...
Messages: 2 016



https://www.pixenli.com/image/O-NQ0Oq2

Malheur ! Les gardes sont parvenus à mettre Mercy et Caitlin hors d'état de nuire ! Il semblerait que leur courage et leurs efforts soient restés vains...


"Je vais chercher des renforts, je ne sais pas ce que ces petites cherchent à protéger dans cette vieille horlogerie mais ça va pas se passer comme ça ! Je vous laisse retourner au local pour en informer le capitaine et faire votre rapport !"

Tout semble perdu ... mais est-ce vraiment le cas ?


https://www.pixenli.com/image/dKxu3QLh
Merci à Hey pour cette ravissante création <3

Hors ligne

#94 Le 11-07-2019 à 22h39

Garde Ombre
Heillia
Champion de la Garde
Heillia
...
Messages: 43 934

https://www.zupimages.net/up/19/28/c5my.png

Le Garde Masqué

Le Garde jette un regard dédaigneux sur les deux jeunes femmes ligotées autour de l'un des piliers soutenant le balcon. Lorsque celle avec son fouet avait lancé un deuxième coup, son camarade en avait profité pour s'en saisir, l'attirant à lui pour l'assommer. La seconde n'avait pas été compliquée à neutraliser sous la surprise. Elle semblait bien trop sûre d'elle pour ne pas se faire avoir. Grossière erreur.

<<-Allons cueillir les autres>> lance t-il à l'autre Garde qui arbore un sourire mauvais aux lèvres pour d'avoir neutraliser cette pourriture de criminelle.

Les deux hommes s'assurent une dernière fois que les deux hors-la-loi sont bien inconscientes et ligotées, pour retourner sur leurs pas, direction, la planque des renégats. Ils auront une très mauvaise surprise, lorsque leur troisième camarade reviendra avec des renforts.


Mercy étant HS pour une durée indéterminée, je me permets d'interpréter l'un des Gardes jusqu'à ce que le Maître du Jeu le reprenne.

https://www.zupimages.net/up/18/52/mt6z.png
Servir peut être une noble tâche,
mais elle n’a de valeur, qu’à
la hauteur du maître
qui commande
au serviteur.


Dernière modification par Heillia (Le 13-07-2019 à 05h07)


https://www.zupimages.net/up/19/29/ts3g.png

Hors ligne

#95 Le 12-07-2019 à 07h15

Garde Obsidienne
Selenite
Fantassin de la Garde
Selenite
...
Messages: 2 225

Second garde


Un sourire statisfait orne la fine moustache du garde lorsqu'il contemple ce début de "butin".

- Et comment, si ces gamines étaient leur force armée, cueillir le reste sera du gâteau. J'attend au moins une montée en grade après ce coup de filet.

Pendant que le troisième garde partait chercher des renforts, voilà les deux autres se diriger vers l'ancienne horlogerie.

Caitlin étant HS également, je me permet de faire avancer le second garde en attendant que notre MJ les reprenne.

Dernière modification par Selenite (Le 12-07-2019 à 07h15)


Merci Leyo pour cette belle signature.
https://zupimages.net/up/16/27/skug.png[/center]

Hors ligne

#96 Le 12-07-2019 à 07h44

Garde Ombre
Heillia
Champion de la Garde
Heillia
...
Messages: 43 934

https://www.zupimages.net/up/19/28/c5my.png

Le Garde Masqué

Le Garde jette un dernier coup d’œil derrière lui tandis qu'ils s'éloignent.

<<-Cette pourriture a osé me taillader la joue. Elle passera un sale quart d'heure dans sa cellule.>>

Sa fierté en a prix un sacré coup et celle de ses camarades. Il compte bien rectifier le tir et remettre les choses là où elles doivent être. La planque n'est plus qu'à quelques mètres, la fête va bientôt pouvoir commencer.


https://www.zupimages.net/up/18/52/mt6z.png
Servir peut être une noble tâche,
mais elle n’a de valeur, qu’à
la hauteur du maître
qui commande
au serviteur.


Dernière modification par Heillia (Le 13-07-2019 à 05h07)


https://www.zupimages.net/up/19/29/ts3g.png

Hors ligne

#97 Le 12-07-2019 à 08h22

Garde Obsidienne
Corn
Fantassin de la Garde
Corn
...
Messages: 2 240

https://nsa40.casimages.com/img/2019/07/03/190703101139205609.png

En agitant son petit bout de papier, Ella avait été heureuse de faire avancer la grande énigme que leur avait laissé Aryn. Elle se réjouissait de la façon dont tournait les choses. Les spiritistes savaient ce qu'était cette pierre d'âme et Silas le mécanicien travaillait sur la batterie.
Mais les fameux gardes du royaume, trouble-fête de première main déroulèrent dans leur nouveau QG.
Ni une ni deux Ella dégaina ces pistolets. Petit pepins, ses munitions étaient bien rangées dans sa valise. Elle avait seumement une flopée de tir.
Mercy plus près de la porte réagit plus rapidement et les emmena à sa poursuite.

Ils purent souffler mais ce n'était peut-être pas terminé. Ella suivit l'exemple d'Abigale et se positionna quand à elle près de la porte d'entrée et près de sa valise ouverte.

A la moindre attaque surprise' elle ferait feu!



Fiche Perso


Corn, Obsidienne, Assaillante d'Acier
https://image.noelshack.com/fichiers/2018/07/3/1518608270-signa-fic-corn.pnghttps://image.noelshack.com/fichiers/2018/07/4/1518716936-corndebrum.png


https://image.noelshack.com/fichiers/2018/01/7/1515343564-profil-corndebrume.png

Hors ligne

#98 Le 12-07-2019 à 08h51

Garde Etincelante
haylin458
Modérateur & Bacchante de Nevra
haylin458
...
Messages: 2 016



L'aiguille se lève et se couche à minuit...

https://www.pixenli.com/image/FW1gltPe
PNJ invulnérable : il ne peut être tué lors d'une de vos actions.

Bravo ! Vous êtes parvenu à remettre sur pied l'automate d'Arlyn gracieusement nommé par vos soins Kévin !

La tension est à son comble ! Caitlin et Mercy sont détenus dans les geôles de Londres, votre repaire ne semble plus si secret que ça et ce fichu Kévin ne semble pas vouloir s'éveiller malgré la gemme qui brille en son centre...

C'est alors que les mâchoires de l'automate s'ouvrent et se tendent à s'en fendre les tubes. Une voix claire, abîmée par les grésillements des rouages qui tournent et se retournent dans cette carcasse de métal, remonte du fond de son gosier :


« Mes amis ! J'ignore encore si je serais là pour vous livrer le secret qui me ronge depuis quelques jours. Je me confie donc à ma fidèle création qui saura vous retrouver pour vous révéler la vérité. La reine va bientôt mourir de la main d'un Homme. J'ignore encore l'identité de celui qui conspire dans l'ombre mais je dois le découvrir ! Notre reine nous laisse pourrir dans la misère tandis que sa cour se vautre dans l'opulence, mais je ne peux pas ignorer la mort d'un être humain, et qui sait, peut-être pourrais-je rentrer dans ses bonnes grâces en révélant au grand jour le complot qui se trame.

Mes très chers amis, je suis un être profondément égoïste car je me suis laissée entraîner dans quelque chose de plus grand qui m'a dépassée et si je meurs avant d'avoir pu trouver les conspirateurs, j'espère que vous prendrez ma relève. Vous avez toute ma confiance, ma gratitude et mon amour.
»


Ce n'est pas une voix masculine mais bien celle d'Arlyn que vous entendez !

L'émotion vous submerge alors que la vérité tisse peu à peu sa toile.

Arlyn n'a pas été tuée car elle était la leader de votre groupe mais parce qu'elle en savait trop. Tout vous paraît si évident ! La mort subite de la reine, la disparition mystérieuse de la princesse Gladys, l'augmentation du nombre de soldats dans les rues, les patrouilles de sentinelles mécaniques à n'importe quelle heure du jour et de la nuit. Que cachait le Régent pour mobiliser une telle présence policière ? Tout était clair à présent !

Il fallait à tout prix remettre en état cette fichue radio pour pouvoir vous mettre sur le canal de la milice et peut-être glaner quelques indices, quelques informations qui pourraient vous être utiles pour accéder aux dernières volontés de votre mentor.


https://www.pixenli.com/image/dKxu3QLh
Merci à Hey pour cette ravissante création <3

Hors ligne

#99 Le 12-07-2019 à 12h52

Garde Obsidienne
Selenite
Fantassin de la Garde
Selenite
...
Messages: 2 225

Garde 2


Il répond en souriant. La blonde aussi il se ferait un plaisir de la cravacher. Elle semblait aimer le maniement du fouet, elle allait être servie quand il serait de retour.

Il réajuste son couvre chef noir charbon et arme son fusil de ses mains gantées. Il suit son acolyte pour se trouver de nouveau devant l'ancienne horlogerie.

Sans prévenir, il pointe l'arme sur la porte et avance, prêt à tirer au moindre mouvement.

Ils devraient avoir une dizaine voir quinze minutes avant l'arrivée des renforts.


Merci Leyo pour cette belle signature.
https://zupimages.net/up/16/27/skug.png[/center]

Hors ligne

#100 Le 12-07-2019 à 12h56

Garde Ombre
Heillia
Champion de la Garde
Heillia
...
Messages: 43 934

https://www.zupimages.net/up/19/28/c5my.png

Le Garde Masqué

L'excitation est à son paroxysme, le Garde au regard noisette nuancé pourpre plisse les yeux lorsqu'un sourire s'étire sur ses lèvres. Un masque respiratoire de qualité moyenne couvre le bas de son visage, le protégeant légèrement de la pollution ainsi que son secret. Si son visage n'était pas strié par quelques mèches rebelles, collées par la sueur, on pourrait presque discerner un visage aux traits fins, efféminé. Aux côtés de son camarade, il dégaine à son tour le fusil.

https://www.zupimages.net/up/18/52/mt6z.png
Servir peut être une noble tâche,
mais elle n’a de valeur, qu’à
la hauteur du maître
qui commande
au serviteur.


Dernière modification par Heillia (Le 13-07-2019 à 08h00)


https://www.zupimages.net/up/19/29/ts3g.png

Hors ligne

Pages : 1 2 3 4 5 6